Press "Enter" to skip to content

Bien-être. Les médecins ne sont pas Dieu : une fille paralysée défie toutes les probabilités en marchant à nouveau

SANTÉ > Bien-être

« N’abandonnez jamais ! » Après avoir été paralysée, puis avoir remarché, Natalie Bentos-Pereira a prouvé que l’on peut réaliser l’impossible quand on a confiance en soi et que l’on n’abandonne jamais son objectif.

À l’âge de 11 ans Natalie était une enfant très active. Elle adorait être en plein air et avait un rire des plus contagieux. Il y a un peu plus de cinq ans, sa vie a été complètement bouleversée par une urgence médicale qui a menacé de la ruiner à jamais.

Les médecins ne sont pas Dieu : une fille paralysée défie toutes les probabilités en marchant à nouveau
Tout a commencé le 13 janvier 2017 lorsque Natalie, alors âgée de 11 ans, est descendue pour le petit-déjeuner et s’est plainte d’avoir mal au dos. (Image : Margaret Bentos-Pereira)

Tout a commencé le 13 janvier 2017 lorsque Natalie Bentos-Pereira est descendue pour le petit-déjeuner et s’est plainte d’avoir mal au dos. Ses parents ont supposé qu’elle avait dormi dans une mauvaise position et l’ont rassurée, pensant que l’inconfort disparaîtrait en quelques jours.

Ils s’étaient hélas trompés ! La douleur a hanté Natalie pendant qu’elle était à l’école et n’a fait qu’empirer par la suite, à tel point qu’elle s’est effondrée en attendant le bus scolaire.

« À la fin, ma jambe a commencé à s’engourdir. Honnêtement, je n’avais aucune idée de ce qui se passait. Mes parents étaient, bien sûr, très inquiets », a déclaré Natalie Bentos-Pereira, aujourd’hui âgée de 16 ans, à The Epoch Times.

Voyant leur fille souffrir de façon aussi intense, Margaret et Gerardo Bentos-Pereira, les parents de Natalie, l’ont immédiatement emmenée aux urgences, espérant que les médecins trouveraient la raison pour laquelle leur fille pleurait de douleur.

Natalie était entourée d’une équipe de médecins expérimentés, mais aucun d’entre eux n’a pu identifier le problème exact.

« Ils ne pouvaient pas expliquer ce qui se passait », a déclaré Margaret Bentos-Pereira. « Cette nuit nous a paru si longue. Ils l’ont emmenée par hélicoptère dans un hôpital pour enfants situé à proximité et ont effectué une série de tests. »

Alors que ses parents étaient extrêmement inquiets, Natalie s’est montrée très courageuse tout au long du processus. Ce qui s’est passé ensuite était si cruel pour une enfant de 11 ans. Natalie s’est réveillée le lendemain en étant paralysée de la partie supérieure de la poitrine jusqu’au niveau T4 T5 incomplet. Cet état, associé au résultat de la ponction lombaire, a conduit les médecins à conclure que Natalie avait fait un accident vasculaire cérébral.

Les médecins ne sont pas Dieu : une fille paralysée défie toutes les probabilités en marchant à nouveau
Cet état, associé au résultat de la ponction lombaire, a conduit les médecins à conclure que Natalie avait souffert d’un accident vasculaire cérébral. « Ils nous ont dit qu’elle ne marcherait plus jamais ». (Image : Margaret Bentos-Pereira)

« Ils nous ont dit qu’elle ne marcherait plus jamais », a déclaré Margaret Bentos-Pereira. « Mon mari et moi étions dans un brouillard complet. Nous ne faisions que suivre le mouvement. Vivre cette nouvelle vie a été un choc total pour nous. Comment cela a-t-il pu arriver à notre enfant de 11 ans en bonne santé ? »

Même les meilleurs médecins n’ont pas réussi à trouver la cause principale de la paralysie, qui reste à ce jour un mystère. La nouvelle vie de Natalie Bentos-Pereira est devenue très réduite . Elle est soudainement redevenue une enfant de 6 mois, car elle avait besoin du même genre de soins qu’un nouveau-né.

Les médecins ne sont pas Dieu : une fille paralysée défie toutes les probabilités en marchant à nouveau
Même les meilleurs médecins n’ont pas réussi à trouver la cause principale de la paralysie, qui reste à ce jour un mystère. (Image : Margaret Bentos-Pereira)

Étant si jeune, Natalie n’avait pas la capacité de comprendre pleinement cette situation tragique. Afin de ne pas la traumatiser, ses parents ont choisi de lui cacher l’évaluation du médecin.

