Covid-19 : des anticorps présents dans le lait maternel

Par Troy Oakes
Le 01/03/2021
Selon une récente étude, les mères qui allaitent et qui sont positives à la Covid-19, transfèreraient à leur bébé des anticorps véhiculés par le lait sans transmettre le virus du SRAS-CoV-2. (Image : Dominika Roseclay provenant de Pexels)
Selon une récente étude, les mères qui allaitent et qui sont positives
à la Covid-19, transfèreraient à leur bébé des anticorps véhiculés par
le lait sans transmettre le virus du SRAS-CoV-2.
(Image : Dominika Roseclay / Pexels)
 

Selon une récente étude, les mères qui allaitent et qui sont positives à la Covid-19, transfèreraient à leur bébé des anticorps véhiculés par le lait sans transmettre le virus du SRAS-CoV-2. Les chercheurs ont analysé 37 échantillons de lait provenant de 18 femmes diagnostiquées positives à la Covid-19.

Aucun des échantillons de lait ne contenait le virus, mais près des deux tiers des échantillons contenaient deux anticorps spécifiques au virus. Courtney Meehan, professeur d’anthropologie à l’Université de Sao Paulo et co-auteur de l’étude publiée dans la revue mBio, a déclaré : « Les résultats indiquent que les mères peuvent être assurées de continuer à allaiter pendant une infection à la Covid-19, avec les précautions appropriées ».

Courtney Meehan et Beatrice Caffé, étudiante diplômée de la WSU, faisaient partie de l’équipe de recherche multi-institutionnelle sur le projet, dirigée par Michelle « Shelley » McGuire, chercheuse en nutrition à l’Université de l’Idaho. L’équipe comprend également des scientifiques de l’école de médecine et de dentisterie de l’université de Rochester, du Brigham and Women’s Hospital, de la Harvard Medical School et du centre médical de l’université de Rochester.

 

Les chercheurs ont analysé 37 échantillons de lait provenant de 18 femmes diagnostiquées positives à la Covid-19. Aucun des échantillons de lait ne contenait le virus, mais près des deux tiers des échantillons contenaient deux anticorps spécifiques au virus. (Image : Michal Jarmoluk / Pixabay)
Les chercheurs ont analysé 37 échantillons de lait provenant de 18 femmes diagnostiquées positives à la Covid-19. Aucun des échantillons de lait ne contenait le virus, mais près des deux tiers des échantillons contenaient deux anticorps spécifiques au virus. (Image : Michal Jarmoluk / Pixabay)
 

Les chercheurs poursuivent les travaux dans ce domaine et ont maintenant enrôlé près de 50 femmes diagnostiquées positives à la Covid-19. Ils ont suivi l’évolution de la maladie pendant deux mois.

L’étude initiale publiée dans mBio portait sur le premier groupe de 18 femmes qui ont soumis des échantillons de lait. Les résultats d’une étude plus large sont à venir, mais les chercheurs sont convaincus qu’ils vont soutenir, étendre et confirmer les résultats initiaux, a déclaré Michelle McGuire.

Auparavant, Michelle McGuire, Courtney Meehan et leurs collègues avaient publié une revue d’études scientifiques sur les coronavirus dans le lait maternel et avaient constaté que les preuves de leur présence ou absence étaient rares.


Fourni par : Washington State University (Note : le contenu et la longueur des documents peuvent être modifiés).

Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Breastfeeding Mothers Produce COVID‑19 Antibodies