Press "Enter" to skip to content

Histoire. Les premiers cerfs-volants sont apparus en Chine au IVe siècle av. J.-C.

CHINE ANCIENNE > Histoire

D’anciens textes chinois font remonter l’origine du cerf-volant au VIe siècle av. J.-C. En fait, les premiers cerfs-volants apparus en Chine étaient des appareils volants sous forme d’oiseaux fabriqués en bois. D’autres fois les cerfs-volants, également appelés « Feng zheng » (風箏), étaient utilisés pendant les guerres.

Selon le livre Han Fei Zi - Wai Chu shuo (《韓非子·外儲說》), le cerf-volant est originaire de Weifang, au Shandong en chine. Au cours de la période des Printemps et Automnes (722-476 av. J.-C.), Mozi (478-392 av. J.-C.), un philosophe de la dynastie des Zhou orientaux, a coupé du bois pendant trois ans pour fabriquer un busard. Ce busard a volé un jour avant de chuter.

Quelques siècles plus tard, pendant la période d’opposition entre les différentes dynasties du Nord et celles du Sud (420 – 581), sous le règne de l’empereur Wu de la dynastie Liang du Sud (502 - 557), en 549, le général Hou Jing de l’empereur Wu a déclenché une rébellion contre l’empereur et encerclé le palais. Les servantes du palais « ont fabriqué des cerfs-volants en papier et les ont fait voler dans les airs pour signaler les urgences », ce qui marque le début de l’utilisation des cerfs-volants pour transmettre des informations militaires.

Le nom du cerf-volant doit être attribué à Li Ye (李鄴), un ministre sous le règne de l’empereur Yin de la dynastie Han postérieure (947–950), qui avait l’habitude de faire voler des cerfs-volants en papier avec des fils accrochés, il a installé une flûte en bambou à la tête du cerf-volant. Lorsque le vent (Feng, 风) sifflait dans la flûte, le cerf-volant émettait un son comme l’instrument chinois Zheng (箏), une sorte de cithare longue généralement de 21 cordes aujourd’hui, d’où le nom « Feng zheng », c’est-à-dire « Cithare au vent ».

Les premiers cerfs-volants sont apparus en Chine au IVe siècle av. J.-C.
Lorsque le vent sifflait dans la flûte, le cerf-volant émettait un son comme l’instrument chinois zheng (箏), d’où le nom « Feng zheng ». (Image : wikimedia / Art and Architecture Collection / Domaine public)

Sous la dynastie Ming (1368 – 1644), il existait une sorte de cerf-volant en forme de corbeau qui était chargé de poudre à canon et explosait dans le camp ennemi. Ce cerf-volant était appelé « corbeau volant à feu sacré » (神火飛鴉). S’il ressemblait à un corbeau, c’était pour abuser l’ennemi qui le confondrait avec l’oiseau.

Les premiers cerfs-volants sont apparus en Chine au IVe siècle av. J.-C.
Schéma du corbeau volant à feu sacré. (Image : wikimedia / Jiao Yu and Liu Ji / Domaine public)

Les peuples de la dynastie Ming l’utilisaient également pour mesurer la vitesse du vent. Une plaque du Musée national de l’air et de l’espace de Washington, D.C., indique également de manière bien visible que les premières machines volantes étaient des cerfs-volants et des fusées chinoises.

L’évolution de la fonction des cerfs-volants, de militaire à récréative, a commencé au milieu de la dynastie Tang (618 – 907), lorsqu’un poète a mentionné le jeu d’enfant « faire voler des cerfs-volants en papier » dans son poème Cinquante comptines pour les petits enfants (《小兒詩五十韻》).

Sous la dynastie Song, le cerf-volant est devenu si populaire que l’empereur Song Huizong (1082- 1135) était un ardent défenseur des cerfs-volants et a écrit le Livre des cerfs-volants de Xuanhe (《宣和風箏譜》).

Les premiers cerfs-volants sont apparus en Chine au IVe siècle av. J.-C.
En Europe, les cerfs-volants ont été mentionnés pour la première fois en 1589 par le scientifique italien Giambattista Della Porta dans son livre « La Magie Naturelle ». (Image : Musée National du Palais de Taiwan / @CC BY 4.0)

Les cerfs-volants ont d’abord été introduits dans les autres pays asiatiques, le monde arabe et d’autres parties du monde et sont devenus un artisanat et un jouet populaire. En Europe, les cerfs-volants ont été mentionnés pour la première fois seulement en 1589 par le scientifique italien Giambattista Della Porta dans son livre Magia naturalis (La Magie Naturelle).

Le festival international du cerf-volant de Dieppe, qui aurait dû fêter son 40ème anniversaire en septembre 2020, a été reporté en 2021 à cause de la crise sanitaire.

Rédacteur Jade Lee

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.