Press "Enter" to skip to content

Chine. L’hommage à Gao Zhanxiang, ancien ministre décédé récemment, provoque un réveil des consciences sur le prélèvement forcé d’organes

ACTUALITÉ > Chine

Le 2 janvier, Xinhua, le média officiel du Parti communiste chinois (PCC), a rapporté que Gao Zhanxiang, ancien vice-ministre du ministère de la Culture du Parti communiste chinois, était décédé le 9 décembre dernier. Zhu Yongxin, vice-président exécutif du comité central de l’Association chinoise pour la promotion de la démocratie, a écrit un article révélant que Gao Zhanxiang avait eu recours à de nombreuses greffes d’organes de son vivant, et que Gao avait lui-même déclaré en plaisantant que « de nombreuses pièces n’étaient pas les siennes ». La mort de Gao a attiré l’attention en raison de l’opacité de l’origine de ces organes.

Le 2 janvier, Xinhua, le média officiel du Parti communiste chinois (PCC), a rapporté que Gao Zhanxiang est décédé à Pékin le 9 décembre 2022, à l’âge de 87 ans, suite à une maladie. Gao a rejoint le Parti communiste chinois en 1953. Il a été haut fonctionnaire du Parti communiste chinois et président de plusieurs associations artistiques nationales.

Le 11 décembre 2022, Zhu Yongxin, vice-président exécutif du Comité central du DPP, a écrit un article intitulé Hommage douloureux au ministre Gao Zhanxiang, dans lequel il a révélé « qu’au fil des ans, Gao Zhanxiang a lutté avec ténacité contre la maladie et avait eu recours à de nombreuses greffes d’organes. Il disait en plaisantant que beaucoup de pièces n’étaient plus les siennes ». L’article a maintenant été bloqué sur l’ensemble de l’Internet en Chine.

L’article commémoratif de Zhu Yongxin a suscité de vifs débats sur Twitter


« Je viens de réaliser que des informations sur la transplantations d’organes des dirigeants ne sont pas infondées… Il n’est pas étonnant que chaque dirigeant puisse vivre jusqu’à plus de 90 ans. »

« Gao Zhanxiang est mort, les organes dans son corps ont été changés de nombreuses fois, je ne sais pas combien de victimes comme Hu Xinyu ont disparu à cause de lui. »

« Gao Zhanxiang s’est battu contre la maladie et s’est fait remplacer de nombreux organes… chaque " pièce " (organe) représente une vie humaine ! Il n’a pas combattu la maladie lui-même, il l’a combattue avec d’innombrables vies humaines ! »

« Le virus est une catastrophe majeure pour toute personne dont les organes ont été remplacés, car elle doit prendre des médicaments anti-rejet, qui peuvent endommager le système immunitaire. Les maladies virales, en revanche, ne peuvent être soignées que par le système immunitaire lui-même, ou presque. »

Les responsables du Parti communiste chinois n’ont pas révélé la cause exacte de la mort de Gao Zhanxiang. Cependant, au cours du mois dernier, l’épidémie s’est déclarée en Chine. De nombreuses provinces et villes ont connu une explosion du nombre de corps dans les salons funéraires. Des responsables du Parti communiste chinois, des célébrités littéraires et artistiques, des experts, des professeurs et bien d’autres sont morts, la plupart d’entre eux étant des membres du Parti communiste chinois ou des partisans du PCC. 

Rédacteur Yi Ming

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.