Press "Enter" to skip to content

Monde. Gao Zhisheng, avocat des droits de l’homme, disparu depuis 3 ans

ACTUALITÉ > Monde

Gao Zhisheng, avocat spécialisé dans la défense des droits humains en Chine, n’a jamais hésité à élever la voix contre les atrocités commises par le Parti communiste chinois. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Gao Zhishengavocat chinois spécialisé dans la défense des droits humains, n’a jamais hésité à élever la voix contre les atrocités du Parti communiste chinois (PCC). En conséquence, il a été persécuté toute sa vie. Depuis sa disparition en 2017, personne ne l’a revu. Geng He, son épouse, demande l’aide de la communauté internationale.

Une histoire de persécution

Gao Zhisheng est né en 1964. Durant sa jeunesse, il était membre de l’Armée populaire de libération (APL) et du PCC. Après avoir quitté l’APL, il a travaillé comme vendeur de nourriture. En 1991, il s’est inscrit à des cours de droit et a accédé au barreau en 1995, quatre ans plus tard. Lorsqu’il a quitté le PCC en 2005, sa vie a pris un tournant décisif. Dans une lettre ouverte, il a accusé les dirigeants du Parti de gérer des « centres de lavage de cerveau » où sont détenus des pratiquants de Falun Gong. Bientôt, il a reçu la visite d’agents du ministère de la sécurité d’État et sa famille a été placée sous surveillance policière 24 heures sur 24. A partir de ce moment, la vie de Gao Zhisheng a été essentiellement une série d’arrestations, de détentions et de tortures.

En 2006, M. Zhisheng a été arrêté et condamné à trois ans de prison pour incitation à la subversion contre l’État, avec une période de probation de cinq ans. Sa licence d’avocat a été suspendue et il a été privé de tous ses droits politiques. En 2007, Gao Zhisheng a été porté disparu pendant environ six semaines. Il a ensuite été révélé qu’il avait été enlevé par la police secrète chinoise et brutalement torturé. Deux ans plus tard, Geng He, son épouse, ainsi que ses deux enfants ont fui aux États-Unis pour éviter d’être persécutés par le Parti.

 

Gao Zhisheng avait été brutalement torturé par la police secrète chinoise en 2007,  au cours des six semaines de sa disparition. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Gao Zhisheng avait été brutalement torturé par la police secrète chinoise en 2007,  au cours des six semaines de sa disparition. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Cette même année, Gao Zhisheng a disparu une nouvelle fois pendant 14 mois, pour réapparaître en 2010, expliquant que pendant tout ce temps, il avait été détenu par la police. En avril de la même année, il a de nouveau disparu. En 2011, les médias ont rapporté que Gao Zhisheng était en prison pour une durée de 3 ans. En 2014, M. Zhisheng a été libéré de prison mais a été forcé de séjourner dans une grotte. Les autorités l’ont privé de tout traitement médical et lui ont interdit de quitter le village. En 2017, il a disparu de la sphère publique. La police a informé son frère qu’il était détenu à Pékin. Depuis, personne ne l’a vu ni n’a eu de nouvelles de lui.

Disparition depuis 3 ans

Geng He, l’épouse de Gao Zhisheng, a récemment fait une apparition publique au consulat chinois de San Francisco pour protester avec quelques amis proches de son mari. Elle a demandé au gouvernement américain de l’aider à obtenir la libération de son mari. Elle espère que la communauté internationale apportera son soutien aux Etats-Unis, à cette fin.

 

Geng He, l’épouse de M. Zhisheng, a demandé l’aide du gouvernement américain pour obtenir la libération de son mari. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Geng He, l’épouse de M. Zhisheng, a demandé l’aide du gouvernement américain pour obtenir la libération de son mari. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

« Jour après jour, mois après mois, année après année - le 13 août, cela fera trois ans - tous les jours, j’espère un appel de sa part , et je veux lui parler de la difficulté d’élever nos enfants... Où est Gao Zhisheng ? Quand puis-je m’attendre à recevoir cet appel ? ... Je crains que pendant la pandémie, les (autorités) ne l’ai infecté avec la maladie et l’ai fait disparaître par ce moyen. Tous les jours, je m’inquiète. Dès que j’arrête de travailler, je pense immédiatement à lui. Il s’impose à mon esprit, alors j’appelle son frère aîné, mais il est toujours sans nouvelles », a-t-elle déclaré à The Epoch Times.

Geng He a déclaré que son beau-frère continue à se rendre fréquemment au poste de police pour essayer d’obtenir plus d’informations sur Gao Zhisheng. Certains avocats se sont rendus à l’administration pénitentiaire de Pékin pour tenter d’obtenir des informations sur l’emplacement de M. Zhisheng. Cependant, ils n’ont reçu aucune réponse. Dans l’intervalle, les autorités locales ont harcelé les familles de Gao Zhisheng et de sa femme qui vivent toujours en Chine. Les fonctionnaires ont confisqué les cartes d’identité des membres de la famille pour les empêcher de quitter le pays.

Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Human Rights Lawyer Gao Zhisheng ’Missing’ for 3 Years