Press "Enter" to skip to content

Monde. Covid-19 : le Premier ministre Jean Castex contracte le virus malgré une double vaccination

ACTUALITÉ > Monde

Le Premier ministre français, Jean Castex, a récemment été testé positif au Covid-19, malgré une double vaccination. Le Premier ministre, qui aurait développé de « légers symptômes », dont une « légère toux », a été placé en quarantaine.

Au retour d’un voyage en Belgique, Jean Castex a appris que sa fille de 11 ans était infectée. Il a alors fait un test qui s’est révélé positif. Le Premier ministre a été contraint de s’isoler. Il a déclaré ne ressentir que de « légers symptômes ».

« Tout sera mis en œuvre dans les prochains jours pour qu’il puisse poursuivre ses activités tout en étant en isolement » pour les dix prochains jours, a déclaré le cabinet du Premier ministre dans un communiqué.

De nombreux hauts responsables du gouvernement français avaient accompagné Jean Castex lors de son voyage en Belgique, notamment la ministre des Armées Florence Parly, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti, le secrétaire d’État aux Affaires européennes Clément Beaune et plusieurs responsables de services de renseignement. Certains de ces ministres ont été testés négatifs au virus. En Belgique, quatre ministres et le Premier ministre Alexander de Croo, qui avaient été en contact avec Jean Castex, sont actuellement en isolement.

Le nombre d’infections en France est en augmentation depuis quelques semaines. Entre le 1er octobre et le 24 novembre, le nombre de nouveaux cas quotidiens confirmés de Covid-19 par million est passé de 75,80 à 322,66. Plus de 69 % de la population française est entièrement vaccinée. Le nombre de cas quotidiens dépasse désormais la barre des 30 000.

Le gouvernement a annoncé des rappels pour tous les individus. Lors d’une conférence de presse, le ministre de la santé, Olivier Veran, a également révélé que le délai entre le rappel et la deuxième injection sera réduit à cinq mois, alors qu’il était auparavant de six mois. La France dispose apparemment d’une réserve de vaccins suffisante pour mener une campagne de vaccination de rappel à l’échelle nationale. Si une personne ne se fait pas vacciner sept mois après avoir reçu le deuxième vaccin, son pass sanitaire sera invalidé.

Le pass sanitaire est nécessaire pour accéder à de nombreux lieux intérieurs comme les cafés, les cinémas, les restaurants et les lieux culturels. Il est également obligatoire pour voyager en train sur de longues distances. Le gouvernement a rejeté l’idée d’imposer un nouveau confinement, malgré l’augmentation des cas.

Selon le Président Emmanuel Macron, le succès dû au pass sanitaire évite au gouvernement d’imposer des confinements.

« Les pays qui confinent les non-vaccinés sont ceux qui n’ont pas mis en place le passe sanitaire. Par conséquent, cette mesure n’est pas nécessaire en France », a déclaré Emmanuel Macron dans une interview accordée à un journal local. La France a enregistré plus de 7,4 millions de cas de Covid-19 depuis le début de l’épidémie. Plus de 118 734 personnes sont décédées.

Rédacteur Fetty Adler

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.