Press "Enter" to skip to content

Société. L’écriture manuscrite : une compétence en déclin qui mérite d’être rétablie

TENDANCE > Société

Depuis le début de l’histoire, une bonne écriture manuscrite est une compétence appréciée et très prisée. Souvent considérée comme un art, l’écriture manuscrite était autrefois le principal moyen de créer des documents importants, de communiquer par lettre et de conserver des souvenirs écrits.

Avec le développement de la technologie, quelques décennies d’utilisation généralisée de la machine à écrire ont ouvert la voie à une transition rapide et complète vers les claviers électroniques.

Ce que nous avons gagné en fonctionnalité nous a coûté cher et a fondamentalement affecté presque tous les aspects de notre vie. Comprendre les nombreux avantages d’une bonne écriture manuscrite pourrait nous inciter à relever cet art en déclin.

La technologie a-t-elle affaibli notre intelligence ?

L’effort fourni pour utiliser un crayon, un pinceau ou un stylo exige coordination, concentration et autodiscipline. Certains pensent que l’exercice de ces facultés rend plus intelligent. Avec le passage du papier à l’écran dans les écoles, de nombreuses études ont révélé certaines tendances - comme une diminution des fonctions cognitives, une moins bonne concentration, une réduction de la motricité fine et de la coordination, et un risque accru de trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), chez les enfants.

L’écriture manuscrite : une compétence en déclin qui mérite d’être rétablie
Aujourd’hui, de nombreux enfants apprennent à utiliser un ordinateur avant même d’entrer à l’école. (Image : Andrea Piacquadio / pexels)

Journal of Early Childhood Education and Development a publié une étude qui montre que les jeunes élèves qui ont développé leur motricité fine grâce à l’apprentissage de l’écriture manuscrite sont plus performants que leurs camarades trois ans plus tard, tant en lecture qu’en mathématiques. Des recherches analytiques montrent également que l’écriture manuscrite stimule l’activité cérébrale liée à la mémoire et à l’apprentissage, ce qui n’est pas le cas de la dactylographie. Pourtant, de nombreux élèves n’apprennent pas cette précieuse compétence.

L’ancienne présidente de l’université Harvard, Catherine Drew Gilpin Faust, a constaté qu’après la suppression de l’écriture manuscrite des normes du tronc commun en 2010, deux tiers de ses élèves étaient incapables de lire l’écriture cursive, et encore moins de l’écrire.

La réforme de l’écriture manuscrite dans les écoles en France

À la suite d’études montrant une efficacité moindre par rapport à l’écriture scripte, l’écriture latine cursive cesse progressivement d’être enseignée dans de nombreux pays. D’autres, au contraire, choisissent de maintenir son enseignement en la réformant, notamment en remplaçant les anciennes majuscules cursives par des majuscules dérivées de l’écriture scripte ou en supprimant certaines boucles. C’est le cas de la France qui a introduit les modèles d’écriture scolaire A et B.

L’Éducation nationale française recommande les modèles d’écriture scolaire A et B, depuis 2013. Ces deux styles d’écriture manuscrite cursive sont depuis utilisés pour l’enseignement de l’écriture. Ces deux styles succèdent l’écriture ronde anglaise, utilisée depuis le XXe siècle. Bien que les minuscules du modèle se rapprochent de l’écriture anglaise, les majuscules sont simplifiées et se rapprochent de la version scripte. Quant au modèle B, il se rapproche entièrement de l’écriture scripte, mais les lettres sont liées et forment une écriture cursive.

L’écriture manuscrite : une compétence en déclin qui mérite d’être rétablie
Livre d’étudiant, 1404, Occitanie au musée Champollion. Dans les temps anciens, de nombreux livres étaient écrits à la main par des copistes, souvent des moines. (Image : wikimedia / VIGNERON / CC BY 3.0)

Pourquoi l’écriture manuscrite est importante

L’écriture manuscrite n’est pas seulement bénéfique aux performances scolaires, elle a également de nombreuses applications pratiques. Tout d’abord, elle améliore la communication. Des notes bien lisibles sont beaucoup plus faciles à appréhender, tant pour l’auteur que pour les autres.

Si vous voulez être un communicant efficace, vos mots et leur signification doivent être clairs.

L’écriture manuscrite vous ralentit suffisamment pour permettre une présentation réfléchie de votre message. Elle permet également d’éviter les réponses inconsidérées, réactionnelles qui sont si faciles à écrire, mais si difficiles à supprimer.

L’écriture manuscrite : une compétence en déclin qui mérite d’être rétablie
Chaque caractère chinois étant à l’origine un petit pictogramme, il peut être remarquablement beau lorsqu’il est écrit de façon traditionnelle, avec un pinceau et de l’encre. (Image : Feng Zou / pexels)

L’écriture manuscrite améliore également le caractère. Dans la Chine ancienne, la calligraphie (書法, shufa) était considérée comme la forme suprême d’art visuel - un moyen précieux de se cultiver et de s’exprimer - dont l’exécution était aussi importante, voire plus, que le contenu. L’écriture et l’alphabétisation étaient tellement appréciées que les matériaux nécessaires : encre, pinceau, papier et pierre à encre utilisée pour broyer et mélanger la tablette d’encre solide avec de l’eau, étaient considérés comme « les quatre trésors du lettré » (文房四宝, wénfángsìbǎo).

