Selon Wu Qi, la prospérité d’un pays réside dans sa moralité

Par Vision Times
Le 11/07/2020
Wu Qi était un stratège militaire chinois bien connu pendant la période des Royaumes Combattants, en Chine. (Image : wikimedia / CC0 1.0)
Wu Qi était un stratège militaire chinois bien connu pendant la période des Royaumes Combattants, en Chine. (Image : wikimedia / CC0 1.0)
 

Wu Qi était un stratège militaire réputé pendant la période des Royaumes Combattants en Chine, mais il n’avait jamais rencontré de maître vertueux susceptible de l’apprécier.

Au cours d’une circonstance particulière, Wu entendit dire que Wei Wenhou était vertueux, il alla donc lui rendre visite pour lui demander de le prendre comme chef militaire.

Wei hésitait à confier à Wu un poste important. Il demanda au ministre Li Ke : « Que pensez-vous de Wu Qi ? »

Li Ke répondit : « J’ai entendu dire que Wu est avide de pouvoir et qu’il a  mauvais caractère, mais qu’il est remarquable quand il s’agit de mener les troupes au combat ! »

« Dans ce cas, nommons le général et donnons lui une armée. Nous verrons alors de quoi il est capable ! » Wei décida de faire confiance à Wu et de le tester.

Devenu général, Wu a fidèlement formé des soldats pour l’État de Wei. il est resté  jour et nuit avec eux. il mangeait la même nourriture que ses soldats et portait les mêmes vêtements. Wu ne se couchait pas sur un matelas pour dormir, il ne montait pas à cheval pour aller au combat. Il ne laissait pas les soldats transporter  la nourriture qui lui était destinée quand il partait au combat. Il partageait les difficultés et les peines de chaque soldat et tout le monde l’appréciait.
 

Devenu général, Wu a fidèlement formé des soldats pour l’État de Wei. Il est resté avec eux jour et nuit. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Devenu général, Wu a fidèlement formé des soldats pour l’État de Wei. Il est resté avec eux jour et nuit. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Une fois, un soldat avait un abcès purulent dans le dos,  ce qui le faisait beaucoup souffrir. Pour soulager le soldat, Wu a aspiré  le pus avec sa bouche. Tous les soldats présents ont été émus aux larmes.

Wu a gagné de nombreuses batailles, il dirigeait l’armée d’une main de maître.  Ces capacités exceptionnelles de commandement étaient incontestables. Wei était heureux d’avoir nommé la bonne personne au bon poste, et il laissa Wu défendre le comté de Xihe, situé entre le fleuve Jaune et la partie sud du fleuve Beiluohe. Il protégeait ainsi la région contre l’armée de Qin et de Han.

A la mort de Wei Wenhou, son fils, Wei Wuhou lui succéda sur le trône. Tout comme son père, Il appréciait Wu.

Un jour, alors que Wei Wuhou  effectuait une inspection, en bateau,  dans le comté de Xihe, il s’est soudainement exclamé : « Regardez, comme les montagnes et les rivières que nous possédons sont magnifiques ! Les montagnes et les rivières  solidement ancrées sont vraiment le trésor de notre pays ! »


Le gouverneur de l’État de Wei a fait remarquer à quel point il pensait qu’ils étaient bien protégés grâce aux montagnes et aux rivières. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Le gouverneur de l’État de Wei a fait remarquer à quel point il pensait qu’ils étaient bien protégés grâce aux montagnes et aux rivières. (Image : pixabay CC0 1.0)
 

La plupart des fonctionnaires sur ce même bateau ont fait écho : « Oui, les montagnes et les rivières de l’État de Wei sont stratégiquement situées, difficiles d’accès, et elles peuvent véritablement assurer la sécurité de notre pays ».

Comme Wu était honnête et franc, il leur dit sans détour : « La sécurité du pays ne dépend pas de la menace que représentent les montagnes et les rivières ni de la facilité avec laquelle il est possible de les défendre. Elle dépend de la vertu. Dans le passé, le lac Dongting à gauche et  le lac Pengli à droite ont représenté un danger pour les assaillants des trois tribus Miao. Le terrain était pourtant facile à défendre et difficile à attaquer. Néanmoins, les fonctionnaires de la cour royale étaient corrompus et ce pays a finalement été conquis par Yu ».

Wu Qi poursuivit  : « En ce qui concerne la dynastie Shang, elle avait le col de Mengmen à gauche, la montagne Taihang à droite, la montagne Chang au nord, et une grande rivière au sud. Le terrain était vraiment inaccessible. Le roi Zhuo, qui était extravagant et corrompu, s’adonnait aux festivités et à la débauche. Il a finalement été anéanti par le roi Wu. La sécurité et la prospérité d’un pays dépendent donc de la moralité, et non de la situation géographique. Si le monarque n’est pas vertueux, même ses fidèles sujets peuvent devenir des ennemis ! ».

« Oui, ce que vous  dîtes est si juste ! » concéda Wei Wuhou avec emphase.

Après cela, la réputation de Wu ne cessa de croître, et il eut même l’honneur de devenir Premier ministre.


Traduit par Camille Lane

Version en anglais : Wu Qi Stated That the Prosperity of a Country Lies in Its Morality