Chine

Le taux de natalité des nouveau-nés en Chine continentale en 2020 est tombé à son plus bas niveau depuis la fondation du Parti communiste en 1949. (Image : wawawoo / Pixabay) La Commission nationale chinoise de la santé a récemment proposé un programme pilote pour une politique globale de contrôle des naissances dans la région du Nord-Est de la Chine, dont la population est en déclin.
Le 20 février, Xi Jinping a mentionné pour la première fois la « vision de l’histoire du Parti », au cours d’une réunion de mobilisation. (Image : wikimedia / Palácio do Planalto / CC BY 2.0) Cette année marque le centenaire de la fondation du Parti communiste de Chine (PCC). Le secrétaire général du PCC, Xi Jinping, a participé à la réunion de mobilisation du 20 février et a prononcé un discours sur l’apprentissage de l’histoire du parti et l’éducation.
Les habitants de Wuhan font la queue pour acheter des fleurs. (Image : Capture d’écran / Weibo) On dit souvent que « l’histoire est une poupée à habiller ». Malgré cela, si certaines personnes veulent vraiment modifier l’histoire, la plupart d’entre elles, contraintes par la justice sociale et la morale humaine, n’osent le faire qu’en secret.
Les habitants de Wuhan achètent des fleurs pour rendre hommage à leurs proches décédés avant le jour de l’an, ce qui provoque l’interruption du marché aux fleurs de la ville et suscite l’inquiétude du public. (Image : Danie Blind / Pixabay) Outre la rupture de stock des chrysanthèmes sur le marché des fleurs avant le Nouvel An, les informations du service local des affaires civiles montrent également qu’au cours du premier trimestre de l’année dernière, plus de 150 000 personnes âgées de la province de Hubei ont soudainement disparu du registre des allocations.
Un mémorial pour le lanceur d’alerte Dr Li Wenliang, a été érigé à l’extérieur du campus de l’UCLA à Westwood, en Californie, le 15 février 2020. (Image : wikimedia / PetrVod / CC BY-SA 4.0) Le 7 février a marqué le premier anniversaire de la mort de Li Wenliang, considéré par beaucoup comme un héros en Chine. Les autorités chinoises ont fait taire cet ophtalmologue de Wuhan qui tentait d’avertir le public de l’apparition de l’épidémie pendant les premières étapes de la pandémie de Covid-19.
Le PCC peut également avoir pour objectif de « dominer l’industrie biotechnologique » en amassant des données génétiques. (Image :  The genetics lab’ par USFWS Pacific est autorisé sous CC BY-NC 2.0) L’année dernière, la Chine a déclaré publiquement son intention d’élargir sa base de données ADN mondiale. Selon l’organe de propagande de l’État Xinhua, lors du 15e sommet des dirigeants du G20 le 21 novembre 2020, le président Xi Jinping du Parti communiste chinois (PCC) a déclaré « Nous devons continuer à harmoniser les politiques et les normes et établir des « voies rapides »
La Chine communiste va maintenant examiner les messages postés sur les médias sociaux pour contrôler les journalistes. (Image : Firmbee / Pixabay) Pékin a décidé que les messages postés sur les réseaux sociaux des journalistes doivent être vérifiés et approuvés avant que leur carte de presse ne soit renouvelée dans le cadre du processus annuel de contrôle et d’examen.
Shanghai fait face à une nouvelle vague de contamination au Coronavirus. (Image : Andreas Lischka / Pixabay) Les autorités chinoises ont placé certains quartiers de Shanghai sous confinement, la ville ayant été récemment touchée par une nouvelle vague d’infections au virus du PCC.
L’épidémie de pneumonie de Wuhan en Chine continentale s’aggrave et la situation dans le Nord-Est est particulièrement préoccupante. (Image : wikimedia / Croquant / CC BY 3.0) L’épidémie de pneumonie de Wuhan en Chine continentale s’aggrave et la situation dans le Nord-Est est particulièrement préoccupante.
Zhang Zhan a été arrêtée en mars 2020 et condamnée à quatre ans de prison le 28 décembre, pour ses reportages sur l’épidémie de Covid-19 à Wuhan. (Image : Capture d’écran / YouTube) Le 28 décembre, la journaliste citoyenne chinoise Zhang Zhan a été jugée et condamnée par les autorités chinoises pour avoir « Cherché des querelles et provoqué des troubles ».
