Comment un petit singe a sauvé un village

Par Vision Times
Le 19/12/2020
un villageois du nom de Zhicheng Wang, qui vivait au pied de la montagne, ramassait des herbes dans les bois. (Image : wikimédia / Wenchi Jin (jinwenchi@gmail.com) / CC BY-SA 4.0)
Cette surprenante histoire sur la gratitude a eu lieu dans un village près du Mont Jinfo à Chongqing. (Image : wikimédia / Wenchi Jin (jinwenchi@gmail.com)CC BY-SA 4.0)
 

Voici l’histoire vraie d’un villageois vivant près du Mont Jinfo à Chongqing, en Chine, qui a sauvé un singe. Plus tard, celui-ci lui a rendu la pareille en le sauvant ainsi que tout son village.

En juillet 2000, un villageois du nom de Zhicheng Wang, qui vivait au pied de la montagne, ramassait des herbes dans les bois. Soudain, il a entendu un grand « bang » et a vu une boule noire tomber d’un arbre. Effrayé par le bruit, il commençait tout juste à fuir lorsqu’il a senti une tension sur sa jambe. En regardant vers le bas, il a vu un jeune singe (trachypithecus) qui s’accrochait à lui, le regardant avec une expression misérable. Il gémissait et sa patte gauche saignait. Il semblait demander de l’aide à Wang !

Sans réfléchir, Wang s’est dépêché de ramener le singe chez lui. Il a nettoyé sa blessure et a appliqué sur la plaie un baume fabriqué avec les herbes qu’il avait cueillies. Le singe ne s’est pas du tout défendu, se laissant faire docilement. Après avoir terminé, Wang a attaché une laisse de fortune autour du cou du singe afin qu’il puisse se déplacer dans la maison pendant son rétablissement.

Une semaine plus tard, la blessure était complètement guérie. Wang a libéré le singe afin qu’il retourne dans les bois. Contre toute attente, le singe n’a pas voulu partir. Il est resté chez Wang et, quelques temps plus tard, lui a rendu le même service.

 

Contre toute attente, le singe est resté chez Wang après sa guérison. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Contre toute attente, le singe est resté chez Wang après sa guérison. (Image : pixabay CC0 1.0)
 

Le matin, le singe se rendait aux champs avec Wang. Chaque fois qu’un sanglier, un singe laineux (lagothrix) ou un hérisson venait manger les récoltes, il rugissait et montrait ses dents pour faire fuir l’hôte indésirable. Si cela ne marchait pas, il secouait férocement les branches des arbres pour intimider les autres animaux. Normalement, cela fonctionnait, sauf lorsqu’il s’agissait de singes laineux. Dans ce cas, il se précipitait vers le singe laineux et fouettait énergiquement le dos de l’envahisseur avec sa longue queue jusqu’à ce qu’il parte.

Le singe est resté chez Wang pendant plus d’un mois, puis un matin il a disparu.

Aux toutes premières heures d’une journée de septembre, alors que Wang et tous les autres villageois étaient encore profondément endormis, un grand coup sur la porte et des cris désespérés ont réveillé Wang. Lorsqu’il a ouvert la porte, il a vu le singe. Il s’est approché pour l’accueillir chaleureusement, lui ouvrant les bras, mais le singe a lutté pour s’échapper et a poussé un cri terrifiant. Wang ne comprenait pas. Le singe a alors montré la crête de la montagne. Wang s’est retourné pour regarder. Un glissement de terrain avait commencé et d’énormes rochers déboulaient sur le flanc de la montagne. Le singe tirait Wang pour lui faire comprendre qu’il fallait qu’il quitte la maison.

 

Un glissement de terrain avait commencé et d’énormes rochers dévalaient le flanc de la montagne. (Image : John Salzarulo / Unsplash)
Un glissement de terrain avait commencé et d’énormes rochers dévalaient le flanc de la montagne. (Image : John Salzarulo / Unsplash)
 

Wang a finalement compris le message. Il est vite rentré pour réveiller sa femme, a pris son enfant dans ses bras et ils ont quitté la maison. Il a ensuite frappé à toutes les portes du village, l’une après l’autre. Au moment où tous les villageois avaient réussi à s’enfuir, les rochers atteignirent le village, détruisant tout sur leur passage.

Les villageois étaient en pleurs. Ils venaient d’échapper de peu à la mort et savaient qu’ils devaient leur vie au singe. Ils ont cherché le petit singe et l’ont aperçu, debout sur une branche d’arbre, en train de les regarder. Le singe émettait des sons joyeux, puis il a disparu dans les bois sans prévenir.

Les habitants du village se souviennent de cette belle histoire. Ils sont reconnaissants à Wang d’avoir apporté son aide désintéressée au singe, qui en retour, l’a aidé à sauver tous les gens du village.


Traduit par Swanne Vi

Version en anglais : How a Little Monkey Saved a Village

Traduit du chinois par Cecilia