Wang Hui, expert en peinture traditionnelle de paysages chinois

Par Vision Times
Le 21/07/2020
Inspiré par les œuvres des maîtres du passé, Wang Hui a développé ses propres méthodes et techniques, qui ont contribué à revigorer la tradition de la peinture chinoise. (Image : Wikimedia / CC0 1.0)
Inspiré par les œuvres des maîtres du passé, Wang Hui a développé ses propres méthodes et techniques, qui ont contribué à revigorer la tradition de la peinture chinoise. (Image : Wikimedia / CC0 1.0)
 

Wang Hui (1632 à 1717) est un artiste chinois bien connu pour ses peintures de paysages. Inspiré par les œuvres des maîtres du passé, Hui a développé ses propres méthodes et techniques, ce qui a permis de revigorer la tradition de la peinture chinoise.

Le peintre

Wang Hui est né à Suzhou, province du Jiangsu. Dès son plus jeune âge, il est reconnu comme un prodige. À l’âge de 15 ans, Hui est pris en charge par Wang Shimin, un artiste célèbre. Impressionné par l’intelligence du jeune homme, Shimin demande à Hui de reproduire toutes les œuvres d’art anciennes célèbres de sa villa familiale. Hui y travaille et passe les années suivantes comme invité et serviteur de Shimin. Grâce à l’influence de Shimin, les œuvres de Hui ont été exposées dans un grand nombre de collections privées, qui contenaient certaines des plus belles œuvres d’art Chinois. La plupart de ces collectionneurs ont fini par devenir les mécènes de Hui.

Pendant une grande partie des années 1660, Hui s’est consacré à la maîtrise de la calligraphie des maîtres de l’époque de la dynastie Yuan. À la fin des années 1660, il s’est concentré sur l’expression idiomatique détaillée des artistes de la dynastie Song. Hui a été fortement influencé par le concept du peintre Dong Qichang, de l’époque des Mings, qui consistait à transformer des paysages en abstractions calligraphiques. Durant tout ce temps, Hui cherchait un moyen de synthétiser les techniques et les concepts des maîtres des époques passées. Dans les années 1670, il a commencé à réaliser ce rêve de synthèse artistique.

 

Wang Hui est un célèbre peintre paysagiste chinois. (Image : Wikimedia / CC0 1.0)
Wang Hui est un célèbre peintre paysagiste chinois. (Image : Wikimedia / CC0 1.0)
 

Hui a commencé à faire revivre la tradition des peintures de hautes montagnes. Dans Les couleurs du mont Taihang (1669), les hautes montagnes sont représentées sur un rouleau de parchemin horizontal. La technique du pinceau vertical, puissante et dynamique, utilisée par Wang Hui pour peindre les montagnes, réussit à transmettre l’idée des forces tectoniques de la nature. Dans les années 1680, Hui s’est appliqué à créer des rouleaux encore plus longs, représentant des peintures de différents types de paysages. En plus du style calligraphique, Wang Hui a commencé à inclure des éléments architecturaux complexes. En 1684, il a créé un rouleau de 18 m de long, presque deux fois plus long que ses œuvres précédentes.

En 1691, Hui est invité à peindre un document illustrant un des voyages entrepris par l’empereur Kangxi, « Voyage dans le Sud de l’empereur Kangxi ». Il finit par créer 12 rouleaux géants peints à la main, chacun d’eux mesurant entre 12 et 24 m de long. Mis côte à côte, les 12 rouleaux avaient une longueur de 225 m. Ce travail a été réalisé sur soie avec l’aide de nombreux assistants et inclut des images de paysages, des éléments architecturaux et près de 30 000 personnages. La réalisation de cette oeuvre a pris 7 ans. Une fois terminée, Hui s’éloigna de la cour pour se consacrer à sa vie privée.

Création de copies

Wang Hui était également un expert en matière de création de copies d’œuvres d’art anciennes. « L’idée de copier et d’apprendre des maîtres précédents est plus familière dans la tradition occidentale. Wang n’est apparemment pas reconnu par le milieu académique et marginalisé par certains critiques, mais il a atteint un tel niveau de raffinement dans sa propre synthèse de ces influences qu’il est très apprécié aux yeux des autres », selon Lines and Colors.

 

Hui a synthétisé les idées des anciens maîtres. (Image : Wikimedia / CC0 1.0)
Hui a synthétisé les idées des anciens maîtres. (Image : Wikimedia / CC0 1.0)
 

Le talent de Wang Hui, dans la création de copies, repose sur sa capacité à imiter différents styles de peinture. Ainsi, tout au long de sa vie, des collectionneurs ont fait appel à lui pour créer des copies de chefs-d’œuvre anciens. La plupart des copies portent sa signature. Cependant, il n’a jamais reproduit les œuvres anciennes exactement à l’identique. Il a donné une nouvelle vie à d’anciennes peintures en y ajoutant son propre style, ce qui explique pourquoi beaucoup de gens apprécient ses copies.


Traduit par Swanne

Version en anglais : Wang Hui, an Expert in Chinese Landscape Paintings