Les substituts du lait sont en vogue !

Par Vision Times
Le 28/12/2019
Un nombre croissant de personnes choisissent de devenir végétaliennes pour se conformer à un mode de vie sain ou en raison d'une intolérance aux protéines animales comme la caséine du lait. (Image : bigfatcat / Pixabay)
Un nombre croissant de personnes choisissent de devenir végétaliennes pour se conformer à un mode de vie sain ou en raison d'une intolérance aux protéines animales comme la caséine du lait. (Image : bigfatcat / Pixabay)
 

La consommation de lait a été encouragée au moyen de campagnes publicitaires et par le biais des écoles au cours de la dernière décennie, en étant présentée comme une source de protéines et de calcium. Cependant, certains experts, comme le Dr Clement de l'Institut de santé Hippocrate de Californie, affirment que la biodisponibilité des nutriments dans le lait du commerce est inexistante, surtout du fait qu'il est pasteurisé.

Les conditions d'élevage inhumaines font aussi en sorte qu'une grande partie du lait contient des hormones de stress, du liquide séreux et des cellules sanguines malsaines, bien que le lait de chèvre et de brebis soit considéré à tous les égards comme bien meilleur que celui de vache. En fait, de nombreux chercheurs disent que la plupart du calcium que nous obtenons des produits animaux est éliminé du corps par l'urine. Comme le lait et les autres produits animaux sont acides, il semble que la neutralisation de cet acide signifie également que le corps élimine le calcium des os.

Un nombre croissant de personnes choisissent de devenir végétaliennes pour se conformer à un mode de vie sain ou en raison d'une intolérance aux protéines animales comme la caséine du lait. Selon les rapports de la Nielsen Cy, les ventes de produits laitiers ont chuté de 6 %, et les alternatives non laitières ont augmenté de 9 % en 2018. Divers laits de noix et de céréales sont apparus dans les rayons des supermarchés et des magasins d'aliments naturels comme options végétaliennes. Il suffit de vérifier les ingrédients pour voir s'ils contiennent du sucre ajouté, des arômes, des colorants, de la carraghénane et des nutriments à base de produits chimiques.

 

Comme le lait et les autres produits d'origine animale sont acides, neutraliser cet acide signifie apparemment aussi que le corps élimine le calcium des os. (Image : silviarita / Pixabay)
Comme le lait et les autres produits d'origine animale sont acides, neutraliser cet acide signifie apparemment aussi que le corps élimine le calcium des os. (Image : silviarita / Pixabay)
 

Selon la diététicienne Jaclyn London, les boissons non laitières de haute qualité devraient aussi contenir au moins 7 g de protéines par 100 ml et moins de 140 mg de sodium par tasse. En ce qui concerne la bonne santé des os, le lait de sésame fait maison remporte de loin la palme  pour sa teneur en calcium biodisponible. Assurez-vous aussi de bénéficier chaque jour d’au moins 20 minutes de soleil ou de prendre un supplément en vitamines D3 et K2 de source naturelle pour aider votre corps à absorber ce calcium. Les vitamines et minéraux produits chimiquement comme ceux habituellement ajoutés aux produits végétaliens sont non seulement mal absorbés mais peuvent agir comme des toxines dans le corps.

Donc, n’hésitez pas à utiliser ces sortes de laits pour rehausser vos plats, et enrichissez votre apport en nutriments avec des suppléments de haute qualité, de source naturelle, si vous pensez en avoir besoin.

Le lait de soja

Un verre de lait de soja bio contient 8g de protéines et 80 kcal. C'est le plus courant et généralement le moins cher. Pourtant, contrairement au soja fermenté de façon traditionnelle comme le natto japonais, qui est très sain, le lait de soja n'est peut-être pas le meilleur pour la santé. Des études scientifiques ont montré que les phytoestrogènes présents dans le soja peuvent contribuer au déséquilibre hormonal et même au cancer lorsqu’ils sont pris en grandes quantités. On peut en boire une petite dose de temps à autre, mais il n’est pas recommandé d’en boire de grosses quantités.

Lait de pois

Le lait de pois bio, fabriqué à partir de pois cassés jaunes, est le dernier arrivé sur les étagères. Un verre de ce lait contient 70 calories et 8 g de protéines. On dit même qu'il contient 50 % plus de calcium par tasse que le lait d’origine animale. Prenez en compte le lait de pois avec de l'huile d'algue ajoutée. C'est dans l'huile de micro-algues que les poissons obtiennent leurs acides gras oméga. Elle est sous sa forme originale supérieure et biodisponible et contient une abondance de DHA essentiel, ce qui est particulièrement bénéfique pour la santé du cerveau et des enfants en croissance.

Le lait de coco

Le lait de coco peut être trouvé en boîtes de conserve, à diluer, ou conditionné sous forme de noix de coco râpée. Il est riche en fer et en acide laurique, mais malheureusement riche en matières grasses à raison de 4 g par tasse. Selon l'Institut Hippocrate, bien que les conseillers en santé prétendent souvent que l'huile de noix de coco est saine même lorsqu'elle est chauffée, des études scientifiques ont révélé qu'elle est également cancérigène, tout comme d'autres huiles. Vous pouvez donc choisir d'autres alternatives ou limiter votre consommation.

