Press "Enter" to skip to content

Tradition. Qing Ming : la plus célèbre des 24 périodes solaires

CHINE ANCIENNE > Tradition

Fleurs d’abricotier dans le tableau La fête Qing Ming au bord de la rivière. (Image : wikimedia / National Palace Museum / Domaine public)
 

Le Festival de Qing Ming a lieu environ 15 jours après l’équinoxe de printemps, c’est-à-dire entre le 4ème et le 6ème jour du 4ème mois solaire de chaque année. Quant à savoir pourquoi on l’appelle Qing Ming, c’est principalement parce que le temps se réchauffe progressivement pendant cette période, les fleurs et les arbres s’épanouissent, le monde est lumineux : tout est pur et clair, c’est pourquoi les anciens ont nommé cette journée le Festival de Qing Ming.

L’Almanach chinois dit : « 15 jours après l’équinoxe de printemps, la Grande Ourse pointe vers Ding (note : la quatrième position des tiges célestes, en référence au sud-ouest, 195°), c’est le Festival de Qing Ming où tout est propre et clair, le qi est clair et les paysages lumineux, tout est visible, d’où le nom ».

Qing Ming, une période marquée par la chaleur et le temps instable

Cependant, bien que cette période soit marquée par un temps doux, le climat demeure toutefois instable, de sorte que les agriculteurs doivent veiller à ce que la croissance des cultures ne soit pas affectée par les conditions météorologiques. D’où le proverbe chinois « Si le vent souffle du sud le jour de Qing Ming, la récolte sera bonne. Si le vent souffle du nord le jour de Qing Ming, la récolte sera mauvaise ».

 

Selon le proverbe chinois « Si le vent souffle du sud le jour de Qing Ming, la récolte sera bonne. Si le vent souffle du nord le jour de Qing Ming, la récolte sera mauvaise ». (Image : Musée Nationale du Palais de Taïwan / @CC BY 4.0)
Selon le proverbe chinois « Si le vent souffle du sud le jour de Qing Ming, la récolte sera bonne. Si le vent souffle du nord le jour de Qing Ming, la récolte sera mauvaise ». (Image : Musée Nationale du Palais de Taïwan / @CC BY 4.0)
 

Les gens doivent donc prêter attention à la vague de froid à Qing Ming et ne pas être négligents. Un autre proverbe qui dit : « La pluie se déverse sur le papier de la tombe, le soleil expose les champs à la pluie », signifie qu’il pleuvra à Qing Ming, tandis que le temps s’éclaircira pendant la saison des pluies. La période de Qing Ming est pluvieuse et propice à la culture du taro.

Comme il s’agit d’une période de grande vitalité, les personnes qui aiment être proches de la nature ne manqueront pas l’occasion de profiter de cette saison. Ainsi, de l’Antiquité à nos jours, Qing Ming a toujours été une période propice aux excursions de printemps.

Dans les temps anciens, tout en se promenant dans la campagne à Qing Ming, les Chinois pratiquaient également des activités sportives intercommunautaires et observaient certaines coutumes. Les Anciens jouaient au cuju (football chinois) pour l’exercice physique, tandis que les activités ludiques comprenaient la plantation de saules et la balançoire.

Quant aux tabous, Qing Ming est le début du troisième mois lunaire, et l’interdiction du feu est aussi une ancienne règle de la dynastie Zhou. Outre l’interdiction du feu, il est également défendu de faire la lessive et d’utiliser des aiguilles pendant cette période.

Qing Ming est aussi un festival traditionnel chinois

Les Anciens divisaient la période de Qing Ming en trois temps : « Le premier était le début de la floraison du tung. Le deuxième signifiait que le campagnol cédait sa place à la caille. Le troisième était l’apparition de l’arc-en-ciel ». La signification de ces trois temps est la suivante : « Les fleurs blanches du tung sont les premières à fleurir. Les campagnols qui aiment l’ombre commencent à disparaître dans leur terrier. L’arc-en-ciel apparaît dans le ciel après la pluie ».

 

Les fleurs blanches du tung sont les premières à fleurir. Les campagnols qui aiment l’ombre commencent à disparaître dans leur terrier. L’arc-en-ciel apparaît dans le ciel après la pluie. (Image : Musée Nationale du Palais de Taïwan / @CC BY 4.0)
Les fleurs blanches du tung sont les premières à fleurir. Les campagnols qui aiment l’ombre commencent à disparaître dans leur terrier. L’arc-en-ciel apparaît dans le ciel après la pluie. (Image : Musée Nationale du Palais de Taïwan / @CC BY 4.0)
 

Etant donné que le nom Festival de Qing Ming est dérivé de la période solaire Qing Ming, il est donc impossible de ne pas parler de l’association forte entre ces deux notions, ce qui rend Qing Ming différente des autres périodes solaires purement climatiques. Après tout, seules deux périodes solaires, Qing Ming et le Solstice d’hiver, sont combinées avec des festivals traditionnels chinois.

Pour tout le monde, les périodes solaires représentent simplement les changements météorologiques et des séquences saisonnières chinoises, tandis que le Festival de Qing Ming inclut des coutumes et des activités bien établies et bien connues du peuple chinois.

Il symbolise également l’hommage qu’on rend aux ancêtres. C’est pourquoi le Festival de Qing Ming n’est pas seulement empreint de la tristesse qui accompagne le rite de balayer les tombes et de rendre hommage aux ancêtres, mais aussi de la joie de sortir se promener, ce qui en fait une période solaire tout à fait unique.

Traducteur Charlotte Clémence
Collaboration Yi Ming

Version en chinois : 清明爲何是二十四節氣中最出名的?