Press "Enter" to skip to content

Chine. Selon le Pentagone, la Chine devrait disposer de mille cinq cents têtes nucléaires d’ici 2035

ACTUALITÉ > Chine

Selon un rapport publié mardi par le Pentagone, si la Chine poursuit le rythme de son expansion nucléaire, elle disposera probablement d’un stock d’environ 1500 ogives d’ici 2035.

Ce chiffre souligne les inquiétudes croissantes des États-Unis quant aux intentions de la Chine concernant l’expansion de son arsenal nucléaire, même si les projections ne suggèrent pas que la Chine accélère le rythme de développement de ses ogives, déjà très élevé.

Un haut responsable de la défense américaine a déclaré lors d’un point de presse sur le rapport annuel du Pentagone sur l’armée chinoise : « ils ont un développement rapide qui est un peu trop important pour être gardé secret ».

« Cela soulève des questions quant à savoir si la Chine s’éloigne d’une stratégie fondée sur ce qu’elle appelle une force de dissuasion légère et efficace ».

Un stock nucléaire de plus de 400 ogives

Le rapport, qui couvre principalement les activités en 2021, indique que la Chine dispose actuellement d’un stock nucléaire de plus de 400 ogives.

La projection du Pentagone concernant l’arsenal nucléaire chinois de 1 000 ogives d’ici 2030 est restée inchangée, a déclaré le responsable, ajoutant que la projection pour 2035 était basée sur un rythme d’expansion inchangé.

La Chine affirme que son arsenal est éclipsé par ceux des États-Unis et de la Russie et qu’elle est prête au dialogue, mais seulement si Washington réduit son stock nucléaire au niveau de celui de la Chine.

Les États-Unis disposent d’un stock d’environ 3 700 ogives nucléaires, dont environ 1 740 ont été déployées, selon le groupe de réflexion de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI).

La Chine a l’intention de renforcer sa dissuasion stratégique

Le dirigeant chinois Xi Jinping a indiqué, lors du congrès du parti communiste en octobre, que la Chine renforcerait sa dissuasion stratégique, un terme souvent utilisé pour décrire les armes nucléaires.

Le rapport a réitéré les préoccupations concernant la pression croissante exercée par Pékin sur l’île autonome de Taïwan, que la Chine considère comme une province sécessionniste.

Le responsable américain a déclaré que Washington ne considérait pas une invasion de Taïwan comme imminente.

Rédacteur Fetty Adler
Collaboration Jo Ann

Source : China Likely to Have 1,500 Nuclear Warheads by 2035: Pentagon

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.