Press "Enter" to skip to content

Bien-être. La tristesse peut-elle avoir des effets bénéfiques sur la santé ?

SANTÉ > Bien-être

La mauvaise humeur et la tristesse sont considérées comme des émotions négatives faisant partie des états humains naturels. Cependant, la plupart des gens s’efforcent aujourd’hui d’ignorer ces sentiments avec pour objectif la quête du bonheur éternel. Certaines études montrent toutefois que la tristesse peut avoir des effets bénéfiques sur la santé. 

Le marketing manipulateur et l’industrie de l’auto-assistance ont fait croire aux gens que la poursuite du bonheur devrait être le but ultime de la vie. Cependant, malgré la montée en puissance des « marchands de bonheur » et l’amélioration des conditions de vie, les gens ne sont pas plus heureux.

Alors, comment des sentiments négatifs comme la colère, la tristesse, l’anxiété ou les peines de cœur peuvent-ils être bénéfiques, et pourquoi devriez-vous accepter les émotions négatives ? Cet article passe en revue l’impact de l’abnégation et de l’acceptation des causes profondes des émotions négatives sur le bien-être.

Les émotions négatives sont-elles bonnes ?

Aujourd’hui, la mauvaise humeur est considérée comme un trouble, mais il est temps d’accepter les émotions négatives comme essentielles à la vie. Les émotions humaines se composent de beaucoup plus d’humeurs négatives comme la peur, la colère, la honte ou le dégoût que d’humeurs positives.

Les émotions humaines se composent de beaucoup plus d’humeurs négatives comme la peur, la colère, la honte ou le dégoût, que d’humeurs positives. (Image : Maksim Goncharenok /pexels)

De récentes recherches menées par l’Université de Californie à Berkeley montrent l’impact du nouveau « culte du bonheur ». Les chercheurs ont découvert que le fait de se forcer à être heureux lorsqu’on est opprimé a des conséquences psychologiques néfastes entraînant un mal-être et faisant que le cycle des émotions négatives se poursuit.

Cette recherche a conclu que : « dans l’ensemble, ces résultats suggèrent que les personnes qui acceptent plutôt que de juger leurs expériences mentales peuvent atteindre une meilleure santé psychologique, en partie parce que l’acceptation les aide à ressentir moins d’émotions négatives en réponse aux facteurs de stress ». Journal of Personality and Social Psychology.

Éviter la positivité toxique

Todd Kashdan, professeur de psychologie, pense que notre côté sombre possède des avantages. Il affirme également que le fait d’être heureux en permanence ne constitue pas une stratégie efficace pour vivre pleinement sa vie.

Todd Kashdan a déclaré lors d’une interview : « le problème, c’est qu’il y a tellement de choses qui affectent nos pensées et nos émotions et que nous ne pouvons pas contrôler. La température. Les hormones. Les rythmes circadiens. Et voici la chose la plus importante : nous ne pouvons pas contrôler ce que les autres font, seulement comment nous réagissons face à eux. » The Washington Post.

Ces dernières années, de nombreux thérapeutes et psychologues ont réitéré l’opinion de Todd Kashdan sur les inconvénients de la positivité toxique.

Whitney Goodman, auteur de Toxic Positivity : Keeping It Real in a World Obsessed with Being Happy, pense que les gens devraient rechercher une vie basée sur les valeurs plutôt que sur le bonheur. Dans son livre, elle affirme que le fait d’accepter les émotions négatives permet de mieux gérer les moments difficiles.

Une autre auteure, Anna Katherine Schaffner, estime que l’industrie de l’auto-assistance, qui représente des milliards de dollars, a altéré le principe d’amélioration de soi transmis au fil des siècles. Les philosophes et les chefs religieux du passé savaient que la souffrance faisait partie de la vie. La sagesse ancienne conseillait d’accepter les émotions négatives tout en aspirant à des émotions positives.

L’essentiel pour être heureux est d’éviter la quête incessante du bonheur.

Le secret du contentement est d’abandonner la recherche incessante du bonheur. (Image : Any Lane /pexels)

Les raisons d’accepter les émotions négatives

Plusieurs études ont mis en évidence les bienfaits psychologiques de la tristesse. La plupart des thérapeutes et des psychologues ont également noté que le fait de ne pas prétendre que tout va bien permet de se sentir mieux à long terme.

Certaines émotions négatives, comme la tristesse ou la nostalgie, peuvent même être bénéfiques. Ces émotions fonctionnent parfois comme des alarmes inconscientes, nous rendant plus attentifs. Elles nous aident à être plus concentrés dans les situations difficiles. En d’autres termes, les émotions négatives sont le signe que les choses ne vont pas bien.

Les émotions positives indiquent au contraire que les choses vont bien. Ces sentiments sont surtout évoqués dans des environnements familiers et sûrs. Ainsi, en faisant semblant d’être heureux, vous pouvez ignorer des situations dangereuses ou nuisibles.

Par ailleurs, une légère mauvaise humeur fait partie des signaux sociaux qui constituent une couverture protectrice. Lorsque vous êtes triste, vos amis ou votre famille peuvent remarquer que vous êtes désengagé et vous proposer de l’aide.

La dépression et l’anxiété sont des troubles graves et débilitants qui nécessitent une aide psychologique. Personne ne doit minimiser les effets d’une tristesse durable et intense. Une tristesse passagère est acceptable, mais si elle se prolonge, n’hésitez pas à demander de l’aide.

Abandonner le culte du bonheur

En glorifiant le bonheur et en ignorant les émotions négatives, nous nous fixons des objectifs inatteignables. Les sages et les philosophes de la Grèce antique, des stoïciens aux épicuriens, connaissaient les bénéfices d’accepter des émotions négatives. Les grands Maîtres chinois comme Bouddha Sakyamuni, Lao Tseu et Confucius ont également parlé de ces idées.

Les émotions négatives temporaires présentent plusieurs avantages. Elles peuvent améliorer la mémoire, vous aider à porter des jugements précis et améliorer la communication et la motivation.

Rédacteur Fetty Adler
Collaboration Jo Ann

Source : How Sadness Can Be Good for You
www.nspirement.com

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.