Press "Enter" to skip to content

Monde. Allocution de Donald Trump lors d’un rassemblement en Georgie

ACTUALITÉ > Monde

Nous ne céderons jamais

Le 5 décembre 2020, le président Trump a prononcé son premier discours public depuis l’élection, lors d’un rassemblement pour soutenir deux candidats au sénat américain, en Géorgie. (Image : Capture d’écran / Periscope) 
 

Le 5 décembre, le président américain Donald Trump et la première dame Melania Trump se sont rendus en Géorgie pour participer au rassemblement « Défendre le Sénat ». Dans son discours, il a souligné qu’il n’avait pas perdu l’élection, qu’il ne ferait jamais de compromis pour le bien des États-Unis, et a encouragé les électeurs à voter activement aux second tours organisés le 5 janvier 2021 en Géorgie. Des dizaines de milliers de personnes présentes au rassemblement étaient enthousiastes et ont crié le slogan « Combattons pour Trump ».

Combattons pour Trump ! (Image : Capture d’écran / Twitter)
L’audience sur place : Combattons pour Trump ! (Image : Capture d’écran / Twitter)
 

Donald Trump a souligné de nouveau que l’élection a été volée par le Parti démocrate et qu’il ne céderait jamais

Le rassemblement a commencé à 19h00. La première dame Melania Trump s’est tout d’abord présentée pour remercier le public pour leur soutien à Donald Trump, appelant tout le monde à voter. « Nous devons maintenir les sièges au Sénat. Ne soyez jamais réduits au silence. Veuillez sortir pour voter et exercer les droits légaux de chacun », a-t-elle déclaré.

Ensuite, le président Trump a prononcé son premier discours public depuis l’élection.

Il a souligné qu’il avait remporté l’élection. « Il n’y a jamais eu de président sortant qui ait perdu l’élection alors que le nombre des voix a augmenté lors de sa réélection. J’ai 11 millions de voix de plus en 2020 qu’en 2016. Aucun candidat obtenant 75% des voix aux élections primaires au sein du parti n’a perdu l’élection présidentielle, et j’ai gagné 94% des voix aux élections primaires du parti. Personne n’a perdu l’élection en remportant la Floride et l’Ohio, et j’ai remporté les deux États. Lors des élections sénatoriales de 2020, les républicains détiennent toujours la majorité, et nous n’avons pas perdu un seul siège à la Chambre des représentants, nous en avons même gagné 13 de plus », a-t-il déclaré.

Le Président Trump a déclaré qu’au cours de ses quatre années au pouvoir, il avait réalisé la plus grande réussite de l’histoire. Le combat visant à « assécher le marais » de Washington et rendre les États-Unis à nouveau grandioses ne fait que commencer. S’il perdait les élections, c’est le Parti communiste chinois (PCC) et l’Iran qui seraient les plus heureux.

« C’est la mission de l’Amérique d’assécher le marais de Washington et de sauver notre pays ! Nous nous battrons jusqu’au bout, nous n’abandonnerons jamais, nous ne reculerons jamais, nous ne ferons jamais de compromis, nous ne nous rendrons jamais, parce que nos cœurs sont rouges, blancs et bleus. (Couleurs du drapeau américain), nous sommes américains ! »

Nous nous battrons jusqu’au bout, nous n’abandonnerons jamais, nous ne reculerons jamais, nous ne ferons jamais de compromis, nous ne nous rendrons jamais, parce que nos cœurs sont rouges, blancs et bleus. Nous sommes américains ! (Image : Capture d’écran / Twitter)
Nous nous battrons jusqu’au bout, nous n’abandonnerons jamais, nous ne reculerons jamais, nous ne ferons jamais de compromis, nous ne nous rendrons jamais, parce que nos cœurs sont rouges, blancs et bleus. Nous sommes américains ! (Image : Capture d’écran / Twitter)
 

Les socialistes gagneront si les Américains ne votent pas

Avec une avance de 50 contre 48 au Sénat lors de cette élection, les républicains n’ont besoin de remporter qu’un seul des deux sièges du second tour des élections sénatoriales en Géorgie le 5 janvier prochain pour garder le contrôle du Sénat dans le nouveau Congrès.

Dans son discours, Donald Trump a rappelé au public que les démocrates tentaient de voler les États-Unis et que le second tour du 5 janvier sera l’élection (du sénateur) la plus importante dans l’histoire des États-Unis. Il a appelé les électeurs géorgiens à s’inscrire comme électeurs avant le 7 décembre. « Si vous ne votez pas, les socialistes et les communistes gagneront », a-t-il prévenu. « La clé de cette élection est le contrôle du Sénat américain... Les électeurs géorgiens décideront quel parti dirigera chaque comité et élaborera chaque texte de loi ... »

Le président Trump a précisé que les candidats sénateurs démocrates Jon Ossoff et Raphael Warnock étaient des gauchistes radicaux. Jon Ossoff soutient « la réduction des coûts de la police », soutient l’idée que le gouvernement prenne en charge le système de la santé et mette en œuvre un confinement national, et qu’il dépensera 100 000 milliards de dollars pour mettre en œuvre le « Green New Deal » (Pacte vert). Alors que Raphael Warnock a qualifié la police de « Gangster » et souhaite abolir le système de libération sous caution.

Donald Trump a ensuite félicité les deux sénateurs républicains Kelly Loeffler et David Perdue pour leur participation à la formulation d’une législation importante qui défend la Constitution et qui profite au peuple.

Après le discours du président Trump, les deux sénateurs ont également prononcé de brefs discours. Ils ont déclaré en premier lieu que le second tour du 5 janvier prochain serait d’une grande importance et constituerait la dernière ligne de défense pour vaincre les libéraux et empêcher le Parti démocrate de promouvoir le socialisme.

Selon un récent sondage réalisé par Harvard CAPS et Harris Poll, 56% des électeurs espèrent que le Parti républicain continue à avoir une majorité au Sénat.
 

Reportage sur place de Vision Times

Appel au Gouverneur et au secrétaire d’État républicains de Georgie

La Géorgie est un champ de bataille clé dans le combat du président Trump visant à défendre l’équité des élections. Alors que le procès pour fraude électorale est toujours en cours, le gouverneur et le secrétaire d’État républicains ont certifié le résultat des élections contesté qui donne à Joe Biden 0,25% d’avance, soit environ 12000 voix de plus que Donald Trump.

Avant d’assister au rassemblement, Donald Trump a également appelé le gouverneur Brian Kemp et lui a demandé de vérifier immédiatement la signature sur les bulletins de vote. Donald Trump a également dit que si Brian Kemp le faisait, il gagnerait facilement et rapidement en Georgie.

Brian Kemp a répondu sur Twitter : « Comme je l’ai dit au président ce matin, j’ai lancé trois appels publics pour effectuer des audits de signature (20/11, 24/11, 03/12) afin de restaurer la confiance dans le processus électoral et de garantir que seuls les votes légaux soient comptabilisés en Géorgie. »

Donald Trump a répondu en retour, déclarant : « Mais vous n’avez toujours pas pu vérifier les signatures ! Vos subordonnés ne veulent pas faire ce que vous demandez. Que cachent-ils ? Au moins, vous devriez immédiatement demander une session spéciale de la législature. Vous pouvez le faire facilement et immédiatement, pour plus de transparence. »

Ce soir là, dans son discours, Donald Trump a exhorté les électeurs à faire pression sur le gouverneur de Georgie et a appelé le gouverneur et le secrétaire d’État à défendre la justice.

Rédacteur Yi Ming