Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Monde. États-Unis : des températures étouffantes déclenchent des alertes à la chaleur dans au moins dix-neuf États

ACTUALITÉ > Monde

Une vague de chaleur et une forte humidité ont frappé le centre et le nord-est des États-Unis, avec des records de température qui devraient s’estomper dans les prochains jours, ont averti les autorités, alors que des incendies de forêt ravageaient l’ouest. Les alertes à la chaleur concernent au moins dix-neuf États

L’État de New York et au moins 18 autres États sont plongés dans un « dôme de chaleur » qui devrait s’aggraver tout au long de la semaine, selon les prévisionnistes.

À New York, les températures devraient atteindre les 90 °F (32 °C).

Christopher Tate, météorologue au Fox Forecast Center, a déclaré : « le pire est encore à venir. Les températures vont augmenter au cours de la deuxième moitié de la semaine. La ville va être très inconfortable, la chaleur et l’humidité vont alimenter les conversations ».

Cette vague de chaleur prolongée est attribuée à un « dôme de chaleur », une masse d’air chaud piégée sous un système de haute pression qui se bloque sur place.

Les autorités municipales avertissent que les conditions ne sont pas seulement inconfortables, mais qu’elles peuvent constituer un danger.

Les New-Yorkais qui travaillent à l’extérieur doivent faire des pauses fréquentes et faire « tout ce qui est possible pour maintenir la température de leur corps à un niveau bas », a déclaré Christopher Tate, ajoutant que « cela peut être mortel et mettre votre vie en danger si vous n’êtes pas préparé ».

Steve Fallon, un ouvrier du bâtiment de 57 ans, a déclaré au NY Post : « je fais ce travail depuis 20 ans. Ce n’est pas agréable, mais il faut vivre avec et faire de son mieux. »

« Si vous restez à la maison, vous n’êtes pas payé, alors je dois gagner ma vie », a-t-il ajouté. « Mais c’est le moment où l’on pense à ouvrir un bar sur la plage quelque part ».

Alertes à la chaleur

New York n’est pas le seul État à souffrir de la chaleur. Au moins 18 autres États du Midwest et du Nord-Est ont émis des alertes à la chaleur et certaines régions s’attendent à connaître leurs journées les plus chaudes depuis plus de trente ans.

Alors que l’État de New York a vu les températures grimper jusqu’à 94 °F (34 °C) degrés, Toledo Ohio a vu les températures atteindre 99 °F (37 °C) degrés, Chicago 97 °F (36 °C) degrés et Cleveland 96 °F (35,5 °C).

Le 18 juin, les températures ont atteint 97 °F (36 °C) à Pittsburgh, 93 °F (33,8 °C) à Chicago et à Detroit, 92 °F (33 °C) à Washington et 90 °F (32 °C) à Boston.

New York devrait connaître une vague de chaleur de cinq jours avec des températures supérieures à 90 (32°C) degrés, ce qui ne s’était pas produit dans l’État depuis juin 1988.

« Ce sera le cas pour des siècles », a déclaré mardi la gouverneure de New York, Kathy Hochul. « La température ressentie dépassera les 100 °F (38°C) dès aujourd’hui, ce qui est anormal à cette époque de l’année ».

Les autorités ont indiqué que des centres de refroidissement étaient en cours de préparation et que les réserves d’eau étaient sécurisées dans tout l’État.

À Boston, un plan d’urgence chaleur est en vigueur du 18 au 20 juin.

« Tout le monde doit s’assurer de rester hydraté, de limiter les activités de plein air si possible, de porter beaucoup de crème solaire et de prendre des nouvelles de ses voisins et de ses proches », a déclaré la maire de Boston, Michelle Wu, dans un communiqué. « La ville est là pour soutenir les résidents à travers une variété de ressources, et je recommande vivement à tous ceux qui ont des questions d’appeler le 311 pour obtenir de l’aide afin de rester en sécurité pendant la chaleur. »

Conseils pour rester au frais

Une exposition prolongée à ce type de températures peut avoir des conséquences néfastes sur la santé. Chaque année, les États-Unis enregistrent un certain nombre de maladies liées à la chaleur, voire de décès.

Pour rester au frais, les experts encouragent les gens à réduire, éliminer ou reporter les activités extérieures intenses aux heures les plus fraîches de la journée, à porter des vêtements légers, amples et de couleur claire, ainsi qu’un chapeau à large bord lorsqu’ils s’aventurent à l’extérieur.

Buvez beaucoup d’eau, évitez la lumière directe du soleil et évitez les repas lourds qui peuvent augmenter la température de votre corps.

Donnez à vos animaux de compagnie beaucoup d’eau fraîche et, si possible, gardez-les à l’intérieur dans un espace climatisé.

Ne laissez jamais un enfant ou un animal de compagnie dans une voiture garée, ne serait-ce qu’une minute.

Veillez à prendre des nouvelles de vos voisins âgés ou d’autres personnes que vous connaissez et qui pourraient avoir besoin d’aide.

Les gens doivent également être conscients de l’impact des températures élevées sur l’utilisation des médicaments prescrits.

Diane Calello, directrice exécutive et médicale du centre antipoison du New Jersey à l’école de médecine Rutgers New Jersey, a déclaré à UPI News que les coups de chaleur « ne surviennent pas seulement lorsque les températures atteignent des niveaux dangereux, mais aussi à la suite de l’utilisation de certains médicaments thérapeutiques, de drogues récréatives (légales) et de substances illégales », ajoutant que « ces substances peuvent empêcher le corps de se refroidir par la transpiration. Trop souvent, cela entraîne de graves complications, notamment la fièvre provoquée par les médicaments, la déshydratation et la mort ».

« La chaleur excessive combinée à certaines substances comme l’ecstasy (MDMA), la cocaïne, la méthamphétamine, l’alcool et l’héroïne peut être mortelle. Sous l’influence de ces substances, il peut être difficile de reconnaître les symptômes d’une surchauffe », a-t-elle ajouté.

Rédacteur Fetty Adler
Collaborateur Jo Ann

Source : Sweltering Temperatures Trigger Heat Alerts in at Least 19 States

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.