Press "Enter" to skip to content

Monde. Le Blackout Challenge de TikTok à l’origine du décès d’une jeune fille de douze ans en Argentine

ACTUALITÉ > Monde

Les autorités tirent la sonnette d’alarme suite au décès d’une jeune fille de 12 ans en Argentine après un défi TikTok du nom de Blackout Challenge.

Le TikTok choking challenge, également appelé « pass-out challenge » et « blackout challenge », encourage les gens à retenir leur respiration le plus longtemps possible, et ce jusqu’à l’évanouissement. Certaines formes de ce défi, comme dans le cas de cette jeune fille, encouragent les utilisateurs à utiliser des cordes ou autres accessoires pour s’étrangler jusqu’à perdre conscience.

Milagros Soto, 12 ans, a été retrouvée sans vie avec une corde autour du cou, par son père lorsqu’il est rentré du travail le 13 janvier, selon le rapport d’autopsie obtenu par le média argentin El Litoral.

La tante de Milagros Soto, Laura Luque, a déclaré à l’agence Jam Press que la famille était inconsolable : « Nous lui donnions tellement d’amour ».

Selon Jam Press, les rapports indiquent que Milagros Soto diffusait en direct le défi à ses camarades de classe au moment de sa mort et qu’elle avait déjà tenté le défi deux fois auparavant, mais qu’elle n’a pas réussi à enlever la corde lors de sa troisième tentative.

La tante de Milagros Soto a confié que sa nièce était souvent victime d’intimidation et qu’elle avait été incitée à tenter le défi par un message WhatsApp. « Je crois que quelqu’un l’a encouragée à le faire », a-t-elle déclaré, ajoutant qu’« elle a beaucoup souffert de l’intimidation ».

Selon le Daily Beast, ce défi mortel a coûté la vie à au moins 20 enfants depuis la mi-2021.
Les experts avertissent que la tendance virale peut entraîner des évanouissements, des crises d’épilepsie et même des lésions cérébrales,

TikTok fait actuellement l’objet d’un procès

TikTok fait actuellement l’objet d’un procès pour mort injustifiée après que deux adolescents californiens sont morts pendus après avoir regardé des vidéos du défi sur la plateforme de réseaux sociaux. L’entreprise, qui appartient au géant chinois de la technologie Bytedance, a nié tout acte répréhensible, affirmant que « le problème actuel, à savoir les blessures causées par le " jeu de l’étouffement " chez les jeunes, est bien antérieur au défi du black-out », rapporte Fox News.

TikTok encourage les utilisateurs à signaler les vidéos de toute personne s’engageant dans le défi en signalant la vidéo via son application.

Conseils aux parents

Stephanie Lowe, rédactrice en chef du site Goodto.com, a écrit : « ce qui est effrayant dans ce défi, c’est sa persistance dans le monde des réseaux sociaux. Il a vu le jour il y a 14 ans, en 2008, et ne cesse de réapparaître sous les yeux de personnes influentes. Je pense que la principale chose à faire pour les parents est d’en parler ouvertement et d’en discuter de manière neutre. Les enfants écoutent davantage les conversations qui se déroulent autour d’eux, alors discutez-en ouvertement avec d’autres personnes devant eux. »

L’année dernière, un jeune garçon britannique, Archie Battersbee, a perdu la vie à cause de ce défi, faisant la une des journaux à travers le monde.

En avril, 2022 Archie Battersbee, de Southend, dans l’Essex, a été retrouvé inconscient par sa mère avec un cordon enroulé autour du cou. Sa mère a pratiqué la réanimation cardio-pulmonaire et a appelé les secours qui se sont rendus sur place et ont constaté que le garçon avait fait un arrêt cardiaque. On pense qu’Archie a subi des lésions cérébrales pendant son arrêt cardiaque, en raison d’un manque d’oxygène au cerveau.

Son cas a fait l’objet de nombreuses audiences au tribunal entre avril et août 2022, au cours desquelles les avocats ont débattu pour savoir s’il fallait ou non laisser le garçon sous assistance respiratoire après avoir constaté qu’il était en état de mort cérébrale. Les tribunaux se sont finalement prononcés contre l’avis des parents et ont décidé de débrancher le jeune garçon.

Selon une étude publiée par les Centres de contrôle et de prévention des maladies, cette tendance virale et mortelle a entraîné plus de 80 décès par le passé.

De nombreux indices peuvent alerter qu’un enfant a tenté le défi, comme des yeux injectés de sang, des marques sur le cou, des maux de tête sévères, une désorientation après avoir passé du temps seul, des cordes, des foulards et d’autres objets attachés aux meubles de la chambre ou aux poignées de porte et la présence inexpliquée d’objets tels que des laisses de chien, des colliers étrangleurs et des cordes élastiques.

Kirsty Ketley, spécialiste de l’éducation des enfants, affirme que la meilleure approche consiste à parler à vos enfants de ce défi, en conjonction avec la pression de pairs.

Kirsty Ketley a écrit pour Goodto.com : « pour les préadolescents et les adolescents, c’est extrêmement important car ils découvrent qui ils sont et gagnent en indépendance vis-à-vis de leurs parents. Il est important que les parents rappellent à leurs enfants de prendre avec précaution tout ce qu’ils voient sur les médias sociaux et de s’assurer que leur enfant se sent capable de discuter avec eux de ce qu’il voit, donc gardez les lignes de communication ouvertes. »

« L’histoire tragique d’Archie Battersbee est un excellent point de départ pour discuter avec vos enfants de ce défi et d’autres sujets semblables. Entendre parler des répercussions dans la vie réelle peut suffire à faire réfléchir la plupart des enfants sur ce qu’ils voient sur les médias sociaux et sur ce qu’il ne faut pas suivre », a-t-elle ajouté.

Rédacteur Fetty Adler
Collaboration Jo Ann

Source : TikTok ’Blackout Challenge’ Claims the Life of 12-year-old Argentinian Girl

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.