Press "Enter" to skip to content

Monde. Covid-19 : Chaînes d’approvisionnement mondiales perturbées ?

ACTUALITÉ > Monde

Les chaînes d’approvisionnement mondiales sont maintenant en grande difficulté en raison de l’épidémie de coronavirus. (Image : pixabay / CC0 1.0)
 

Comme les usines ont fermé et que le transport est limité en raison du coronavirus, les chaînes d’approvisionnement mondiales sont maintenant en grande difficulté.

Les entreprises sont incapables de se procurer les matières premières et les composants, ce qui entraîne une baisse de la production et des revenus. Certains considèrent la crise de la chaîne d’approvisionnement comme le premier signe que le monde est entré en récession.

La crise

Ethan Harris, responsable de la recherche mondiale à la Bank of America, estime que le choc subi par les chaînes d’approvisionnement est bien plus profond et plus étendu que les récentes guerres commerciales. Il avertit qu’il durera probablement longtemps et qu’il aura un impact plus important que celui des tremblements de terre ou des inondations sur les entreprises. M. Harris prévoit que les fermetures d’usines se poursuivront jusqu’en mai et même au cours des mois suivants. « En termes d’impact sur la production mondiale, les fermetures en dehors de Chine seront probablement plus importantes que l’impact en Chine », a-t-il déclaré à Bloomberg.

L’impact sur le commerce mondial a été considérable. Airbus SE et Volkswagen AG ont fermé leurs chaînes d’assemblage en Europe en raison d’un manque de pièces et de restrictions sur les déplacements. Le groupe allemand Schaeffler, qui est l’un des principaux fournisseurs des constructeurs automobiles dans le monde et qui emploie 87 000 personnes, a annoncé des licenciements et une réduction du nombre de travailleurs. Au Pérou et au Chili, la production de cuivre a été limitée. Cela a entraîné une perte de production de cuivre estimée à 325 000 tonnes, soit 1,7 % de la production annuelle mondiale.

 

Noodle.ai a détecté les perturbations que rencontre la chaîne d’approvisionnement déclenchées par le coronavirus dans l’industrie alimentaire en utilisant l’intelligence artificielle. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Noodle.ai a détecté les perturbations que rencontre la chaîne d’approvisionnement déclenchées par le coronavirus dans l’industrie alimentaire en utilisant l’intelligence artificielle. (Image : pixabay / CC0 1.0)
 

Mark Schneider, PDG de Nestle, a admis dans un récent message vidéo adressé aux employés de la société qu’ils sont confrontés à un défi mondial important et que les approvisionnements essentiels pourraient être interrompus. Il a averti les régions non touchées par l’épidémie virale de stocker des fournitures et de se préparer à une tempête « parce qu’elle va frapper ». Le choc de la chaîne d’approvisionnement a également attiré l’attention sur les sociétés d’IA comme Noodle.ai qui se concentrent sur l’utilisation de la capacité de l’intelligence artificielle à résoudre des problèmes commerciaux. Fin janvier, la société a détecté des perturbations de la chaîne d’approvisionnement déclenchées par le coronavirus dans l’industrie alimentaire de la région Asie-Pacifique et a pris des mesures pour y remédier.

Noodle.ai a ajouté une foule de nouvelles données dans ses algorithmes pour prédire l’offre et la demande de denrées alimentaires. L’objectif est d’aider les distributeurs de produits alimentaires à déterminer à l’avance les pénuries et à préparer des stocks suffisants pour leur permettre de traverser la crise. « Nous voyons cela comme un cri de ralliement pour aider les chaînes d’approvisionnement mondiales à fonctionner... Il n’y a rien de plus important pour le moment », a déclaré Stephen Pratt, directeur général de Noodle.ai, à The Wall Street Journal.

Propositions de solutions

Les entreprises devraient établir des chaînes d’approvisionnement multiples, en identifiant les composants critiques et en déterminant leurs autres sources d’approvisionnement. Elles devraient également faire une estimation des stocks disponibles dans la chaîne de valeur. Cela leur permettra de maintenir la production et de savoir combien de marchandises peuvent être livrées aux clients. Les entreprises devront également prendre soin de leurs employés.

 

Les entreprises doivent estimer correctement le nombre de marchandises pouvant être livrées aux clients. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Les entreprises doivent estimer correctement le nombre de marchandises pouvant être livrées aux clients. (Image : pixabay / CC0 1.0)
 

« Alors que le virus s’étend à l’échelle mondiale, les responsables de la chaîne d’approvisionnement doivent réfléchir à la manière de protéger la santé des travailleurs et de soutenir les personnes malades. Il est essentiel d’assurer une communication claire et cohérente par le biais des ressources humaines et de la sécurité des déplacements... Comme cette crise est en cours, le risque est que les équipes de gestion de crise se fatiguent et prennent de mauvaises décisions », a déclaré Sarah Watt, directrice analyste senior du cabinet Gartner Supply Chain, comme l’indique le rapport de Supply Chain Digital.

En identifiant les domaines de la chaîne d’approvisionnement qui peuvent être accélérés, les entreprises devraient être prêtes à utiliser des options de transport flexibles pour accélérer les livraisons lorsque cela est possible. Enfin, les entreprises devraient faire des simulations de crise pour déterminer où et quand les problèmes de la chaîne d’approvisionnement pourraient commencer à avoir un impact sur leurs finances, afin d’être prêtes à y faire face le moment venu.

Traduit par Camille A.

Version en anglais : How the CCP Virus Has Disrupted Global Supply Chains