Press "Enter" to skip to content

Médecine chinoise. Le rouleau de jade : instrument de soin de beauté de la Chine ancienne

SANTÉ > Médecine chinoise

Un rouleau de jade est un instrument de soins pour la peau venu de Chine. (Image : Capture d’écran / YouTube)

Un rouleau de jade est un instrument de soin de la peau qui est devenu populaire dans le monde occidental au cours des dernières années. Cet outil de beauté trouve en fait son origine dans la dynastie Qing (1644-1911) et on lui attribue des propriétés protectrices et curatives.

Rouleaux de jade

Le rouleau de jade est composé de pierre de jade, une pierre semi-précieuse prisée des Chinois. Il possède généralement deux pierres ovales, placées de part et d’autre d’un manche. La plus grande permet de masser l’ensemble du visage tandis que la plus petite atteint les cernes Certains rouleaux de jade utilisent du quartz au lieu du jade. « Le véritable avantage des rouleaux de jade ou du massage facial est d’améliorer la circulation et le drainage lymphatique, principale action détoxifiante du corps. Cela stimule la production de collagène et améliore l’élasticité de la peau. Résultat : une peau pleine de vitalité avec moins de rides et des muscles du visage relaxés. Le massage aux points marmas (ou points réflexes ayurvédiques), l’acupression, ou même le massage facial doux, lorsqu’ils sont faits correctement sur le visage, sont connus pour aider à calmer l’esprit, améliorer les maux de tête, les douleurs de l’ATM (Articulation Temporo-Mandibulaire), la congestion des sinus, la fatigue oculaire et les poches sous les yeux », a déclaré Jennifer Chwalek, une dermatologue, à Glamour.

L’acupuncteur Ross J. Barr souligne que le jade est un excellent outil pour uniformiser le teint et recommande les rouleaux de jade pour le traitement quotidien du visage. En fait, les rouleaux de jade sont meilleurs que les mains lorsqu’il s’agit de masser la peau. L’experte en soins de la peau Abigail James, conseille d’utiliser les rouleaux de jade sur une peau nettoyée au préalable et avant d’utiliser tout produit de soins.

Pour obtenir le meilleur résultat, il faut travailler avec le rouleau sur les contours du visage. Il est recommandé d’appliquer plus de pression avec une action ascendante (masser du bas vers le haut, sauf pour les sinus). Pour un drainage lymphatique optimal, faire rouler l’outil dans toutes les directions en utilisant l’arête du nez comme point central. Pour obtenir un effet raffermissant, déplacer le rouleau à partir des pommettes, en allant vers l’extérieur. (Masser de l’intérieur vers l’extérieur). Ensuite, rouler contre la ligne de la mâchoire afin de raffermir l’ovale du visage.

La pression exercée par le rouleau permettra aux produits de soins de pénétrer plus profondément dans l’épiderme. (Image : Capture d’écran / YouTube)
La pression exercée par le rouleau permettra aux produits de soins de pénétrer plus profondément dans l’épiderme. (Image : Capture d’écran / YouTube)

Avant l’utilisation du rouleau de jade, s’assurer que les crèmes utilisées ne contiennent pas de produits chimiques nocifs pour la peau. La pression exercée par le rouleau permettra aux produits de pénétrer plus profondément dans l’épiderme. Cette pression stimulera également la circulation sanguine et la production de collagène, ce qui aidera à conserver une apparence jeune. Quant aux produits à utiliser avec un rouleau de jade, une huile ou un sérum pour le visage seront privilégiés, car ils peuvent aider le rouleau à glisser sur la peau. Parmi les autres produits on trouve des peptides raffermissants, des cellules souches végétales et un sérum hydratant.

Les rouleaux de jade sont généralement sans danger et n’ont pas d’effets secondaires. Toutefois, les rouleaux accumulent des bactéries et d’autres microbes au fil du temps. C’est pourquoi il est important de toujours les nettoyer après leur utilisation. Sinon, ils peuvent propager des microbes sur le visage.

Produits de beauté chinois anciens

Depuis l’antiquité, les Chinois ont utilisé les rouleaux de jade dans les soins de beauté, ainsi que de nombreux autres produits. Pendant la période du printemps et de l’automne (770 avant JC à 476 avant JC), la poudre pour le visage (aujourd’hui fond de teint) est devenue aussi très populaire en Chine. À cette époque, elle était fabriquée à partir de la mouture du riz. Une poudre à base de plomb a également connu un grand succès en raison de ses propriétés blanchissantes et malgré sa toxicité.

L’un des conseils de beauté le plus important suivi par les Chinoises était de prendre soin de leurs sourcils, dont elles pensaient qu’ils étaient liés à leur destinée . Pendant la période des Royaumes combattants (475 avant JC à 221 avant JC), la suie provenant des cendres des branches de saules était utilisée par les femmes pour peindre leurs sourcils. Pendant la dynastie Tang (618 à 907 de notre ère), un élément décoratif appelé huadian était très populaire. Créé à partir d’argent, d’or, d’ailes de libellule ou même d’écailles de poisson, le huadian était placé sur le front, entre les sourcils.

Traduit par Swanne Vi

Version en anglais : How This Chinese Skincare Tool Became Popular in America