L’accusation la plus courante portée contre les reporters ouïghours détenus actuellement en Chine est le « séparatisme ». Sur les 47 journalistes emprisonnés en Chine, la moitié des détenus sont d’origine ouïghoure. (Image : wikimedia / Ccyber5 / Domaine public) Selon un rapport de Reporters Sans Frontières (RSF) et du Comité pour la protection des journalistes (CPJ), le nombre de journalistes emprisonnés dans le monde entier a augmenté depuis l’année dernière.
La Chine pourrait bientôt limiter la quantité de nourriture offerte lors de banquets. (Image : 해연 임 / Pixabay) Le 22 décembre 2020, l’Assemblée populaire nationale (APN) de Chine a présenté un projet de loi visant à lutter contre le gaspillage alimentaire.
Jack Ma, fondateur d’Alibaba, est rappelé à l’ordre par le PCC. (Image : Rico Shen / Wikimedia Commons / CC0 4.0 ) En octobre, le célèbre entrepreneur chinois Jack Ma a prononcé un discours à Shanghai dans lequel il a critiqué le Parti communiste chinois (PCC), avertissant que les tentatives du régime de contrôler les risques financiers étoufferaient l’innovation. Depuis, le multimilliardaire fait face aux répercussions.
nviron 613 imams ont été envoyés en détention dans le Xinjiang. (Image :  Avec la situation actuelle en Chine, où la minorité musulmane ouïghoure fait face à une vague d’atrocités, plusieurs groupes d’activistes ont exprimé leurs préoccupations quant à la situation et aux conditions de vie de cette minorité ethnique.
Alibaba pourrait être mis sur la liste noire américaine pour avoir développé un logiciel de reconnaissance faciale contre les Ouïghours. (Image : 该图片由 / Gerd Altmann / 在 / Pixabay /上发布) Le 17 décembre, il a été révélé que le groupe chinois Alibaba avait développé un logiciel de reconnaissance faciale afin de détecter les visages des Ouïghours et d’autres minorités ethniques dans les photos et les vidéos.
La Chine prévoit d’importer 100 millions de doses de vaccin allemand, une demande énorme qui soulève des suspicions. (Image : 该图片由 / Gerd Altmann在 / Pixabay /上发布) Dans le sillage de la pandémie mondiale du Covid-19, le Parti communiste chinois (PCC) a fait une déclaration très médiatisée selon laquelle « la Chine est l’un des pays les plus en avance en matière de recherche et de développement de vaccins »...
À partir de la liste de 1,95 million de membres du PCC à Shanghai qui a fait l’objet d’une fuite, Epoch Times a recherché et compilé une liste des membres du Parti des bureaux 610 de tous les niveaux à Shanghai. Voici une capture d’écran de la liste des membres du parti dans les bureaux « 610 » de Shanghai. (Image : Epoch Média Group) En juillet de cette année, suite à l’annonce aux États-Unis que des sanctions pourraient être imposées aux membres du PCC et à leurs familles, une liste de 1,95 million de membres du PCC enregistrés à Shanghai a été révélée sur Internet.
Infiltration du monde par 2 millions de communistes chinois. (Image ynthèse créée par Vision Times France, à partir de : 该图片由 / OpenClipart-Vectors / 在 / Pixabay /上发布) L’Alliance interparlementaire sur la Chine (IPAC) regroupe une centaine de parlementaires d’une quinzaine de pays (principalement européens mais également d’Amérique du Nord, du Japon ou encore d’Australie).
En juillet 2017, les pratiquants de Falun Gong participent à un défilé à Washington DC pour protester contre la persécution de leur pratique par le régime chinois. (Image : Mark Zou / Epoch Média Group) Dans la matinée du jeudi 10 décembre le département d’Etat américain a sanctionné plusieurs fonctionnaires étrangers pour leur implication dans des mises à mort extrajudiciaires et politiquement motivées ainsi que de graves violations de la liberté religieuse, incluant la persécution du Falun Gong.