Press "Enter" to skip to content

Chine. Des pluies diluviennes causent la mort de dizaines de personnes dans le sud de la Chine

ACTUALITÉ > Chine

Alors que la Chine tente de se remettre des pertes sévères subies en raison de sa politique « zéro Covid », le pays fait face à des inondations de plus en plus dévastatrices, alimentées par le changement climatique. Le sud du pays a été frappé par des pluies diluviennes, faisant des dizaines de morts.

Les pluies incessantes lors de la première semaine de juin ont provoqué des inondations dans les provinces chinoises de Guangxi, Jiangxi, Fujian et Hunan, faisant au moins 32 morts.

Selon les données officielles chinoises, au 8 juin 2022, dans la province du Hunan, un total de 1 794 500 résidents ont été affectés, et au moins 10 sont morts en raison des inondations.

Les fortes précipitations ont également provoqué de graves inondations

Ces dernières semaines, les fortes précipitations ont également provoqué de graves inondations et des glissements de terrain dans de vastes zones du sud de la Chine, endommageant les habitations, détruisant les cultures et inondant les routes. Dans la province de Guangxi, des glissements de terrain ont causé la mort de 7 personnes le 12 juin, selon l’agence de presse Xinhua, porte-parole de l’État. Une personne est toujours portée disparue, ajoute le rapport.

Dans le Hunan, plus de 286 000 personnes ont été évacuées et un total de 1,79 million de résidents restent affectés, selon une déclaration de responsables chinois lors d’une conférence de presse le 11 juin.

La province, une importante région productrice de riz, a subi 4 milliards de yuans (600 millions de dollars) de dommages économiques directs. Selon les autorités, 96 160 hectares de cultures ont été détruits et plus de 2 700 maisons ont été endommagées ou détruites par les inondations.

Cette photo aérienne prise le 13 juin 2022 montre des champs inondés à la suite des fortes pluies dans la région de Guangxi, dans le sud de la Chine. (Image : Capture d’écran / YouTube)

Des inondations de plus en plus fréquentes et intenses

À la fin du mois dernier, les inondations et les glissements de terrain résultant des pluies prolongées ont tué 8 résidents de la province côtière de Fujian et 5 dans la province du Yunnan (sud-ouest). Dans la province de Guangxi, qui borde le Viêt Nam, 2 enfants ont péri dans les inondations.

Les inondations dans le Guangxi ont atteint leur paroxysme les 7 et 8 juin, touchant la ville de Guigang et détruisant de nombreuses maisons dans la région. Selon les données présentées par le centre hydrologique de Wuzhou, le niveau de l’eau avait atteint près de 178 cm à son plus haut niveau.

Une vidéo montrant des routes et des maisons inondées le long de la rivière, alors que des habitants tentaient de sortir à la rame sur des radeaux de fortune, a été largement diffusée sur les réseaux sociaux chinois, comme le rapporte Minghui, un site Internet basé aux États-Unis.

En juillet de l'année dernière, une averse diluvienne s’était abattue dans la province centrale du Henan, qualifiée par les autorités de « pluie unique en mille ans ». À un certain moment, Zhengzhou, la capitale du Henan, a reçu près de 20 cm de pluie en une heure. Selon les données de la station météorologique de Zhengzhou, en trois jours seulement, elle a accumulé 60 cm de pluie, soit près d’une année de précipitations.

Les autorités en état d’alerte

Les autorités chinoises sont en état d’alerte maximale pour la saison des inondations de cette année, qui a commencé fin mai, après la mort de 398 personnes lors des inondations dévastatrices de l’été dernier dans le Henan.

Les inondations estivales sont monnaie courante en Chine, notamment dans les zones agricoles densément peuplées situées le long du fleuve Yangtze et de ses affluents. Toutefois, les inondations de ces dernières années ont été particulièrement intenses. Les autorités chinoises ont prévenu que cette année, de nombreux « événements météorologiques extrêmes » devraient frapper plusieurs régions.

Le Centre climatique national chinois a déclaré que cet été, des pluies diluviennes sont susceptibles de frapper les provinces du sud et du sud-ouest, y compris certaines parties du sud du Tibet.

Rédacteur Fetty Adler
Collaboration Jo Ann

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.