Press "Enter" to skip to content

Tradition. Comment les gens dormaient à l’époque Song

CHINE ANCIENNE > Tradition

Les oreillers en porcelaine étaient au sommet de leur popularité pendant la dynastie des Song en Chine. (Image : flickr / CC0 1.0)

Lorsque nous parlons d’oreillers, nous pensons généralement à un support doux sur lequel repose notre tête. Cependant, dans l’Antiquité, les Chinois dormaient souvent sur des oreillers en porcelaine, durs comme de la pierre.

Pendant la dynastie des Song (960-1279), ces oreillers en porcelaine étaient au sommet de leur popularité.

Les oreillers en céramique

La tendance des oreillers en porcelaine est apparue au cours de la dynastie Sui (581-618). Le climat étant relativement chaud, il a fallu concevoir des oreillers aptes à résoudre les problèmes de chaleur. C’est ce qui a finalement fait de la porcelaine une option populaire car elle permettait de garder la tête au frais. Depuis lors, la tradition des oreillers en porcelaine s’est transmise durant les dynasties Tang et Song.

Un poème écrit par Zhang Lei de la dynastie Song du Nord, intitulé Merci à Maître Huang pour l’oreiller de porcelaine verte, souligne le rôle des oreillers en porcelaine comme moyen de refroidissement.

Les oreillers en céramique étaient également considérés comme des attributs artistiques à la maison. Ces oreillers étaient ornés de peintures de plantes, d’animaux, de fleurs, d’enfants, etc. Les oreillers en porcelaine de l’époque Song représentent souvent des images d’enfants en train de jouer. Certains oreillers comportent également des citations empruntées à la philosophie du bouddhisme, du taoïsme ou du confucianisme.

Les oreillers en porcelaine étaient considérés comme des attibuts artistiques à la maison et étaient ornés de peintures de plantes, d’animaux, de fleurs, d’enfants, etc. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Les oreillers en porcelaine étaient considérés comme des attibuts artistiques à la maison et étaient ornés de peintures de plantes, d’animaux, de fleurs, d’enfants, etc. (Image : Capture d’écran / YouTube)

Les anciens Chinois croyaient que certains animaux avaient le pouvoir de repousser les mauvais esprits, ainsi les oreillers en forme d’animaux sont devenus populaires.

Pendant la période des Song, les coussins en forme de lions étaient très prisés. Selon Christie’s « Les lions étaient considérés comme des créatures de bon augure, dont la férocité, la force et l’énergie spirituelle pouvaient éloigner les mauvais esprits, et les coussins en forme de lion produits dans les fours de Cizhou étaient les plus recherchés de tous. Les coussins en forme de dragon produits à Jingdezhen pendant la dynastie des Song du Nord (960-1279) étaient utilisés par les familles royales et les aristocrates ».

Bien qu’aujourd’hui ces oreillers puissent nous sembler durs, voire inconfortables, les anciens Chinois y ont vu une application pratique. Sima Guang, un célèbre historien de l’ère Song, avait l’habitude de dormir sur un rondin de bois dur. Un tel oreiller l’empêchait apparemment de dormir trop longtemps, lui permettant de consacrer plus de temps au travail.

L’oreiller en porcelaine était idéal pour éviter que les cheveux ne s’emmêlent. L’entretien des cheveux demandait beaucoup de temps à l’époque, et le fait de reposer la tête sur des surfaces dures permettait de garder une coiffure intacte.

Les oreillers chinois

En plus de la porcelaine, les anciens Chinois étaient passés maîtres dans la création d’oreillers à partir de plusieurs matériaux. L’oreiller médical était très prisé.

Selon l’ancien livre sur la santé Pao Sheng Yao Lu, les oreillers médicaux étaient créés en « broyant 13 plantes médicinales désignées comprenant l’essence des plantes, le calamus, etc, et en les mélangeant, puis en enveloppant la préparation dans un sac de soie brute. Afin de conserver son parfum, le sac pouvait être placé dans une taie d’oreiller en soie plus fine. Bien enveloppé, le coussin devait être conservé dans une boîte en forme d’oreiller lorsqu’il n’était pas utilisé pour dormir, afin de maintenir l’efficacité des herbes », a rapporté Taïwan Today.

Un style d’oreiller populaire dans la Chine ancienne était fabriqué à partir de plantes médicinales broyées que l’on enveloppait dans un sac de soie. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Un style d’oreiller populaire dans la Chine ancienne était fabriqué à partir de plantes médicinales broyées que l’on enveloppait dans un sac de soie. (Image : Capture d’écran / YouTube)

Les oreillers pour la lecture étaient également très demandés dans la Chine ancienne. Ces coussins étaient constitués de parchemins roulés, qui servaient d’appui-tête. Certains pensaient que le fait de dormir sur des parchemins serait une source d’inspiration. Un oreiller ayant appartenu à un défunt était sensé guérir certaines maladies. On faisait bouillir l’oreiller et on faisait boire le breuvage au malade comme remède.

Traduit par Guillaume

Version en anglais : https://www.nspirement.com/2020/01/28/ceramic-pillows-how-people-in-the-song-era-used-to-sleep2.html