Press "Enter" to skip to content

Société. Une mère partage sa sagesse avec son fils

TENDANCE > Société

La sagesse dont témoigne cette conversation entre un fils et sa mère est digne d’une réflexion approfondie qui pourrait être transmise à tous les parents !

Fils : « Maman, je n’arrive pas à dormir, peut-on se parler ? »
Mère : « Bien sûr, qu’est-ce qui te tracasse ? »
Fils : « Es-tu satisfaite de mes notes ? »
Mère : « Es-tu toi-même satisfait de tes notes ? »
Fils : « Elles ne sont pas mauvaises. Je me sens assez confiant. »

L’attitude envers l’apprentissage

Mère : « Parfois, la confiance en soi est plus importante que les notes ! »
Fils : « Tu ne te soucies vraiment pas de mes notes, maman ? »

 L’orientation parentale est très importante. La main qui remue le berceau est la main qui dirige le monde. (Image : Iuliia Bondarenko / Pixabay)

Mère : « Réfléchis, quand est-ce que je me suis souciée de tes notes ? »
Fils : « Quand j’étais à l’école primaire, si je n’étais pas sérieux dans mes devoirs, tu les déchirais. Il n’y avait pas de place pour la négociation. »

Mère : « Ce qui m’importait, c’était ton attitude envers l’apprentissage. Tu sais, il ne s’agissait pas de savoir si ton écriture était belle. D’abord et avant tout, tu devais être sérieux, et cela passait par une attitude appropriée. S’il y avait eu un problème avec ton attitude, tu aurais certainement eu un problème avec tes études, et cela t’aurait apporté des problèmes plus tard dans la vie. »

Avoir une bonne attitude vis-à-vis de l’apprentissage est plus important que les notes. (Image : paula bassi / Pixabay)

La bonne conduite en classe

Fils : « Eh bien, c’est logique ! Quand j’étais au collège, tu accordais de l’importance à mes notes et tu faisais attention à mes cours tous les jours. »

Mère : « C’est parce que je me souciais de ton caractère scolaire. Un élève qui ne respecte pas la classe ne respecte pas le professeur, et ne pas respecter le professeur, c’est ne pas respecter le savoir. Si tu ne respectes pas le savoir, tu n’auras pas non plus une bonne conduite ! »

Fils : « Bon, alors je suis au lycée maintenant. Tu dois te préoccuper de mes notes, parce qu’elles influent sur le choix de l’université où je peux entrer ! »

La qualité de l’étude

Mère : « Honnêtement, je ne m’en soucie vraiment pas ! Ce qui m’importe, c’est la façon dont tu étudies ! Les élèves qui ont une bonne qualité d’étude sont capables d’apprécier le processus d’apprentissage. Comme ils se sentent concernés, ils n’ont pas besoin de penser au résultat et sont heureux du processus ».

Fils : « Maman, de quoi te soucieras-tu quand je serai à l’université ? J’ai entendu dire qu’aller à l’université implique beaucoup de fêtes et d’activités sociales amusantes ! »

Mère : « Mon garçon, quand tu iras à l’université, ta maman s’intéressera clairement à tes notes. Penses-y, quand les autres s’amuseront et perdront le temps qu’ils doivent consacrer à leurs études, si de ton côté tu persévères quand même à étudier, c’est toi qui en tireras du bénéfice au bout du compte. »

Le fils a réalisé que lorsqu’il sera à l’université, sa mère sera soucieuse de ses résultats scolaires. (Image : Naassom Azevedo / Pixabay)

L’importance des résultats à l’université

Fils : « Je vois. À l’école primaire, tu te préoccupais de mon attitude vis-à-vis de l’apprentissage. Au collège, tu te préoccupais de ma conduite en matière d’apprentissage. Au lycée, tu te souciais de la qualité de mon apprentissage, et à l’université, tu te soucieras de mes résultats scolaires, n’est-ce pas ? »

Mère : « Mon garçon est très perspicace ! Quand tu seras dans le monde adulte, je me préoccuperai de savoir si tu peux faire les choix judicieux. Le choix de ta carrière et le choix de ton amour influenceront la majeure partie de ta vie. »
Fils : « C’est tellement loin que je n’y ai pas encore pensé. »

« Un esprit paisible t’aidera à aller loin ! ». « Maintenant, si tu te compares à tes camarades, tu verras que ton esprit n’est pas agité, ce qui joue un grand rôle ! » (Image : Kris / Pixabay)

Conseils de sagesse

Mère : « Il n’y a pas d’urgence, mais je vais te donner un petit conseil : un esprit paisible t’aidera à aller loin ! Ce n’est qu’en gardant ton esprit tranquille à tout moment que tu pourras te surpasser ! »

Mère : « Penses-y, il y a dix ans, tu pleurais et me suppliais de te laisser jouer aux jeux vidéo et j’ai refusé catégoriquement. Maintenant, si tu te compares à tes camarades, tu verras que ton esprit n’est pas agité, ce qui joue un grand rôle ! Si tu te fixes un objectif clair pour chaque étape de l’apprentissage, tu en auras encore plus de bénéfice dix ans plus tard ».

« J’apprécie la façon dont tu suis le dicton " ne vous comparez pas aux autres, comparez-vous à vous-même ", qui reflète ton attitude optimiste et positive ! Avec un tel état d’esprit, quoi que tu fasses à l’avenir, tu ne te décevras pas, tu profiteras de la vie, et c’est cela le vrai bonheur ! »

Fils : « En te parlant, je me sens plus fort et plus maître de moi. »
Mère : « Il est presque minuit mon garçon, va au lit maintenant ! »
Fils : « D’accord, bonne nuit maman ! »

L’école primaire est une question d’attitude, le collège est une question de caractère, le lycée est une question de qualité, l’université est une question de notes et l’avenir est une question de choix. N’inversez pas cet ordre, car il est impossible de revenir en arrière en matière d’éducation.

L’orientation parentale est très importante. La main qui remue le berceau est la main qui dirige le monde.

Rédacteur Albert Thyme

Source : Mother Shares Wisdom With Her Son
www.nspirement.com

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.