Comment une belle écriture peut-elle avoir un tel impact ? Une bonne calligraphie, comme une bonne écriture, exige discipline, concentration et compétence. Pour bien la faire, il faut maîtriser l’esprit. La formation de beaux caractères devient une sorte de pratique méditative qui nourrit la patience et la sérénité. Dans la Chine ancienne, une personne douée pour la calligraphie était supposée vertueuse et honorable, mais de nombreuses autres cultures ont également reconnu un lien entre le caractère et l’écriture.

L’écriture manuscrite : une compétence en déclin qui mérite d’être rétablie
Le fait de copier les Écritures lentement et soigneusement à la main peut aider à les comprendre plus profondément. (Image : congerdesign / Pixabay)

Ce que votre écriture révèle sur votre caractère

L’écriture manuscrite est une forme d’expression de soi, intentionnelle ou non. Selon les graphologues, la façon dont nous écrivons peut être un indicateur assez précis d’un large éventail de traits de caractère.

Par exemple, les personnes extraverties ont tendance à écrire des lettres plus grandes, à laisser des cercles ouverts et à pencher vers la droite, tandis que leurs homologues introvertis font des lettres plus petites, ferment leurs cercles et penchent vers la gauche. Si l’inclinaison change au milieu de l’écriture, c’est un indicateur de fausseté. Une écriture très petite est une marque d’intelligence et d’excellente concentration.

Des lettres largement espacées indiquent un amour de la liberté, tandis qu’une écriture serrée montre une préférence pour la compagnie. Les personnes qui ont le cœur léger peuvent utiliser des cercles à la place des points, tandis qu’un point bien placé et/ou des lettres non reliées indiquent une bonne imagination. Les personnes organisées et soucieuses du détail ont tendance à relier leurs lettres et à mettre le point près des I, tandis que les procrastinateurs mettent le point à gauche.

Les personnes qui ont la main lourde pourraient bien être en colère ou tendues, tandis que celles qui ont la main douce sont souvent sensibles ou émotives. La position de la croix sur vos T minuscules peut permettre de savoir si vous vous fixez des objectifs trop élevés ou trop bas, tandis que la souplesse de vos boucles révèle si vous êtes détendu ou tendu. Une signature bien lisible est une marque de confiance.

Bien que ce soit une erreur de juger les autres par leur écriture, l’examen de votre propre écriture peut être un outil profitable à votre croissance spirituelle. Améliorer votre écriture peut renforcer votre caractère, tandis que cultiver la vertu peut également améliorer votre écriture. Voyons comment nous pouvons atteindre ces objectifs simultanément.

L’écriture manuscrite : une compétence en déclin qui mérite d’être rétablie
Tenir un journal est un excellent moyen de combiner l’autoréflexion et la pratique de l’écriture manuscrite.(Image : Armin Rimoldi / pexels)

Améliorez votre écriture et cultivez votre caractère

Que vous ayez laissé votre bonne écriture se dégrader au fil des ans, ou que vous ayez toujours écrit des torchons, il existe certainement une voie d’amélioration. Si vous avez l’intérêt et la détermination nécessaires, les étapes suivantes peuvent vous guider sur la voie à suivre.

Évaluez votre écriture

Rédigez un paragraphe sur n’importe quel sujet et examinez cet échantillon de votre écriture pour vérifier l’espacement, le poids des lignes, la lisibilité, l’inclinaison et la cohérence. Quelles imperfections voyez-vous, et comment se reflètent-elles dans votre caractère ?

Avez-vous du ressentiment qui vous pousse à vous exprimer avec colère ? Votre esprit est-il encombré d’attachements qui empêchent une écriture fluide et régulière ? Est-ce que vous restreignez et limitez vos capacités par peur ? Évaluez honnêtement tous les extrêmes et visez l’équilibre dans votre caractère et votre expression.

L’écriture manuscrite : une compétence en déclin qui mérite d’être rétablie
Pour perfectionner toute compétence, il faut de la motivation et de la pratique. Fixez-vous des objectifs et utilisez diverses ressources pour développer votre talent. La posture et le mouvement sont des éléments clés de la réussite.(Image : Antoni Shkraba / pexels)

Adoptez une bonne posture

Une bonne posture est un autre indicateur d’un bon caractère. Asseyez-vous bien droit devant une table appropriée pour écrire, en utilisant votre main qui n’écrit pas pour vous équilibrer. Tenez le stylo avec une pression moyenne entre le pouce, l’index et le majeur, soit en le posant sur la jointure du majeur, soit juste en le serrant entre le pouce et l’index.

