Press "Enter" to skip to content

Tradition. Le mystère du jeu de Go, le jeu de stratégie

CHINE ANCIENNE > Tradition

Au palais, l’empereur Taizong des Song, le second empereur de la dynastie Song jouait au jeu de Go avec Jia Yuan, l’un de ses fonctionnaires. Jouer au go avec l’empereur était toujours problématique, car gagner ou perdre était une question très importante. Par conséquent, jouer à ce jeu exigeait beaucoup de soin et d’attention.

Le mystère du jeu de Go, le jeu de stratégie
Au palais, l’empereur Song Taizong jouait au jeu de Go avec Jia Yuan. Mais jouer au go avec l’empereur était toujours problématique, car gagner ou perdre était une question très importante. (Image : wikimedia / Zhou Wenju)

Le jeu de Go risqué de Jia Yuan face à l’Empereur

L’empereur Taizong des Song donnait toujours trois coups à Jia Yuan lorsqu’il jouait au Go, alors que ce dernier perdait toujours une pierre à la fin de la partie. Pourquoi cela ? Jia Yuan pensait que s’il perdait trop et que l’empereur le découvrait en train de perdre délibérément la partie, il aurait de gros problèmes et pourrait même être accusé du crime de tromperie envers l’empereur. Mais s’il perdait une ou deux pierres, l’Empereur serait content et pourrait montrer que ses compétences n’étaient pas si mauvaises.

Finalement, l’empereur Taizong sentait que quelque chose n’allait pas. Alors, une fois, il dit à Jia Yuan avant le match : « Je te fouetterai si tu perds encore ce match ». Il s’avéra que le jeu était nul. L’empereur était en colère, mais a aussi trouvé ça drôle, alors il a dit : « Tu es très malhonnête. Jouons un tour de plus. Je te donnerai un uniforme officiel écarlate si tu gagnes, mais je te jetterai dans une fosse à boue si tu perds ».

À la fin de la partie, il y avait également égalité. L’empereur dit impitoyablement : « Je vous ai donné un coup au début. Mais maintenant, c’est un match nul, ce qui signifie que vous perdez la partie ». « Les assistants ! Venez jeter Jia Yuan dans la fosse à boue ». Jia Yuan s’exclama immédiatement : « Majesté ! Une pierre capturée est dans ma main, vous ne l’avez pas comptée ». L’empereur rit bruyamment et conféra à Jia Yuan un uniforme officiel cramoisi.

Le mystère du jeu de Go, le jeu de stratégie
Le Go combine l’art, les principes du Livre des Mutations, la tactique et la connaissance. (Image : wikimedia / photo of work by Kaihō Yūshō or Kanō Eitoku / Domaine public)

L’empereur Taizong de la dynastie Song réalisa également que même si son niveau de compétence aurait pu être meilleur, il était assez élevé. Mais Jia Yuan pouvait contrôler le jeu à volonté, non seulement en gagnant et en perdant comme il le souhaitait, mais même en contrôlant la mesure dans laquelle il gagnait ou perdait. Son niveau de compétence était donc superbe et admirable.

La sagesse du jeu de Go

En parlant du Go, il semble simple, mais il contient une profonde sagesse. Par la compétition entre des pierres noires et blanches sur un plateau entrecroisé, le Go combine l’art, les principes du Livre des Mutations, la tactique et la connaissance. Il n’est pas étonnant qu’il ait été profondément aimé par les empereurs, les généraux, les ministres, les érudits et les civils de toutes les dynasties.

En général, les joueurs de go peuvent être classés en deux catégories. Il existe une faction compétitive et une faction taoïste. La faction compétitive met l’accent sur les techniques et les performances, cherchant à mettre toutes les chances de son côté pour gagner la partie, tout comme un roi.

Tandis que la faction taoïste recherche plutôt la saveur de la vie et un champ de raffinement moral, prend la victoire et la défaite comme un événement banal dans les affaires militaires, s’en détache et en retire naturellement de la joie.

Cependant, quelle que soit la faction à laquelle vous appartenez, il y a une « manière de gagner ».

Le rêve de Go

Voici un récit historique passionnant d’un rêve sur le Go. Sous la dynastie Song, le grand-père de la famille Hu et son fils aimaient le jeu de Go, et les joueurs venaient quotidiennement chez Hu, pour discuter des compétences et de la stratégie.

Une nuit, la femme du fils fit un rêve étrange et se réveilla soudainement. Les gens lui demandèrent : « Qu’est-ce qui se passe ? Est-ce que tu vas bien ? ». La femme répondit : « J’ai rêvé que j’avalais une pierre capturée ».

Le mystère du jeu de Go, le jeu de stratégie
La famille se rappela du rêve de la mère de Zhuoming. Il révélait que Zhuoming s’était réincarné d’une pierre qui savait jouer au Go. (Image : wikimedia / Brian Jeffery Beggerly from S’pore, Singapore / CC BY 2.0)

Tout le monde a ri et a pensé que ce n’était rien, car ce à quoi on pense pendant la journée revient parfois en rêve la nuit. De nombreux joueurs parlaient quotidiennement de Go dans la maison, ils pensaient donc qu’il n’était pas étonnant qu’elle fasse un tel rêve.

Bientôt, la dame donna naissance à un fils nommé Hu Zhuoming. Lorsque Zhuoming avait 7 ou 8 ans, il vit une fois son grand-père jouer au Go avec d’autres personnes. Soudainement il pointa le plateau et dit : « Grand-père ! Le coup que tu viens de faire n’est pas bon ». Son grand-père l’ignora et continua à jouer.

Finalement son grand-père perdit la partie. Alors, contrarié, il dit en colère : « Garçon ! Comment le savais-tu ? ». En même temps, il poussa vers lui le plateau et les pierres, signifiant qu’il devait essayer de jouer une partie contre cet adversaire s’il pensait pouvoir faire mieux. Zhuoming était jeune, mais il n’avait pas peur de la compétition, jouant calmement au jeu avec l’adversaire.

Résultat, il gagna. Son grand-père fut tellement surpris qu’il joua aussi avec Zhuoming. Celui-ci, après avoir joué pendant quelques jours, pouvait égaler son grand-père. Quand Zhuoming eut environ 12 ans, de nombreux joueurs vinrent le défier, mais tous furent battus. Rapidement, Zhuoming fut connu pour son talent.

Alors la famille se rappela le rêve de la mère de Zhuoming. Il révélait que Zhuoming s’était réincarné d’une pierre qui savait jouer au Go.

Rédacteur Albert Thyme


Source : The Mystery of Go, the Strategy Game
www.nspirement.com

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.