États-Unis : l’opinion défavorable envers la Chine s’accentue

Par Vision Times
Le 23/08/2020
De nombreux Américains ont une opinion défavorable de la Chine. (Image : Capture d ’écran / YouTube)
De nombreux Américains ont une opinion défavorable de la Chine. (Image : Capture d ’écran / YouTube)
 

Depuis un certain temps déjà, les relations entre les États-Unis et la Chine se sont dégradées. Les sujets sensibles liés au commerce ainsi que l’épidémie de Covid-19 ont intensifié cette détérioration. Selon une récente enquête menée par le Pew Research Center, l’opinion publique américaine est devenue fortement anti-Chine.

L’enquête

Près de 73 % des personnes interrogées ont admis qu’elles avaient désormais une opinion défavorable à l’égard de la Chine, ce qui représente une hausse énorme comparé aux 26 % des Américains interrogés en 2018. Rien qu’à partir du mois de mars, le sentiment négatif envers la Chine a augmenté de 7 points. La majorité des Américains pensent également que la Chine est coupable de la mauvaise gestion de l’épidémie de Covid-19 et de sa propagation dans le monde entier. Environ 64 % des participants à l’enquête ont critiqué la Chine pour sa mauvaise gestion de l’épidémie de Covid-19.

Près de 77 % des Américains pensent que le président chinois Xi Jinping n’est pas compétent dans la gestion des affaires mondiales. C’est 27 points de plus que l’année dernière. « Environ sept personnes sur dix (68 %) affirment que les relations économiques entre les superpuissances se sont dégradées, soit une hausse de 15 points depuis mai 2019, époque de la guerre commerciale où les droits de douane augmentaient. Environ un sur quatre (26 %) décrit également la Chine comme un ennemi des États-Unis, soit près du double du pourcentage recueilli en 2012. En outre, 57 % des personnes interrogées déclarent que la Chine est un concurrent des États-Unis », selon Pew Research.

 

La plupart des Américains pensent que la Chine est coupable de la mauvaise gestion de l’épidémie de Covid-19 et de sa propagation dans le monde entier. (Image : pixabay / CC0 1.0)
La plupart des Américains pensent que la Chine est coupable de la mauvaise gestion de l’épidémie de Covid-19 et de sa propagation dans le monde entier. (Image : pixabay / CC0 1.0)
 

La plupart des Américains estime que la Chine doit être tenue responsable de l’épidémie virale. Et même si 51 % des personnes interrogées préfèrent une relation économique forte avec la Chine, environ 73 % pensent que les États-Unis devraient promouvoir les droits de l’homme en Chine même si cela finit par nuire aux relations bilatérales. Alors que la plupart des Américains continuent de penser que les États-Unis sont l’économie dominante dans le monde, le pourcentage de personnes qui soutiennent ce point de vue a diminué de 7 points au cours des derniers mois.

Politiquement, les démocrates, comme les républicains, ont une perception négative de la Chine. Une écrasante majorité des républicains, soit 73 %, sont d’accord pour dire que la mauvaise gestion de la Covid-19 par le gouvernement chinois, au début de l’épidémie, est responsable de sa propagation mondiale. Seuls 38 % des démocrates ont approuvé cette déclaration. Bien plus de républicains que de démocrates étaient également d’avis que les États-Unis doivent tenir la Chine pour responsable de l’épidémie, même au prix de relations bilatérales. Récemment, la commission judiciaire du Sénat américain a approuvé un projet de loi qui permettrait aux Américains de poursuivre le gouvernement chinois en justice afin de demander une compensation pour tout dommage familial ou commercial qu’ils ont subi en raison de l’épidémie de Covid-19.

Le sentiment des consommateurs

Un rapport de Morning Consult Economic Intelligence révèle que la confiance des consommateurs américains reste faible, bien que plusieurs mois se soient écoulés depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Entre le 1er juillet et le 1er août, la confiance des consommateurs a baissé dans 41 des 50 États américains. L’État de Floride a connu la plus forte baisse de confiance des consommateurs, ce qui n’est pas surprenant étant donné que la région a été un foyer de l’épidémie.

 

Le sentiment des consommateurs aux États-Unis reste assez faible. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Le sentiment des consommateurs aux États-Unis reste assez faible. (Image : pixabay CC0 1.0)
 

Une enquête du groupe de conseil McKinsey a révélé que les gens ne dépensent leur argent que pour des produits indispensables. Les dépenses pour des produits discrétionnaires comme les divertissements, les vêtements haut de gamme, etc. restent bien en dessous du niveau d’avant l’enquête Covid-19. Les ventes en ligne de nombreux produits ont augmenté de 15 à 40 % après l’épidémie. Les services sans contact comme la livraison de nourriture ont connu une forte hausse pendant cette période.


Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Pew Survey: Americans Have Never Disliked China More Than Now