 

Le lait de coco peut se trouver en boîtes de conserve, à diluer, ou conditionné sous forme de noix de coco rapée. (Maxpixels)
Le lait de coco peut se trouver en boîtes de conserve, à diluer, ou conditionné sous forme de noix de coco râpée. (Maxpixels)
 

Lait d’avoine

Ce lait est à éviter en cas d'intolérance au gluten. Le lait d'avoine est relativement riche en fibres, mais modéré en protéines à raison de 2-4 g par 100 ml. Il a cette saveur crémeuse de porridge ou de muesli.

Le lait d’amande

Le lait d'amande bio est un des laits les plus nutritifs, surtout lorsqu’on le prépare soi-même. Les amandes contiennent naturellement une bonne quantité de calcium, de vitamine E et de potassium, mais une tasse de lait d'amande ne fournit qu'environ 1 g de protéines.

(Il vous faut 100 g d’amandes bio entières ; faites-les tremper toute la nuit ensuite lavez les avant de les mélanger à 800 ml d’eau. Mixez le tout au blender, et vous obtenez un lait d’amande particulièrement onctueux avec un goût d’amande très prononcé).

 

Le lait d'amande est un des laits les plus nutritifs, surtout lorsqu’on le prépare soi-même. (Image : Lisa Redfern / Pixabay)
Le lait d'amande est un des laits les plus nutritifs, surtout lorsqu’on le prépare soi-même. (Image : Lisa Redfern / Pixabay)
 

Lait d’arachide

Le lait d'arachide est riche et crémeux, et si vous aimez le beurre d'arachide, vous aimerez probablement aussi le lait. Il faut cependant savoir qu'une grande majorité des arachides sont contaminées par des toxines cancérigènes produites par des champignons et ne peuvent donc pas être considérées comme saines. Il faut aussi tenir compte du risque d’une augmentation des réactions allergiques, ainsi que de la présence de pesticides et de produits chimiques qui sont très concentrés dans les arachides non biologiques. Si vous êtes soucieux de votre santé, ce n'est pas votre meilleur choix.

Lait de lin/lait de chia

Les laits de lin et de chia sont une bonne source d'acide α-linolénique (ALA) nécessaire aux principales fonctions corporelles et qui favorise la santé du cerveau et du cœur. Vous avez besoin de très peu d'ingrédients car ils s'épaississent incroyablement bien.

Le lait de cajou

Les noix de cajou contiennent du zinc, du cuivre, du magnésium et du fer, qui sont bénéfiques pour le système immunitaire. Fournissant 40 à 50 kcal par 100 ml, le lait de noix de cajou est vraiment riche, crémeux, et savoureux, et souvent le favori. Essayez d'ajouter de la cannelle ou de la poudre de caroube au lait de noix de cajou pour une délicieuse gâterie. Les noix de cajou sont un de ces ingrédients que vous devriez autant que possible consommer bio. L'endosulfan, un pesticide hautement toxique qui est interdit dans la plupart des pays mais toujours légal aux États-Unis et en Inde, est utilisé sur les anacardiers non biologiques. Pour cette raison, il est préférable de consommer du lait frais fait maison à partir de noix de cajou biologiques.

 

Les noix de cajou contiennent du zinc, du cuivre, du magnésium et du fer qui aident au bon fonctionnement du système immunitaire. (Image : Annette Meyer / Pixabay)
Les noix de cajou contiennent du zinc, du cuivre, du magnésium et du fer qui aident au bon fonctionnement du système immunitaire. (Image : Annette Meyer / Pixabay)
 

Lait de noix

Le lait de noix est un bon choix pour booster le cerveau grâce à ses acides gras oméga-3. C'est l'un des laits végétaliens les plus riches et il apporte également 3 g de protéines par verre. Le lait de noix se marie bien avec le thé et le café.

Lait de riz

Le lait de riz est bien toléré par beaucoup et peut être un bon choix si vous êtes intolérant aux noix, au soja ou au gluten. C'est l'un des laits végétaliens les plus facilement disponibles dans les magasins. Cependant, sachez que le lait de riz contient de petites quantités d'arsenic et qu'il n'est pas considéré comme un aliment santé. Les enfants de moins de 12 ans devraient éviter le lait de riz et opter pour d'autres solutions de rechange.

Le lait de quinoa

Le quinoa est une graine ancienne, nutritive et sans gluten. Elle a l'avantage supplémentaire d'être une bonne source de protéines incluant les neuf acides aminés essentiels que votre corps doit absorber à partir de la nourriture. 100 ml fournissent 10-15 g de fibres solubles et sont riches en minéraux comme le magnésium, le potassium, le fer et le zinc. C'est un vrai choix santé, surtout lorsqu'il est fait avec du quinoa germé biologique.

Lait de sésame

Le lait de sésame est plein d'éléments nutritifs. Une tasse de graines de sésame contient 1404 mg de calcium, soit près de 5 fois plus qu'une tasse de lait de vache. La fabrication du lait de sésame le rend plus facile à consommer. En plus du calcium, les graines de sésame sont riches en manganèse, en phosphore, en magnésium, en fer, en zinc, en vitamine B1 et en sélénium. Elles font l'un des meilleurs laits végétaliens, bien que le goût soit plutôt amer. Expérimentez avec une pincée de cannelle ou de cardamome, plus une goutte de stévia.

Le lait de chanvre

Le dernier mais non le moindre est le chanvre. Son lait est une grande source d'acides gras oméga et de protéines de haute qualité. Il est cependant conseillé de le fabriquer soi-même, car les huiles du chanvre sont très facilement dénaturées et ne supportent pas bien la pasteurisation.


Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Milk Substitutes Are Hot!