Vivre avec une valise – le guide d’une danseuse de Shen Yun

Le 18/02/2020
(Photo: Shenyunperformingarts.org)
Prêt pour le voyage. (Photo : Tama66 / Pixabay)


Chaque année, dès que le froid revient, que les arbres finissent de perdre leurs feuilles et que la terre se met en repos pour plusieurs mois, c’est le signal de départ pour Shen Yun d’une toute nouvelle saison. Et c’est le moment pour moi de m’aventurer dans notre dortoir, à la recherche de ma valise pour la tournée.

Elle est bleu marine, avec des coins usés, témoins d’une vie de globetrotteur. Neuf ans et toujours vaillante, ma valise a été la seule constante dans ma carrière avec Shen Yun. Je ne veux pas la remplacer bien que, chaque année, on m’en donne l’occasion. Juste en la voyant, elle réveille en moi un mélange puissant d’excitation, de nostalgie, de responsabilité, et un soupçon d’inconfort. Pourquoi d’inconfort ? Parce que préparer ses affaires pour la tournée signifie emporter toute sa vie, pour les six prochains mois, dans une valise de 33 x 55 cm. 

Souvent, les employés des aéroports et les autres voyageurs sont stupéfiés par le volume de nos bagages comparé à la durée de notre tournée. Beaucoup nous demandent : «Comment faites vous ?». Vous-vous le demandez, vous aussi ?

Eh bien, voici quelques conseils :

1. Sélectionnez vos affaires de première nécessité

Si vous «pourriez en avoir besoin» il y a des chances que vous n’en n’ayez pas besoin. Évaluez chacune d’entre elles. Pouvez-vous partir sans cela ? Souvent, «pouvoir en avoir besoin» est lié à une chose qu’il est possible de se procurer pendant le voyage. Ceci vous donnera une belle opportunité de découvrir les offres de chaque nouvelle destination.

Une exception serait les produits médicaux ou tout autre produit dont vous ne pourriez vous passer : verres de contact, par exemple.

2. Limitez vos objets précieux

La sécurité devrait être la priorité de chaque voyageur. C’est incontestablement la nôtre. Si beaucoup de petites choses peuvent mal tourner durant une odyssée personnelle, imaginez les infortunes possibles lors du voyage d’un grand groupe.

Comme vous le savez peut-être, même après 10 ans, le régime communiste chinois essaye toujours d’arrêter nos représentations et ainsi ne pas nous permettre de présenter tous les aspects de la culture traditionnelle chinoise. Ils nous interdisent non seulement de nous produire en Chine, mais leurs ambassades et consulats œuvrent également dans l’ombre pour perturber Shen Yun sur les scènes internationales. Comme le moindre détail pourrait affecter toute la production, nous sommes très attentifs à la sécurité - cela inclut la sécurité de tout le personnel, l’équipement pour nos représentations, les instruments, les documents, les objets personnels précieux et aussi nos véhicules pendant toutes les étapes de notre tournée.

Vous n’aurez probablement pas besoin de ce niveau de sécurité. Cependant, réfléchissez à la valeur de chaque objet. Où le rangerez-vous ? Coffre-fort, cadenas de bagages, ou poche cachée ? Risqueriez-vous de le perdre ? Est-il facilement remplaçable ?

Le mieux est de ne rien emporter d’irremplaçable. Les retrouvailles seront d’autant plus agréables.

3. Soyez astucieux dans votre rangement

Tout comme dans la danse, la flexibilité en est la clé. Des sacs souples d’affaires de toilette gaspillent moins d’espace. Si vous deviez emporter des objets angulaires et durs, servez-vous de n’importe quel espace libre. Les organisateurs de voyage dévorent l’espace et peuvent en réalité faire plus de mal que de bien. Optez pour des petits sacs souples que vous disposerez comme un jeu de «tetris».

Certaines personnes utilisent des housses de rangement sous vide pour leurs vêtements. Ces sacs économisent l’espace, mais ne sont pas adaptés à notre rythme. En moyenne, nous changeons d’hôtels tous les trois jours, sans parler des escales d’une nuit qui s’intercalent dans nos longs voyages en autocars. Si vous faites et défaites autant de fois votre valise, cela deviendra une expérience gonflante…

4. Roulez vos vêtements

Pliez vos vêtements dans le sens de la longueur en deux ou en trois, roulez et rangez-les en style «tangram». C’est la méthode la plus pratique et compacte que nous avons trouvée.

5. Voyagez-vous ensemble ?

Les chargeurs de caméra et de brosses à dents sont bien adaptés au partage. Chacun son tour.

6. L’espace vide est votre ami

Moins vous avez d’affaires au départ, plus vous pourrez en acquérir. Au début de notre voyage, j’aime prendre de petits produits qui me font plaisir (ex : des boules de bain). Ce sont des petites choses que je ne m’octroie pas pendant la saison off. Mais au fil de la tournée, je suis heureuse de voir que mes affaires deviennent plus clairsemées…puis, progressivement, plus riches de nouveaux souvenirs que j’acquiers.

La valise officielle de Shen Yun a la capacité de s’étendre de 18 à 30 cm de profondeur. Chaque année, nous embarquons avec des valises plates et revenons avec des bombées au retour. Cependant, je recommande de ne pas utiliser le soufflet avant la deuxième moitié de votre voyage.

Travaillez avec votre valise, parce que vous allez passer des moments difficiles ensemble. Adaptez vos habitudes à elle, elle vous permettra de gagner du temps. Pendant la tournée, les fermetures éclair deviennent plus difficiles à fermer, et pour plaisanter, nous rêvons d’un sac à la Mary Poppins. Mais je vous révèle un petit secret : durant chaque «hors saison», je me languis de revivre avec juste ma valise. La sensation de n’avoir besoin de rien ni de posséder quoi que ce soit est libératrice et enrichissante. J’espère que chacun puisse vivre cette expérience à un moment de sa vie, pour un voyage ou non. 

Bonne préparation de valise !

Prêt pour la tournée !


Shen Yun Performing Arts
Auteur : blog de Stephanie Guo, danseuse de la Compagnie Shen Yun Performing Arts

Source : https://fr.shenyunperformingarts.org/