Press "Enter" to skip to content

Nutrition. Dix plantes anti-inflammatoires pour les intestins

SANTÉ > Nutrition

Soupe aux œufs avec des baies de goji et des fruits de logan. (Image : Epoch Média Group)
 

Selon la médecine traditionnelle chinoise (MTC), il existe 10 sortes de plantes anti-inflammatoires faciles à préparer à la maison. Elles peuvent être utilisées sous forme de médicaments, intégrées à vos plats, ou servir à la préparation d’infusions et de thé. Ces plantes qui incluent des fruits sont considérées comme aptes à combattre l’humidité et le froid. Les praticiens de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) les recommandent également pour les soins oculaires et gastro-intestinaux. Selon la MTC, les bienfaits qu'offrent les plantes et les fruits présentés ci-après sont immenses. 

1. Le chèvrefeuille

Connu sous le nom de « petit faiseur de miracles » en pharmacopée, le chèvrefeuille est une herbe douce de nature froide, que l'on retrouve dans environ 30 % des ordonnances pour le rhume et la grippe.

« Les fleurs et les fruits conviennent à un usage courant et peuvent être consommés sous forme d’infusions, avec des effets bénéfiques sur la santé, alors que les racines et les tiges doivent être bouillies plus longtemps », a déclaré Nicco Lin, directrice de la clinique Lixiang de Taipei. Par exemple, un thé aux fleurs de chèvrefeuille est prêt à boire en quelques minutes et une petite cuillère de fleurs suffit pour chaque dose.

Le chèvrefeuille est recommandé pour soigner les maux de gorge, les démangeaisons cutanées, ainsi que d’autres maladies inflammatoires. Lorsque vous êtes fébriles et que vous ressentez les symptômes d’un rhume, ou si vous avez mal à la gorge, boire une tisane de chèvrefeuille peut soulager l’inflammation.

Pour prévenir les maladies parodontales et soulager l’inflammation des gencives, vous pouvez vous rincer la bouche avec une tisane de chèvrefeuille ou la boire directement. En cas de forte fièvre ou de démangeaisons cutanées, utilisez une concentration plus élevée de cette préparation pour frotter les zones touchées.

Comme la tisane de chèvrefeuille se boit légèrement froide, il est recommandé de la consommer après les repas. Les femmes en période de menstruation et les personnes sujettes aux maux d’estomac ne doivent pas la boire à jeun. Elle n’est pas recommandée dans le cas de brûlures d’estomac ou de syndromes des mains et pieds froids, mais elle peut être consommée régulièrement en toute saison. 

Le chèvrefeuille a un goût sucré. Il contribue à détoxifier l’organisme, à atténuer la chaleur corporelle et à calmer le mal de gorge. (Image : Brian Clark / Pixabay)
Le chèvrefeuille a un goût suave. Il contribue à détoxifier l’organisme, à atténuer la chaleur corporelle et à calmer le mal de gorge. (Image : Brian Clark / Pixabay)
 

2. Le chrysanthème

Légèrement amer, le chrysanthème est de nature plus froide que le chèvrefeuille et a la capacité de nettoyer le foie et de dissiper la chaleur du vent. Le chrysanthème peut aider à réduire la pression artérielle, améliorer l’inflammation chronique des yeux et soigner les allergies telles que la sécheresse oculaire, et la fièvre. Le thé aux chrysanthèmes contribue à soigner les yeux rouges/irrités et les yeux secs.

La médecine moderne a également découvert que le chrysanthème a de fortes propriétés anti-inflammatoireset antioxydantes, et qu’il a pour effet de renforcer le système immunitaire.

3. La baie de goji

La baie de goji, ce délicieux petit fruit de couleur rouge, nourrit et tonifie le foie et les reins, éclaircit la vue et améliore les acouphènes, ce qui la rend adaptée aux personnes âgées, physiquement faibles, et souffrant de graves problèmes oculaires.

