La mythologie et l’histoire de la musique en Chine

Par Vision Times
Le 01/04/2020
La Chine possède l’une des plus anciennes cultures musicales du monde, avec une histoire qui s’étend sur des milliers d’années. (Image : Capture d’écran / YouTube)
La Chine possède l’une des plus anciennes cultures musicales du monde, avec une histoire qui s’étend sur des milliers d’années. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

La Chine possède l’une des plus anciennes cultures musicales au monde, avec une histoire s’étendant sur des milliers d’années. Concernant ses origines, les Chinois ont un récit mythologique intéressant pour l’expliquer – un récit mettant en scène une créature fantastique.

Mythologie et musique en Chine

À l’époque où les immortels fréquentaient la terre, une jeune femme marcha un jour sur l’empreinte d’un géant. Peu de temps après, elle se retrouva enceinte et donna naissance à un garçon. Appelé Fuxi, il avait la tête d’un humain et le corps d’un dragon. Fuxi grandit jusqu’à devenir un géant. Devenu adulte, Fuxi comprit que le temps était venu pour lui de partir à la recherche de son père. Il entreprit donc son voyage.

Fuxi découvrit bientôt que son père était le Dieu du Tonnerre. Plus tard, il fut nommé gouverneur céleste de l’Orient et chargé de veiller sur l’humanité. Fuxi était très compatissant et cherchait toujours à soulager la souffrance des gens. Lorsqu’il les voyait malades après avoir mangé de la viande crue, il leur apprenait à faire du feu. Lorsque les gens luttaient pour se nourrir, Fuxi leur montrait comment fabriquer des armes et des filets pour chasser et pêcher.

Un jour, alors qu’il se promenait dans le monde des mortels, un arbre aux allures de parasol attira son attention. Cet arbre avait quelque chose de très particulier. Soudain, un nuage transportant deux phénix s’approcha de l’arbre. Une multitude d’autres oiseaux s’envolèrent derrière le nuage. Ils ouvraient leur bec et chantaient, rendant hommage à leur roi et à leur reine. Fuxi réalisa que l’arbre était béni et que tout instrument créé à partir de cet arbre produirait sans doute une merveilleuse musique.

 

Un jour, alors qu’il se promenait dans le monde des mortels, un arbre parasol attira son attention. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Un jour, alors qu’il se promenait dans le monde des mortels, un arbre parasol attira son attention. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

«Fuxi  conçut un instrument ressemblant à une cithare, riche de symboles. Elle s’étirait sur quatre pouces, représentant les quatre saisons. Les deux pouces d’épaisseur correspondaient aux deux forces du yin et du yang. Le manche comprenait 12 frettes pour les 12 mois de l’année et il ajouta cinq cordes pour les cinq éléments», selon Shen Yun Performing Arts.

La découverte de la musique les remplit de joie. Fuxi leur avait déjà appris à pêcher, à chasser et à faire du feu. Et désormais, à l’occasion des récoltes et des fêtes, ils pouvaient se réjouir en musique, grâce à ce nouvel instrument. C’est ainsi que, selon la mythologie chinoise, la musique a vu le jour.

Histoire de la musique en Chine

Les archéologues ont découvert en Chine des flûtes en os datant de 8 000 ans, ainsi que des instruments de musique en argile de plus de 6 000 ans. Cependant, on ne connait pas grand-chose sur la culture musicale ou les connaissances de ces périodes. La Chine a normalisé pour la première fois les connaissances musicales durant la dynastie Zhou (10e au 7e siècle avant J.-C.). Un système officiel de musique de cérémonie et de cour a été établi. Les gens de cette époque considéraient la musique comme une manifestation de la nature et du cosmos, en harmonie avec le concept du yin et du yang.

 

 Les gens de cette époque voyaient la musique comme une manifestation de la nature et du cosmos, en harmonie avec le concept du yin et du yang. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 Les gens de cette époque voyaient la musique comme une manifestation de la nature et du cosmos, en harmonie avec le concept du yin et du yang. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Le philosophe Confucius, qui considérait la musique comme un art de premier ordre, a exercé une grande influence. «Il pensait que parmi les six disciplines les plus importantes à étudier, l’apprentissage de la musique arrivait en seconde position, juste après l’étude des cérémonies rituelles ou publiques. Il plaçait la musique au-dessus des quatre autres matières indispensables qui étaient le tir à l’arc, la conduite de char, la calligraphie et l’écriture, le calcul et les mathématiques», selon China Highlights. La philosophie confucéenne considérait la musique traditionnelle comme une source d’élévation morale.

Entre 500 avant J.-C. et 1900 après J.-C.,diverses idées musicales venues de l’étranger ont fait leur chemin en Chine. Ces idées ont été combinées avec les connaissances locales pour produire une riche culture musicale. La gamme heptatonique a été apportée par l’Inde. Des instruments comme le pipa et l’erhu ont été importés d’Asie centrale. Durant la dynastie Tang (618 à 907), le qin, était un instrument très célèbre. La musique européenne est apparue dans les années 1600 lorsqu’un prêtre jésuite en visite a offert un clavecin à la cour impériale des Ming.


Traduit par Swanne Vi

Version en anglais : The Mythology and History Behind Chinese Music