Press "Enter" to skip to content

Bien-être. La méditation : un anti douleur plus efficace que la morphine

SANTÉ > Bien-être

Beaucoup de personnes souffrant de douleurs chroniques ont recours à toutes sortes d’analgésiques pour tenter d’améliorer leur état. S’il existait une alternative peu coûteuse et efficace, ce serait idéal.

En fait, non seulement la méditation est efficace pour soulager la douleur, mais une étude a montré qu’elle était plus efficace que la morphine. En outre, on peut méditer aussi souvent et aussi longtemps qu’on le souhaite, sans effets secondaires négatifs et à un coût minime, voire nul.

Un article publié dans The Journal of Neuroscience démontre qu’une séance de méditation de 80 minutes peut réduire considérablement la douleur, ce qui suggère que la méditation est plus efficace pour soulager la douleur que les médicaments, y compris la morphine, puissante et addictive.

La recherche a été menée sur 15 volontaires, six hommes et neuf femmes, qui ont été exposés à un stimulus thermique avant et après avoir suivi un entraînement à la méditation. Une sonde chauffante a été progressivement portée à 49° Celsius, une température que la plupart des gens trouvent douloureuse, sur une période de 5 minutes, tandis que leur réponse était surveillée par un scanner cérébral.

Après la première exposition, les sujets ont suivi quatre séances d’entraînement à la méditation de 20 minutes. Une deuxième exposition à la sonde chauffante a été réalisée pendant que les sujets méditaient, afin de mesurer les changements dans la sensation de douleur. D’après les résultats, les désagréments liés à la douleur ont été réduits en moyenne, de 57 %, et le niveau d’intensité de la douleur de 40 %. En comparaison, le taux de réduction de la douleur avec la morphine n’était que de 25 %.

Les scanners cérébraux ont révélé que la zone du cerveau sensible à la douleur était plus calme après la méditation.

Le chercheur a déclaré que c’était la première fois qu’il était démontré qu’une heure de méditation pouvait réduire considérablement la douleur et l’activité cérébrale liée à la douleur. En d’autres termes, la méditation peut être réellement efficace et contribuer à réduire la douleur sans recourir à des médicaments.

Tous les médicaments ont des effets secondaires, et les analgésiques tels que la morphine peuvent entraîner une dépendance. La méditation, en revanche, n’a aucun effet secondaire négatif et peut être pratiquée gratuitement à domicile, sans entraîner la moindre dépendance.

F. Zeidan, partenaire de recherche, a déclaré : « Cette étude montre que la méditation produit des effets réels sur le cerveau et peut constituer un moyen efficace pour les personnes de réduire considérablement leur douleur sans recourir aux médicaments. » Étant donné le peu d’entraînement nécessaire pour produire des effets aussi spectaculaires, la méditation est une expérience essentielle pour les personnes souffrant de douleurs physiques.

Rédacteur Swanne Vi