Press "Enter" to skip to content

Histoire.  L’empereur Sui Yangdi, arrogant et extravagant, a mis fin à une dynastie prospère en quelques années

CHINE ANCIENNE > Histoire

Lorsque la dynastie des Sui (581-618) a été instaurée, le pays était prospère et le peuple était fort. La bonne gouvernance de l’empereur Sui Gaozu a laissé à l’empereur Sui Yangdi un riche héritage et beaucoup de pouvoir. Cependant, l’empereur Sui Yangdi a tué ses sages ministres et soumis le peuple à de nombreuses taxes excessives, de sorte que l’empire apparemment invincible s’est soudainement effondré à son apogée et a pris fin après seulement deux générations.

La dynastie Sui, sous le règne de l’empereur Sui Wendi pendant plus de vingt ans, était prospère et le peuple bien nanti. Les barbares des régions de l’Ouest et du Nord venaient également rendre hommage chaque année, exprimant leur admiration pour le grand empire en offrant à l’empereur de belles femmes et des musiciennes, des perles et des trésors exotiques, des tigres, des léopards, des rhinocéros et des éléphants, des chevaux célèbres, etc.

L’empereur Sui Yangdi commença alors à commercer avec les pays occidentaux et se consacra à prêcher les enseignements de l’empereur Sui. Cette initiative a été suivie d’une visite personnelle de l’empereur dans les régions occidentales. Lors de son voyage de retour, l’empereur Sui Yangdi voulait voir les paysages de la frontière, il n’a donc pas emprunté la même route impériale. Sur son chemin, il devait monter et descendre des montagnes et franchir des crêtes. Les fonctionnaires lui conseillèrent de prendre le chemin impérial, mais l’empereur Sui Yangdi refusa de les écouter. Le général Heruo Bi et le responsable des rituels du temple ancestral, Gao Jiong, se sont dit en privé : « C’est trop extravagant. »

Lorsque l’empereur Yang est retourné à la cour, il a convoqué le ministre de la construction, Yuwen Kai, et le secrétaire principal de l’empereur, Feng Deyi, et leur a dit : « Luoyang est au milieu du monde, et aujourd’hui elle peut être rebaptisée " Capitale de l’Orient ". Maintenant je voudrais ordonner la construction d’un palais au nom de Palais Xianren pour me détendre après mon travail. »

Yuwen Kai a dit : « Dans les temps anciens, tous les empereurs avaient leur pavillon pour recevoir les seigneurs : l’empereur Shun avait Ershi et l’empereur Wenwang avait Lingtai et Lingzhaotout. C’était dû à l’abondance de leurs mérites et de leurs vertus dans le monde. Les régions de Xiongnu et de Wu-Yue ont déjà été subordonnées à la dynastie Sui peu de temps après le règne de Votre Majesté. La construction du Palais Xianren pour manifester la sainteté de l’empereur Sui est un grand événement sans précédent, car il nous rapproche de l’empereur Shun et de l’empereur Wenwang. »

Feng Deyi a dit : « Si le palais de l’empereur n’est pas assez spacieux et étendu, il ne sera pas assez spectaculaire, s’il n’est pas richement décoré, il ne sera pas assez majestueux. Pour l’instant, il est nécessaire de relier Zaojian au sud et Luobin au nord, et de sélectionner les meilleurs bois, fleurs et plantes précieuses, animaux et oiseaux rares du monde pour remplir le palais, afin que ce dernier puisse être admiré par toutes les nations du monde. »

Les habitants de la ville ont été bouleversés par cette nouvelle. Lorsque Gao Jiong l’a entendue, il s’est précipité vers Heruo bi pour lui dire : « L’empereur a été trop arrogant et extravagant pour être un bon empereur, et maintenant s’il construit un autre palais, comment le peuple peut-il être en paix ? »

Heruo Bi a répondu : « L’ancien ministre Yang Su est décédé. Maintenant que vous et moi sommes encore vivants, si nous ne conseillons pas l’empereur, qui osera le faire ? Nous irons au palais demain pour conseiller l’empereur. »

Le lendemain, l’empereur Sui Yangdi se rendit à la cour le matin. Heruo Bi et Gao Jiong conseillèrent l’empereur : « Nous savons que lorsqu’un empereur sage gouverne un pays, la frugalité et l’économie sont les plus importantes. Dans le passé, votre père l’empereur Wendi a ordonné à Yang Su de construire le Palais Renshou, mais à cause de sa taille et ses ornements excessifs, l’empereur Wendi a failli exécuter le responsable de la construction, Yang Su, par peur de s’attirer la haine du monde. L’empereur était déterminé à économiser les dépenses du pays pendant plus de 20 ans pour accumuler la richesse que vous possédez aujourd’hui. Votre Majesté devrait suivre la voie de l’ancien empereur, comment pouvez-vous faire travailler autant les sujets et construire tant de palais ? »

L’empereur Sui Yangdi leur a répondu : « En tant que Fils du Ciel, je suis riche. La construction d’un palais ne nécessite pas tant de main-d’œuvre ni d’argent, alors comment cela peut-il être considéré comme un gaspillage ? »

Heruo et Gao ont poursuivi en disant : « Votre Majesté, si vous pouvez économiser, vous aurez de la richesse, mais si vous dépensez trop, vous serez pauvre. Cette année, lorsque Fei Ju a ouvert le marché en région de l’Ouest, plus de dix millions d’argent a été investi ! Les visites de Votre Majesté dans les états et les comtés ont coûté plus de dix mille argents ! Aujourd’hui, sans un budget de plusieurs dizaines de milliers d’argent, ce palais ne sera jamais construit. Même si notre pays est grand, nous ne pouvons pas dépenser de l’argent sans limite. Nous espérons que Votre Majesté réfléchisse bien avant d’agir. »

L’empereur Sui Yangdi, furieux, a répondu : « Vous deux avez calomnié l’empereur. Avant-hier dans la vallée Dadou, à cause de la mort de quelques soldats, l’un d’entre vous m’a calomnié pour avoir manqué à la discipline, tandis que l’autre m’a calomnié pour avoir été extravagant. Considérant que vous étiez des ministres importants de la dynastie précédente, je ne pouvais supporter de vous condamner. Mais aujourd’hui, devant le tribunal et tous les officiels, vous m’avez insulté. Vous ne respectez guère les règles d’étiquette attendues d’un sujet envers son empereur ! »

Les deux ministres, ayant décidé de sacrifier leur vie, ont répondu à l’empereur à haute voix : « Ce n’est pas une pitié que nous soyons morts. Il est seulement dommage que le beau pays que le défunt empereur avait laborieusement construit soit détruit par les mains de Votre Majesté. Comment ne pas être attristé par cela ? »

L’empereur Sui Yangdi, furibond, a dit : « Même si le pays est détruit, il n’y a pas de place pour ce genre de calomnie ! ». Alors L’empereur Sui Yangdi a donné l’ordre de tuer Heruo Bi et Gao Jiong le même jour. Tous les officiels ont été effrayés et attristés par la tragédie. Dès lors, plus personne n’a osé dire « non » à l’empereur Sui Yangdi.

Quelques années plus tard, lorsqu’un coup d’Etat a eu lieu au palais, tout le monde s’est rebellé contre l’empereur Sui Yangdi. Ce dernier s’est pendu avec un ruban de soie blanche. La chute si brutale de la dynastie Sui, autrefois si glorieuse, n’est pas seulement lamentable, mais constitue également une leçon inoubliable pour les futures dynasties.

Rédacteur Chen Sixuan

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.