La baie de Goji a une saveur douce et sucrée, elle est de nature légèrement chaude, donc à utiliser avec modération. Pour le thé, utilisez 4 à 5 baies, et pour la soupe, 10 à 20 baies devraient suffire. Nicco Lin met en garde : « Si vous consommez trop de Goji, vous aurez un excès de chaleur, cette chaleur sera concentrée dans les yeux. De nos jours, les infections oculaires chroniques sont fréquentes, donc vous devez faire attention à la quantité ». Il a cité le cas d’un jeune enfant qui, après avoir consommé de la soupe au poulet, au ginseng et aux baies de goji, s’est retrouvé avec une sévère inflammation des yeux.

Les baies de goji sont souvent associées aux fleurs de chrysanthèmes avec un ratio généralement plus élevé pour le chrysanthème ou avec des proportions égales en hiver.

Toutefois, la quantité exacte peut être ajustée en fonction des effets. Si après avoir bu une infusion, vous avez mal à l’estomac ou si vous souffrez de diarrhée, cela peut être dû à la nature froide du chrysanthème et dans ce cas il faut en réduire légèrement la quantité. Si vous ressentez une sensation de gorge sèche ou si vos gencives enflent après l’avoir bu, augmentez le nombre de fleurs de chrysanthème.

4. La datte rouge

La datte rouge, connue sous le nom de « fruit de la rate », est un tonique sanguin. Elle a la capacité de réguler et d’améliorer les fonctions digestives et le transit intestinal. La datte rouge peut harmoniser tous les médicaments. Elle est couramment utilisée dans de nombreuses prescriptions à base de plantes.

 Les dattes rouges sont toniques et bénéfiques à la santé. Elles peuvent être mélangées à d’autres plantes. (Image : SW Yang / Pixabay)
 Les dattes rouges sont toniques et bénéfiques à la santé. Elles peuvent être mélangées à d’autres plantes. (Image : SW Yang / Pixabay)
 

La datte rouge est plus sucrée que la baie de Goji et est plus largement utilisée, par exemple dans les desserts tels que les gâteaux aux dattes rouges et aux jujubes. Vous pouvez en ajouter 2 ou 3 dans une tasse de thé ou 10 à 20 dans une soupe. Si vous avez tendance à avoir des flatulences, utilisez une plus petite quantité.

5. Le Ginseng américain

Le ginseng américain, également connu sous le nom de ginseng rose, a un effet protecteur sur les voies respiratoires, il stimule l’esprit et nourrit l’énergie vitale. Il est recommandé de le consommer avant 15 heures, car boire une tisane le soir peut affecter le sommeil.

« En raison de sa nature rafraîchissante et de son caractère tonique mais non irritant, le ginseng américain favorise la santé et le bien-être en général. Pour d’autres types de ginseng, une surconsommation peut provoquer des palpitations cardiaques et une hypertension », note Nicco Lin.

Le ginseng peut entrer dans la préparation de ragoûts. Il peut également être consommé sous forme de thé, avec environ trois à cinq tranches par tasse. Le mieux est de le laisser infuser. Bien qu’il soit très parfumé, certains de ses composants volatils seront perdus. En ce qui concerne le ragoût de poulet, il est conseillé de faire cuire la viande avant d’ajouter le ginseng.

6. Le gingembre

Le gingembre, qu’il soit frais ou séché, est connu pour sa capacité à soulager les nausées et les vomissements, à réchauffer les poumons et à calmer la toux. Lorsque le temps est à la pluie et que les températures ressenties sont en baisse, si vous présentez les premiers symptômes d’un rhume, vous pouvez boire du thé au gingembre. Cependant le traitement ne suffira pas si vous avez de la fièvre et mal à la gorge. Les femmes peuvent boire du thé au gingembre avant ou après leurs menstruations pour dissiper le froid..

