Press "Enter" to skip to content

Monde. Le républicain Kevin McCarthy a été élu Président de la Chambre

ACTUALITÉ > Monde

Le 7 janvier, après minuit et 15 tours de scrutin, le député républicain de Californie, M. Kevin McCarthy, a été élu président de la Chambre des représentants par un vote serré de 216 voix, mettant fin à plusieurs jours d’intenses négociations au sein du parti républicain.

« Mon père m’a toujours dit que ce n’est pas la façon dont on commence qui compte, mais la façon dont on finit », a déclaré Kevin McCarthy aux républicains enthousiastes.

Désireux d’affronter le président Joe Biden et les démocrates, il a promis des assignations à comparaître et des enquêtes. « Maintenant, le travail difficile commence », a-t-il déclaré. Il remercie l’ancien président Donald Trump de l’avoir toujours soutenu et avoir appelé à l’« aider à obtenir les derniers votes ».

Les républicains ont applaudi à l’annonce de sa victoire, scandant « USA ! Les USA ! »

Selon les archives du Congrès américain, aucune élection n’a duré 15 tours ou plus au cours des 163 dernières années. La dernière élection aussi spectaculaire remonte à tout juste 100 ans, lorsqu’il avait fallu neuf tours de scrutin pour choisir le président de la Chambre.

Avant le week-end, une vingtaine de républicains avaient refusé de voter pour M. McCarthy. Ils revendiquaient, notamment, un changement structurel et exigeaient un engagement de Kevin McCarthy à réduire la concentration du pouvoir du Président de la Chambre jugée excessive ces dernières années.

L’un des points forts de l’accord est le rétablissement d’une règle de la Chambre qui permet à un seul législateur de présenter une motion de « congé », généralement susceptible d’appeler à un vote pour démettre le président. Il s’agit d’une demande de Kevin McCarthy pour permettre un retour à une règle de longue date que l’ancienne présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, avait supprimée.

Kevin McCarthy et son équipe ont réussi à trouver un accord

Le 3 janvier, après trois tours de scrutin infructueux, l’ancien président Donald Trump a appelé les républicains à s’unir pour soutenir M. McCarthy.

Finalement, Kevin McCarthy et son équipe ont réussi à trouver un accord et ont obtenu les 15 voix nécessaires malgré un certain nombre de votes blancs. L’élection de McCarthy est effectivement acquise avec 216 voix.

Pour la première fois depuis 1923, un Président n’a pu être élu au premier tour de scrutin. Ainsi, M. McCarthy est devenu président de la Chambre des représentants des États-Unis, mettant fin aux 24 années de présidence de la démocrate Nancy Pelosi.

Rédacteur Yasmine Dif

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.