« Nous ne voulions pas qu’elle sache que les médecins avaient dit qu’elle ne marcherait plus jamais. Nous ne voulions pas qu’elle renonce à elle-même », a déclaré Margaret Bentos-Pereira. Mon mari a toujours dit aux médecins : « Ma fille vous prouvera que vous avez tort ». Ils ont dû penser que « nous étions fous. »

Les médecins ne sont pas Dieu : une fille paralysée défie toutes les probabilités en marchant à nouveau
Mon mari a toujours dit aux médecins : « Ma fille vous prouvera que vous avez tort ». Ils ont dû penser que « nous étions fous. » (Image : Margaret Bentos-Pereira)

Leur approche optimiste, ainsi que celle de Natalie, a fini par porter ses fruits. Grâce à sa détermination et à son entraînement, Natalie a prouvé que les médecins avaient tort. Elle est parvenue à se tenir debout sur ses deux pieds puis à marcher de nouveau, mais le voyage n’a pas été facile. Son corps a subi de nombreux changements au fil des ans. Comme tout un chacun, elle a eu des bons et des mauvais jours, mais sa famille a toujours été là pour la soutenir, contre vents et marées.

Les médecins ne sont pas Dieu : une fille paralysée défie toutes les probabilités en marchant à nouveau
Leur approche optimiste, ainsi que celle de Natalie, a fini par porter ses fruits. Grâce à sa détermination et à son entraînement, Natalie a prouvé que les médecins avaient tort. (Image : Margaret Bentos-Pereira)

Après avoir dû faire preuve de beaucoup de patience, elle a suivi une rééducation d’un mois au Kennedy Krieger Institute de Baltimore, Maryland, et a réappris à marcher avec l’aide d’un déambulateur. Elle a renforcé son endurance jour après jour, convaincue qu’un jour, elle marcherait sans l’aide du déambulateur.

Les médecins ne sont pas Dieu : une fille paralysée défie toutes les probabilités en marchant à nouveau
« Je travaille actuellement à faire plus de pas sans aide », a déclaré Natalie. « Il faut beaucoup de concentration pour le faire. Mais mon tronc est devenu beaucoup plus fort. » (Image : Margaret Bentos-Pereira)

« Je travaille actuellement à faire plus de pas sans aide », a-t-elle déclaré. « Il faut beaucoup de concentration pour le faire. Mais mon tronc est devenu beaucoup plus fort. »

Les médecins ne sont pas Dieu : une fille paralysée défie toutes les probabilités en marchant à nouveau
Natalie, qui veut devenir infirmière en pédiatrie, est maintenant en deuxième année à la Northwestern High School de Rock Hill, en Caroline du Sud. Elle a admis que son handicap avait complètement changé sa vision de la vie. (Image : Margaret Bentos-Pereira)

Natalie, qui souhaite devenir infirmière en pédiatrie, est maintenant en deuxième année à la Northwestern High School de Rock Hill, en Caroline du Sud. Elle a admis que son handicap avait complètement changé sa vision de la vie, mais qu’il l’a aussi rendue plus forte et lui a inculqué la mentalité du « tout est possible ». En parlant de son parcours personnel, Natalie est pleine de reconnaissante envers ses parents qui ont été sa colonne vertébrale tout au long de cette expérience.

Les médecins ne sont pas Dieu : une fille paralysée défie toutes les probabilités en marchant à nouveau
Après avoir suivi une rééducation d’un mois au Kennedy Krieger Institute de Baltimore, Maryland, Natalie a réappris à marcher avec l’aide d’un déambulateur. (Image : Margaret Bentos-Pereira)

« Je ne le savais pas à l’époque, mais les médecins ont dit à mes parents que je ne marcherais plus jamais. Mes parents ne l’ont pas cru et ont eu foi en moi », a-t-elle déclaré. « J’ai certainement eu des jours difficiles tout au long du processus, comme le fait de me sentir démotivée, mais j’ai toujours été soutenue par ma famille. »

« Je n’aurais pas fait les progrès que j’ai aujourd’hui si ce n’était pas pour eux. Alors mon conseil est de se battre pour soi-même et de ne pas abandonner. »

Quant à Margaret et Gerardo Bentos-Pereira, ils ont réalisé qu’il y avait une leçon essentielle dans tout cela.

« Les médecins ne sont pas Dieu. Ils sont humains comme nous tous », a déclaré Margaret Bentos-Pereira. « Ils font des erreurs, et ils ne peuvent pas dire ce que l’avenir nous réserve. Ne renoncez jamais à vous-même ou à votre enfant. »

Lorsque la croyance est fortifiée par la détermination et une certitude absolue, des miracles s’ensuivent, comme ça a été le cas pour Natalie Bentos-Pereira.

Rédacteur Fetty Adler
Collaboration Jo Ann

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.