Le gingembre est un ingrédient courant dans la cuisine. Il est idéal pour la préparation d’aliments plus froids, comme les fruits de mer. Cependant, une trop grande quantité de gingembre peut avoir un effet stimulant et provoquer des brûlures. Il est donc déconseillé aux personnes qui se couchent tard ou en cas de bouche sèche.

Pour une cure détox, buvez du thé au gingembre chaud. (Image : congerdesign / Pixabay)
Pour une cure détox, buvez du thé au gingembre chaud. (Image : congerdesign / Pixabay)
 

7. L’angélique de Chine

L’Angelica sinensis est de nature douce, piquante et chaude. Elle est utilisée pour revigorer le sang, réguler les menstruations, nourrir les muscles, soulager la douleur, et hydrater et libérer les intestins.

En période de menstruation, les femmes peuvent prendre une soupe à l’angélique. Les personnes souffrant de malnutrition ou de symptômes tels que les extrémités froides, un teint pâle, des vertiges et de l’hypotension artérielle peuvent également en consommer. Cependant, l’angélique est de nature chaude et ne convient pas aux personnes souffrant d’acné et de sécheresse buccale.

L’angélique ne peut pas être infusée et doit être cuite. Pour une soupe de poulet à l’angélique, prévoir une cuisse de poulet et 1 ou 2 tranches d’angélique par personne. Selon Nicco Lin, un remède doit être adapté à chaque personne, selon l’âge et la morphologie car l’effet ne sera pas le même pour une personne souffrant du syndrome des mains et pieds froids que pour une personne âgée avec une pression artérielle élevée.

8. L’herbe à chapelets ou larmes de Job

L’herbe à chapelet ou larmes de Job est une plante de nature légèrement froide, à la saveur douce et insipide. Elle clarifie la chaleur et élimine l’eau. Elle a la propriété de renforcer la rate. Elle peut être consommée en cas de diarrhée, mais vous devez stoppez la consommation si vous êtes constipé, car cela signifie que votre corps manque d’eau et ne peut plus l’évacuer.

La larme de Job (Coix lacryma-jobi), également connue sous le nom de millet adlay, est une plante tropicale vivace à hautes tiges céréalières de la famille des Poaceae (famille des graminées). (Image : wikimedia / CC-BY-SA-3.0)
La larme de Job (Coix lacryma-jobi), également connue sous le
nom de millet adlay, est une plante céréalière tropicale vivace, à
hautes tiges, de la famille des Poaceae (famille des graminées).
(Image : wikimediaCC-BY-SA-3.0)
 

Il faut éviter de la cuisiner avec du riz car elle peut facilement provoquer des troubles digestifs, mais elle peut être ajoutée à des haricots rouges et des haricots verts pour une soupe.  

9. L’aconit jaune

D’une saveur sucrée et légèrement amère, l’aconit stabilise le qi, renforce le système immunitaire, améliore la santé mentale et prévient les rhumes. Cette plante convient aux personnes faibles, qui ont souvent des rhumes et se sentent facilement fatiguées.

Elle ne convient pas aux personnes qui ont toujours chaud, qui souffrent d’acné et de sécheresse buccale 

10. L’igname (yam)

L’igname est de nature neutre et de saveur douce. Il nourrir la rate et l’estomac, et est bénéfique pour les poumons et les reins. L’igname stimule l’appétit, améliore la digestion et renforce l’organisme. Il convient également aux personnes âgées qui souffrent de douleurs au dos et aux genoux et qui se lèvent fréquemment la nuit pour uriner.

Les tubercules d’igname sont riches en amidon et conviennent à la préparation de soupes ou de congee (bouillie de riz), comme la soupe Sishen et la soupe d’ignames aux côtes de porc.

Toutes les plantes et les herbes ci-dessus peuvent être conservées un certain temps au réfrigérateur et sorties pour être cuites selon les besoins.

Rédacteur Fetty Adler