Press "Enter" to skip to content

Tradition. La Lanterne céleste de la Fête de la Mi-Automne : origine et symbolique

CHINE ANCIENNE > Tradition

Ces dernières années, à l’occasion du Nouvel An chinois, de nombreux Taïwanais organisent un grand festival des lanternes dans le canton de Pingxi, dans la ville de Taipei. Dans la province du Hunan, la Fête des lanternes a lieu à la fête de la Mi-Automne. C’est un hommage à la lanterne céleste de Kongming.

Afin de célébrer les retrouvailles, chaque famille brûle de l’encens pour vénérer ses ancêtres, accueille les dieux, chante des airs d’opéras, reçoit les amis et les parents, et mange des gâteaux de lune, l’ambiance est aussi festive que celle du Nouvel An.

La lanterne céleste de Kongming

Cette lanterne aurait été inventée par le célèbre stratège Zhuge Kongming (ou Zhuge Liang), d’où son nom. Selon la légende, pendant la période des Trois Royaumes (220-280) , les barbares du Sud, conduits par le guerrier Meng Huo, se sont rebellés et ont envahi l’un des Trois Royaumes, le territoire de Shu. Lorsque Zhuge Kongming a mené ses troupes vers le Sud pour chasser les barbares, il a compris qu’il lui serait difficile de remporter la bataille. Il a alors élaboré un plan. Profitant de la nuit de la Mi- Automne, alors que les nuages ​​étaient sombres et denses, la lune voilée et le vent fort, il a fait s’envoler des lanternes en papier et des centaines de lumières ont illuminé le ciel.

Les barbares du Sud, qui n’avaient jamais vu cela auparavant, ont pensé qu’il s’agissait de l’arrivée de guerriers et de généraux célestes. Aussi, ont-ils brûlé de l’encens et vénéré les guerriers célestes, priant pour la paix. Kongming a profité de l’effet de surprise pour les attaquer et a capturé Meng Huo vivant.

L’armée Shu a célébré la victoire en faisant la fête toute la nuit. À partir de ce moment-là, le royaume de Shu a instauré la coutume de libérer des lanternes Kongming lors de la Fête de la Mi-Automne pour commémorer la victoire. Au fil du temps, cette coutume s’est répandue dans les régions voisines.

La Lanterne céleste de la Fête de la Mi-Automne : origine et symbolique
Zhu Yuanzhang, devenu empereur, a décrété que les lanternes célestes devaient être allumées à l’occasion de la Fête de la Mi-Automne, pour célébrer les retrouvailles avec le peuple. (Image : wikimedia / Domaine publique)

La lanterne céleste en signe de ralliement

Il y a aussi une histoire sur la bataille contre les Tartares lors de la fête de la Mi-Automne. Pendant la rébellion des Turbans rouges menée par Zhu Yuanzhang (1351 — 1368), Liu Bowen, (1311-1375) son commandant militaire, a secrètement envoyé des soldats déguisés en moines et en colporteurs distribuer des tracts et vendre des biscuits, en plaçant de petites bandes de papier à l’intérieur des biscuits. Ces papiers annonçaient que le jour de la fête de la Mi-Automne serait le jour où il fallait tuer les Tartares. La lanterne céleste a été utilisée comme signe de ralliement.

De ce fait, la nuit de la Fête de la Mi-Automne, des lanternes célestes ont été déployées dans le ciel, et dès que les lanternes se sont élevées dans le ciel, tout le monde s’est lancé dans la bataille contre les Tartares.

Plus tard, à la chute de la dynastie Yuan (1271-1368- et à la renaissance de la dynastie Ming (1368-1644), Zhu Yuanzhang, devenu empereur, a décrété que les lanternes célestes devaient être allumées à l’occasion de la Fête de la Mi-Automne, pour célébrer les retrouvailles avec le peuple.

Rédacteur Charlotte Clémence
Collaboration Yi Ming

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.