Press "Enter" to skip to content

Tradition. Anecdote de la Chine ancienne

CHINE ANCIENNE > Tradition

15 000 fonctionnaires sauvés par les bons conseils d’un général

 

Qu Tutong était un valeureux général de la dynastie Sui. Un jour, l’empereur Wendi lui a ordonné de vérifier les enregistrements du bétail à Longxi et il a constaté qu’il y avait vingt mille chevaux non enregistrés dans le livre. L’empereur Wendi s’est mis très en colère et a fait arrêter quinze mille fonctionnaires liés à l’affaire dans l’intention de les exécuter.

Qu Tutong a dit à l’empereur : « C’est une question de vie ou de mort. S’ils sont exécutés, ils ne reviendront pas à la vie. La bonté de votre altesse s’est étendue au monde entier. Avez-vous vraiment l’intention de sacrifier quinze mille personnes juste pour ce bétail ? »

L’empereur Wendi sous le coup de la colère l’a réprimandé. Qu Tutong s’est mis à genoux le suppliant de laisser la vie aux 15 000 fonctionnaires : « Je suis disposé à mourir à leur place ! »

L’empereur Wendi en venant à réaliser le sérieux de l’affaire a dit : « J’étais troublé et c’est pourquoi je me suis comporté ainsi. Merci de votre aimable conseil. » Puis il a puni ces fonctionnaires selon la loi sans en exécuter aucun. L’empereur Wendi a ensuite promu Qu Tutong au grade de général Gardant la Gauche pour l’honorer.

Qu Tutong était un officier militaire, mais il chérissait la vie. Au contraire, plusieurs dizaines de millions de citoyens chinois sont morts de faim sous la domination des fonctionnaires de l’armée du parti communiste chinois. Le commandant général Zhu Chenghu, le doyen des affaires de Défense de l’Académie militaire chinoise, a dit une fois à un reporter du Wall Street Journal que si un conflit se produit dans le Détroit de Taiwan et que les Etats-Unis intervenaient, la Chine envisagerait d’utiliser l’arme nucléaire pour détruire plusieurs centaines de villes américaines et que la Chine est prête à détruire plusieurs milliers de villes chinoises et à sacrifier des milliards de chinois et toutes les villes à l’est de Xian. Comment les vies du peuple chinois ne seraient-elles pas en danger sous de tels responsables militaires ?

Rédacteur Constance Ladoux

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.