Press "Enter" to skip to content

Bien-être. Maux de dos, causes et traitements

SANTÉ > Bien-être

Mal de dos, mal du siècle. (Image : madartzgraphics / Pixabay)

Le mal de dos est un problème courant dans la vie de nombreuses personnes, mais il peut être un signe avant-coureur de maladie selon où se situe la douleur.

De nos jours, peu de gens prêtent attention à leur posture. Il en résulte de nombreux problèmes osseux et musculaires. La plupart des maux de dos sont liés aux muscles dorsaux. Cependant, certaines maladies peuvent aussi être à l’origine de douleurs dans le dos.

Une douleur à l’épaule qui affecte sa mobilité peut être due à une périarthrite de l’épaule. Il s’agit d’une inflammation chronique des tissus qui entourent les articulations, comme la capsule articulaire, les ligaments et les tendons environnants. Sa cause n’est pas déterminée si ce n’est l’usure due à l’âge.

Il existe deux méthodes pour la soigner. La première est un traitement conservateur, il comprend des anti-inflammatoires, de la physiothérapie, le port d’une orthèse et la rééducation par la gym. Si le problème est plus grave, l’option chirurgicale est envisagée et le résultat est très probant. L’arthrolyse se pratique sous  arthroscopie, les tissus qui bloquent l’épaule sont retirés.

La spondylose cervicale provoque des douleurs  au cou et dans le haut du dos. Parfois, elle entraîne des maux de tête et des étourdissements. Il s’agit de lésions dégénératives de la colonne cervicale très courantes de nos jours. Elle peut affecter gravement la vie des gens au quotidien. Lorsque la spondylose cervicale affecte les nerfs au niveau des quatrième, cinquième et sixième vertèbres cervicales, des maux de dos apparaissent.

Pour soulager la spondylose cervicale, il est préférable de dormir sur le dos et de veiller à sa posture assise et debout. Il faut se tenir droit, rentrer le menton comme si un fil tirait le sommet de votre crâne vers le haut. Le port d’une minerve souple permet de garder la bonne posture sans avoir à y penser. Dans le cas de douleur neuropathique sévère et suite à l’échec d’un traitement conservateur, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. La chirurgie la plus courante est la décompression et la fusion cervicale antérieure, qui consiste à solidement solidariser deux vertèbres du cou en réalisant une greffe osseuse à partir de tissus osseux prélevés au niveau du bassin (os iliaque).

Un travail effectué sur une longue période et avec une intensité élevée peut causer une tension musculaire lombaire et engendrer des maux de dos. Pour atténuer ce symptôme, on peut choisir l’acupuncture, le massage et d’autres méthodes de médecine traditionnelle chinoise. Il ne faut pas sous-estimer le mal de dos car cela peut être plus grave qu’une simple contraction musculaire. À la longue les disques vertébraux peuvent s’user et cet état peut aboutir à une hernie discale nécessitant une opération.

Une mauvaise position assise peut facilement engendrer une hernie discale lombaire et des douleurs dans le bas du dos. A l’heure actuelle, beaucoup de gens travaillent sur ordinateur, les yeux rivés à l’écran, assis pendant de longues heures. Une position assise prolongée peut accélérer l’usure des disques vertébraux lombaires.

Il faut donc veiller à maintenir la région lombaire droite pour lui éviter une pression excessive, et rentrer le ventre pour renforcer la musculation abdominale qui maintient la colonne vertébrale en place.  Après une heure passée en position assise, il convient de se lever et de faire bouger ses muscles et ses os pour soulager la fatigue et éviter des problèmes de prostate chez les hommes.

Lors des efforts pour soulever des objets lourds, il est conseillé de garder  son dos aussi droit que possible, rentrer son ventre et laisser ses jambes exercer leur force.

Les hommes sont plus à même d’exercer un travail de manutention consistant à déplacer des objets lourds. Ils devraient prêter attention à leur posture pour éviter une compression du nerf sciatique voire une hernie discale lombaire pouvant entraîner une douleur persistante sur plusieurs jours.

En position debout, il faut veiller à se tenir droit, maintenir toujours le ventre plat, les épaules ouvertes et rentrer le menton. Cette posture est une habitude à prendre, car elle  permet d’éviter ou de soulager les douleurs.

Le bon traitement

En fait, la première chose à faire est d’identifier la cause de la douleur. Le stress peut également provoquer de violents maux de dos. Dans ce cas, une respiration profonde, la méditation, le massage, une literie de qualité favorisant un sommeil réparateur et une approche de la vie plus sereine vont faire toute la différence.

Si la douleur devient insupportable, il est indispensable de consulter un médecin pour un diagnostic et de prendre les analgésiques que le médecin a éventuellement prescrits, en attendant de traiter la lésion. Mais la prise d’analgésiques n’est pas conseillée à long terme.

Une autre option est d’essayer la médecine chinoise. L’acupuncture peut se révéler très efficace.

Après que la cause ait été identifiée, il convient d’éviter les actions qui pourraient blesser le dos et de pratiquer des exercices d’étirement, de mobilisation et de renforcement pour assouplir la colonne vertébrale.

Il faudrait aussi toujours penser à maintenir une bonne posture jusqu’à ce que cela devienne une habitude.

Rédacteur Catherine Keller

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.