Guzheng : la cithare chinoise

Par Vision Times
Le 12/12/2019
Le guzheng est un instrument de musique traditionnel chinois à cordes pincées appartenant à la famille cithares
Le guzheng est un instrument de musique traditionnel chinois à cordes pincées appartenant à la famille des cithares. Il a une histoire de plus de 2500 ans. Le guzheng moderne mesure environ 163 cms de long, il comprend 21 cordes et est accordé selon une gamme pentatonique majeure (Image : Capture décran / Youtube)
 

Linstrument

Le guzheng aurait été inventé durant la dynastie Qin (221 av. J.-C. à 206 av. J.-C.). À l’origine, il possédait environ 12 cordes.

Selon le site Seattle Guzheng «Jusqu’en 1961, le guzheng commun avait 18 cordes. En 1961, Xu Zhengao et Wang Xunzhi ont présenté le premier guzheng à 21 cordes, après deux ans de recherche et de développement. En 1961, ils ont également inventé le repose-cordes gauche en forme de «S», qui a été rapidement adopté par tous les fabricants de guzheng et qui est toujours utilisé de nos jours, que ce soit sous la forme du «S», «C», etc.»

Bien que la version à 21 cordes soit la plus utilisée, les musiciens traditionnels des régions côtières de la Chine et de Taïwan continuent d’utiliser celle à 16 cordes. Certains utilisent même les instruments personnalisés avec 34 cordes. À l’origine, les cordes étaient en soie. Au 20ème siècle, on a commencé à utiliser des cordes en métal. Aujourd’hui, la plupart des joueurs de guzheng utilisent des cordes en acier recouvertes de nylon. La diversité des matériaux qui composent les cordes permet au guzheng de produire un volume plus élevé tout en conservant un timbre raisonnable. L’instrument possède une grande cavité résonante à base de bois de wu tong. Les artistes ont également tendance à personnaliser leurs guzheng avec des décorations uniques pouvant inclure des sculptures décoratives, des peintures, de la calligraphie, etc.

 

Les artistes ont tendance à personnaliser leur guzheng avec des décorations uniques pouvant inclure sculptures décorativesé, des peintures, de la calligraphie, etc
Les artistes ont tendance à personnaliser leur guzheng avec des décorations uniques pouvant inclure sculptures décoratives, des peintures, de la calligraphie, etc (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Un guzheng pèse de 9 à 14 kg en moyenne et est généralement trapu. Mais malgré son apparence, l’instrument est facile à transporter. Sur le côté droit où se situent les cordes, on peut également trouver un compartiment que les joueurs utilisent pour stocker les clés de réglage, les cordes de rechange, chevalets, etc. Depuis son invention, le guzheng a inspiré la création d’instruments similaires en Asie. Parmi les plus populaires figurent le dan tranh au Vietnam, le koto au Japon et le kayagum en Corée.

Jouer du guzheng

Les joueurs traditionnels utilisent leur main droite pour pincer les cordes et la main gauche pour ajouter des modulations à la musique, tels que le vibrato et la hauteur tonale. Une technique moderne inspirée de la musique occidentale utilise la main gauche pour fournir des notes de la basse en harmonie. Cela permet essentiellement au guzheng d’avoir une plus grande gamme musicale. En revanche, la technique sacrifie l’ornementation traditionnellement fournie par la main gauche.

Les professionnels portent de faux ongles ou plectres lorsqu’ils jouent de l’instrument. Ceux-ci sont généralement fabriqués à partir de carapaces de tortues. «Les joueurs de Guzheng utilisent un ruban adhésif en tissu, conçu pour fixer les ongles aux doigts de leur main droite. Cela ne concerne que les quatre premiers doigts. Au fur et à mesure que le niveau augmente, ils portent également de faux ongles aux doigts de la main gauche. Ceux-ci servent non seulement à protéger les doigts contre d’éventuelles cloques, mais garantissent également que le son soit clair et non assourdi lorsque la corde est pincée» selon Sheet Music Plus.

 

Les joueurs de Guzheng attachent des plectres (médiators) à leurs doigts avec du ruban adhésif en tissu (Image : Capture d'écran / Youtube)
Les joueurs de Guzheng attachent des plectres (médiators) à leurs doigts avec du ruban adhésif en tissu (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Le guzheng adopte deux styles de jeu différents appartenant aux écoles du nord et écoles du sud. Celles-ci sont ensuite subdivisées en fonction de régions telles que le Henan, le Hakka, le Shandong, etc. De nos jours, les joueurs fusionnent souvent les techniques des deux écoles, créant de nouveaux styles. Le guzheng est également de plus en plus utilisé dans d’autres styles de musique comme le jazz et le rock.

 

Traduit par Alex

Version en anglais : Guzheng: The Chinese Zither