Press "Enter" to skip to content

Chine. La Chine appelle ses habitants à constituer des réserves de nourriture et de produits de première nécessité

ACTUALITÉ > Chine

Les autorités chinoises ont appelé la population à constituer des réserves de nourriture et de produits de première nécessité avant l’hiver, car les pénuries d’énergie et les restrictions croissantes liées à la pandémie de Covid-19 pourraient perturber la vie quotidienne.

Le ministère chinois du Commerce a publié un avis lundi 8 novembre, demandant aux gouvernements locaux d’encourager les résidents à constituer des réserves de « produits de première nécessité », notamment de légumes, d’huile de cuisson et de viandes. « Les familles sont encouragées à stocker une certaine quantité de produits de première nécessité pour répondre aux besoins de la vie quotidienne et aux urgences », indique l’avis.

L’avis exhorte les autorités locales à veiller à ce que la population dispose d’un « approvisionnement adéquat » en produits de première nécessité pour tenir jusqu’au printemps. Il demande également aux autorités de veiller au maintien de la stabilité des prix, une source d’inquiétude au cours de ces dernières semaines. Le coût des légumes a grimpé en flèche dans toute la Chine en raison des précipitations et des inondations inhabituelles et d’une récente crise dans l’industrie porcine qui a poussé les éleveurs à se précipiter, entraînant un excès de production de porcs.

En conséquence, le prix des denrées alimentaires en Chine est monté en flèche. Reuters a rapporté la semaine dernière que le prix des concombres, des épinards et des brocolis avait plus que doublé depuis début octobre. Il a également été signalé que le coût des légumes était désormais supérieur à celui du porc.

La nouvelle a mis les habitants en ébullition et a suscité de vives spéculations sur les médias sociaux. Certains craignent que cette demande officielle soit liée à un éventuel déclenchement de la guerre avec  Taïwan. Un habitant a déclaré à Reuters : « Dès que la nouvelle est sortie, toutes les personnes âgées près de chez moi sont devenues folles de peur et se sont précipitées dans les supermarchés pour y faire des achats ».

Parce que l’avis invitait directement la population, et pas seulement les autorités locales, à faire des réserves, les résidents ont commencé à paniquer. Les spéculations se sont intensifiées quant à savoir si cela signifiait qu’une crise alimentaire était imminente. Le gouvernement « ne nous a même pas dit de stocker des marchandises lorsque l’épidémie de Covid-19 a éclaté début 2020 », a écrit un internaute sur la plateforme de médias sociaux Weibo, en réponse à la nouvelle.

Le ministère du Commerce a répondu en rassurant les gens qu’il n’y avait pas de menace imminente pour l’approvisionnement alimentaire et que l’intention de l’avis était de s’assurer que les résidents étaient préparés à d’éventuels confinements ou quarantaines en cas d’apparition d’une reprise de l’épidémie de coronavirus.

« À long terme, il préconise également que les résidents améliorent leur sensibilisation à la gestion des urgences, augmentent la réserve des ménages en produits de base nécessaires pour compléter le système d’urgence national », a déclaré le journal d’État Economic Daily dans un communiqué publié sur son compte Weibo.

Rédacteur Fetty Adler

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.