Press "Enter" to skip to content

Monde. Chloé Zhao : la foi et le courage de garder la bonté

ACTUALITÉ > Monde

Le 25 avril dernier, la réalisatrice chinoise Chloé Zhao (ou Zhao Ting de son nom chinois) a remporté les Oscars pour Nomadland dans les catégories « meilleur réalisateur », « meilleur film » et « meilleure actrice ». Elle est également devenue la première femme non blanche à remporter l'Oscar du meilleur réalisateur.

Un prix dédié à tous ceux qui ont la foi et le courage de garder la bonté

Lorsque Chloé Zhao est montée sur la scène pour recevoir le prix du meilleur réalisateur, elle a cité la première phrase du livre Classique des trois caractères (ou San Zi Jing), un poème chinois traditionnel pour enfant, « Les hommes sont naturellement bons à la naissance », déclarant qu'elle croit toujours en la bonté de la nature humaine lorsqu'elle rencontre des difficultés.

Chloé Zhao, 39 ans, qui a grandi en Chine, étudié au Royaume-Uni et aux États-Unis, est devenue la première femme asiatique à remporter le prix du meilleur réalisateur de la 93ème édition des Oscars, et la troisième personne asiatique à remporter le prix du meilleur réalisateur des Oscars après les réalisateurs taïwanais Ang Lee et coréen Bong Joon-ho.

Dans son discours de remerciement, Chloé Zhao a remercié l'ensemble de l'équipe de production de Nomadland pour leur coopération et a également évoqué son enfance en Chine, qui, selon elle, l'a beaucoup aidée lorsqu'elle a rencontré des difficultés plus tard.

« J'ai beaucoup réfléchi ces derniers temps à la manière dont je vais continuer à avancer quand les choses se compliquent », explique Chloé Zhao. « Je repense souvent à certains des jeux que j'ai appris lorsque j'étais une enfant, en Chine. On récitait des poèmes classiques. Lorsque les uns s’arrêtaient, les autres prenaient le relais pour réciter la suite du poème. »

Elle dit être surtout impressionnée par la première phrase du Classique des trois caractères « Les hommes sont naturellement bons à la naissance ». « Quand j'étais enfant, ces six caractères ont eu une grande influence sur moi, et j'y crois encore aujourd'hui. »

« Même si je constate que c'est parfois le contraire qui se produit en grandissant », déclare Chloé Zhao, « Où que je sois dans le monde, je trouve toujours de la bonté chez les gens que je rencontre. Ce prix est dédié à tous ceux qui ont la foi et le courage de garder la bonté dans leur cœur, et à tous ceux qui sont bienveillants envers les autres, quelles que soient les difficultés. »

Pendant la conférence de presse, un média américain a demandé à Chloé Zhao ce qu’elle ressentait à être la première femme asiatique à remporter les prix du meilleur réalisateur et du meilleur film. Chloé Zhao a dit qu'elle se sentait très chanceuse et a remercié ses parents pour leur éducation.

La Chine sous le Parti communiste chinois : un endroit rempli des mensonges

Par le passé, la cérémonie des Oscars pouvait être suivie en direct en Chine continentale, et les Oscars eux-mêmes étaient l'un des principaux événements d'actualité couverts par les médias de divertissement chinois chaque année. Cette année, cependant, il n'y a plus rien.

Les autorités chinoises ont interdit toute information et tout commentaire sur les Oscars, le département de gestion d’internet chinois a publié un avis stipulant qu’aucun site web ne devait mettre en place des articles liés aux Oscars, que les thèmes passés sont à supprimer et qu'aucun reportage sur les sujets liés à Chloé Zhao n'est autorisé. Les recherches sur Weibo (Twitter chinois) concernant les Oscars sont également limitées à seulement quelques résultats, et il n'y a aucune mention des Oscars de cette année. Pour la première fois depuis 52 ans, les Oscars ne seront pas diffusés en direct à Hong Kong.

Si l'interdiction des Oscars cette année était due à la présélection du documentaire des manifestations Hongkongaises contre l'amendement de la loi d'extradition « Do Not Split » de Hong Kong, l'incident de Chloé Zhao a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

Dans une interview accordée en 2013 au magazine Filmmaker basé à New York, Chloé Zhao a évoqué son adolescence en Chine, affirmant qu'elle se trouvait « dans un endroit rempli de mensonges ».

Rédacteur Jessica Wang

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.