Press "Enter" to skip to content

Monde. La Russie teste son nouveau missile balistique intercontinental Sarmat, capable d’atteindre n’importe quelle cible sur Terre

ACTUALITÉ > Monde

L’armée russe a annoncé le 20 avril avoir procédé avec succès à un premier tir d’essai de son nouveau missile balistique intercontinental Sarmat. Le président Vladimir Poutine a salué les capacités de charge nucléaire de l’arme, capable d’« atteindre n’importe quelle cible sur Terre. »

Vladimir Poutine a qualifié l’ogive d’invincible

Le RS-28 Sarmat, surnommé « Satan II » par les analystes de l’Otan, fait partie des missiles russes de nouvelle génération qui pourraient transporter une charge utile de 10 tonnes, y compris des armes nucléaires, et viser plusieurs endroits à la fois. Vladimir Poutine a qualifié l’ogive d’« invincible » et a déclaré que les autres pays « réfléchiraient à deux fois » aux capacités de défense du Kremlin.

Le missile, en cours de développement depuis plusieurs années, est destiné à être utilisé comme une mise à niveau de l’actuelle méthode de livraison du Kremlin, datant de la guerre froide.

L’arsenal moderne de la Russie comprend également les missiles hypersoniques Kinzhal et Avangard, pouvant se déplacer à une vitesse de plus de 6 000 km/h, soit au moins cinq fois la vitesse du son. Ils peuvent également changer de direction en plein vol, ce qui en fait une arme stratégique redoutable et presque impossible à intercepter, contrairement aux missiles balistiques précédents.

La Russie a déclaré avoir utilisé le missile hypersonique Kinzhal en Ukraine

Le mois dernier, la Russie a déclaré avoir utilisé pour la première fois le missile hypersonique Kinzhal pour frapper une cible en Ukraine, où les troupes russes sont engagées dans une « opération militaire spéciale » depuis le 24 février. La plupart des pays du monde ont qualifié cette opération d’« invasion non provoquée » de la part de Moscou.

Lors d’une allocution télévisée, le mercredi 20 avril, Vladimir Poutine s’est adressé à l’armée russe : « Je vous félicite pour le lancement réussi du missile balistique intercontinental Sarmat ».

« Cette arme véritablement unique renforcera le potentiel de combat de nos forces armées, assurera de manière fiable la sécurité de la Russie face aux menaces extérieures et fera réfléchir à deux fois ceux qui, dans le feu de la rhétorique agressive, tentent de menacer notre pays », a-t-il déclaré, ajoutant que « le nouveau complexe possède les caractéristiques tactiques et techniques les plus élevées et est capable de surmonter tous les moyens modernes de défense antimissile. »

Le ministère russe de la Défense a déclaré que l’essai s’était déroulé « avec succès » au cosmodrome de Plesetsk, dans le nord de la Russie, et que le missile avait livré des ogives d’entraînement au polygone d’essai de Kura, sur la péninsule du Kamtchatka, dans l’Extrême-Orient du pays.

« Sarmat est le missile le plus puissant avec la plus longue portée de destruction de cibles au monde, ce qui augmentera considérablement la puissance de combat des forces nucléaires stratégiques de notre pays », a déclaré le ministère, le 20 avril.

Rédacteur Fetty Adler
Collaboration Jo Ann

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.