Si vous avez l’habitude de former vos lettres en bougeant les doigts, vous constaterez peut-être que le fait de déplacer cette tâche vers le bras et l’épaule vous permettra d’écrire plus facilement. Certaines personnes insistent sur le fait que la meilleure façon de dessiner et d’écrire est de garder la main dans une position relativement statique, tandis que le mouvement vient principalement de l’épaule.

Cette méthode peut minimiser les crampes dans la main, ce qui permet d’écrire confortablement pendant de plus longues périodes. Pour vous entraîner, essayez d’écrire de grandes lettres dans l’air et voyez combien le mouvement devient plus fluide.

Le fait de « façonner » les lettres avec vos doigts peut également produire une écriture étonnante, en particulier avec les lettres majuscules et l’impression, où les lettres ne sont pas reliées entre elles. Essayez les deux méthodes et vous découvrirez peut-être que c’est une combinaison des deux qui fonctionne pour vous.

L’écriture manuscrite : une compétence en déclin qui mérite d’être rétablie
Pratiquer les traits de base jusqu’à ce qu’ils aient une forme cohérente et un espacement régulier. (Image : Ila Bonczek / Vision Times)

Révisez les principes de base

La bienséance et la droiture vont de pair. Abordez cette activité en respectant les normes traditionnelles, et vos efforts donneront probablement de nobles résultats.

Tout comme pour la calligraphie chinoise, il faut apprendre les traits de base et l’ordre correct dans lequel ils sont mis sur le papier afin de produire les meilleurs résultats. Passez un peu de temps à pratiquer les traits de base utilisés dans l’alphabet avant de vous lancer dans l’écriture de lettres.

L’écriture manuscrite : une compétence en déclin qui mérite d’être rétablie
Polices cursives tirées de Draughtsman’s Alphabets d’Hermann Esser (1845-1908). (Image : wikimedia / Rawpixel / CC BY-SA 4.0)

Lorsque vos lignes verticales, horizontales et diagonales, vos boucles et vos cercles sont bien espacés et réguliers, revoyez la formation correcte de chaque lettre - en prêtant attention à des détails comme l’inclinaison, l’espacement, la hauteur et le flux. Des livres sur les techniques d’écriture ou l’art de l’écriture vous aideront à progresser. Votre propre style émergera naturellement lorsque vous serez capable de construire des phrases avec aisance.

Préparation et pratique

Si vous n’avez pas l’habitude d’utiliser un stylo ou autre instrument d’écriture, votre main risque d’avoir des crampes au bout d’un certain temps. Tout comme si vous vous prépariez à jouer du piano, vous pouvez faire quelques étirements et exercices simples pour préparer vos mains à l’entraînement. Fléchissez vos poignets et étirez vos doigts régulièrement au cours de la journée pour les garder souples et prêts à l’action.

Dans le même temps, préparez votre esprit en éliminant les pensées négatives ou distrayantes, rappelez-vous vos nobles aspirations et faites preuve de constance et de diligence. Comme les calligraphes chinois accomplis, exprimez votre esprit noble dans votre écriture.

Essayez d’écrire tous les jours, en profitant de chaque occasion pour améliorer vos compétences. Tenir un journal, écrire des lettres, prendre des notes manuscrites, et même dresser des listes ou faire des mots croisés peuvent s’avérer des moments d’entraînement précieux. Si vous êtes écrivain de profession, essayez d’écrire à la main votre premier jet - ou du moins vos grandes lignes - pour stimuler votre concentration et votre créativité.

Soyez attentif

Une bonne écriture ne peut être obtenue qu’en prêtant attention aux détails. Pour ce faire, il faut être présent dans l’instant. Lorsque l’esprit est encombré de soucis pour l’avenir, d’une montagne de communications électroniques et d’une multitude de poursuites et de désirs, il est très difficile de maintenir son attention sur une seule chose.

Simplicité, patience, compassion

Ces trois éléments sont vos plus grands trésors. Simple dans vos actions et vos pensées, vous retournez à la source de l’être.

Patient avec vos amis et vos ennemis,
Tu acceptes les choses telles qu’elles sont.
Compatissant envers toi-même,
Tu réconcilies tous les êtres du monde.

Lao Tzu, Tao Te Ching

Lorsque vous vous préparez à écrire, débarrassez votre espace de travail de toutes les distractions potentielles, éteignez votre téléphone et mettez-vous au travail comme si c’était la seule chose qui comptait. Prenez votre temps pour former soigneusement chaque lettre, en prêtant attention au bruit du stylo, à la texture du papier, à la qualité du trait et même à l’odeur de l’encre. Permettez-vous de vous immerger dans l’écriture et celle-ci deviendra une expérience méditative et enrichissante.

Efforcez-vous de perfectionner votre caractère, et à chaque trait de chaque mot que vous écrirez, votre vertu grandissante se révélera.

Rédacteur Albert Thyme

Source : Handwriting – A Dying Skill Well Worth Reviving

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.