Le murmure des étourneaux

Par Vision Times
Le 11/05/2020
La vidéo The Starling and Falcon Dance (danse de l’étourneau et du faucon) a été diffusée au Smithsonian Museum of Natural History. (Image : Capture d’écran / Vimeo)
La vidéo The Starling and Falcon Dance (danse de l’étourneau et du faucon) a été diffusée au Smithsonian Museum of Natural History. (Image : Capture d’écran / Vimeo)
 

Il y a quelques années, une vidéo de faucons pèlerins chassant des étourneaux sansonnets, intitulée The Starling and Falcon Dance a attiré l’attention sur Internet. Les spectateurs étaient stupéfaits de la manière époustouflante dont les oiseaux se déplaçaient dans le ciel. La vidéo a ensuite remporté le concours de photographie et de vidéo 2017 « Nature’s Best – Windland Smith » et a même été diffusée au Smithsonian Museum of Natural History. Ce ballet fascinant des oiseaux est appelé « murmure » et repose sur un principe intéressant.

La danse des oiseaux

Dans les années 1930, on pensait que les oiseaux avaient une sorte de pouvoir qui leur permettait de voler en groupe. Des décennies plus tard, nous constatons que ce n’est pas vrai du tout. En 2008, un groupe italien a filmé le « murmure » des étourneaux et a reconstitué leur position en 3D, montrant les règles que les oiseaux suivent lorsqu’ils volent en groupe. En gros, les étourneaux volent en correspondance avec la vitesse et la direction de vol de leurs sept voisins les plus proches.

« Lorsque nous observons un " murmure " pulser en vagues et tourbillonner en un ensemble de formes, il semble souvent qu’il y ait des zones où les oiseaux ralentissent et se concentrent, et des zones où ils accélèrent et se déploient davantage. En fait, c’est en grande partie dû à une illusion d’optique créée par la projection du groupe en 3D sur notre vue du monde en 2D, et les modèles scientifiques suggèrent que les oiseaux volent à une vitesse constante », selon Phys.Org.

Pourquoi les oiseaux ont-ils développé un tel comportement ? Une théorie populaire avance que les étourneaux le font pour des raisons de sécurité. En volant de façon solitaire, ils pourraient être la cible de prédateurs. Le vol groupé permet aux oiseaux d’assurer leur sécurité. De plus, le mouvement tourbillonnant et ondulatoire crée apparemment une confusion chez les prédateurs, les dissuadant d’attaquer un oiseau du groupe, en particulier.

 

Une théorie populaire avance que les étourneaux ont évolué en volant en groupe serré pour des raisons de sécurité. En volant de façon solitaire, ils pourraient être la cible de prédateurs. (Image : Capture d’écran / Vimeo)
Une théorie populaire avance que les étourneaux ont évolué en volant en groupe serré pour des raisons de sécurité. En volant de façon solitaire, ils pourraient être la cible de prédateurs. (Image : Capture d’écran / Vimeo)
 

Le mouvement des oiseaux pourrait un jour aider à développer des technologies comme les véhicules automatisés, programmés pour se déplacer comme un vol d’étourneaux. Une autre application serait pour créer des armées de robots ou de drones. En 1987, un informaticien du nom de Craig Reynolds a créé une simulation informatique d’une volée d’oiseaux qui a finalement été utilisée pour générer des troupeaux d’animaux CGI dans des films. Le meilleur exemple de son utilisation se trouve dans le film Batman Begins de 1992, dans lequel la simulation a été utilisée pour créer des essaims de chauves-souris et des armées de pingouins.

Photo accidentelle

Un photographe espagnol a accidentellement pris des photos étonnantes de « murmures » en 2017. Cette série de photos montrait des oiseaux se rassemblant et fusionnant sous forme d’oiseau géant alors qu’ils étaient pris pour cible par un prédateur. Ce qui est surprenant, c’est que le photographe n’était même pas au courant de ce phénomène !

 

Un photographe espagnol a photographié un « murmure » d’oiseaux  ayant la forme d’un oiseau géant.  (Image : Katunchi / wikimedia / CC BY-SA 4.0)
Un photographe espagnol a photographié un « murmure » d’oiseaux  ayant la forme d’un oiseau géant. (Image : Katunchi wikimedia / CC BY-SA 4.0)
 

« Je prenais des photos de " murmures " depuis plusieurs jours. Ce n’est que plus tard, lorsque j’ai vérifié les images sur l’ordinateur que j’ai réalisé que les étourneaux avaient créé cette formation. J’étais tellement concentré sur la prise de photos à ce moment-là que je n’avais pas réalisé que les étourneaux avaient créé un oiseau géant dans le ciel. Il a fallu moins de 10 secondes aux oiseaux pour créer cette formation. J’ai réalisé que j’avais capturé un instantané unique techniquement, précis et de haute qualité », a-t-il déclaré au Daily Mail.

Ces images lui ont valu le premier prix lors d’un concours international de photographie organisé par l’observatoire des oiseaux de Vogelwarte Sempbach en Suisse, avec plus de 540 photographes.


Traduit par Swanne 

Version en anglais : Secrets Behind the Amazing Dance of the Starlings