Les effets nocifs du BPA pourraient être inversés

Par Vision Times
Le 24/05/2020
Le BPA est un produit chimique industriel présent dans certains plastiques, notamment ceux utilisés pour fabriquer des bouteilles d’eau. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Le BPA est un produit chimique industriel présent dans certains plastiques, notamment ceux utilisés pour fabriquer des bouteilles d’eau. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Le bisphénol A (BPA) est un produit chimique industriel utilisé dans la production de résines, de plastiques, de revêtements de bouchons de bouteilles, de scellants dentaires etc. Plusieurs problèmes de santé, dont une baisse de la fertilité, sont la conséquence directe de l’exposition à ce produit chimique. Ces effets nocifs sont réversibles grâce à l’utilisation d’un supplément appelé CoQ10, selon une étude récente de la Harvard Medical School (HMS).

Inverser les effets nocifs

Le CoQ10 est une substance qui est produite naturellement dans le corps humain. On la trouve également dans le poisson et le bœuf. Dans cette étude, les scientifiques ont examiné comment les nématodes de l’espèce Caenorhabditis elegans, exposés aux BPA, ont réagi à l’action antioxydante du CoQ10. Donneur d’électrons, le CoQ10 est capable de stabiliser les radicaux libres, de diminuer le stress oxydatif et, finalement, de minimiser les dommages que le BPA cause aux cellules. Le BPA est chimiquement instable et génère des espèces réactives d’oxygène et d’azote.

« Lorsque les réserves d’antioxydants dans les cellules (donneurs d’électrons) s’épuisent, la quantité d’oxygène et d’azote réactifs augmente. En raison de leur instabilité chimique, ils " braconnent " les électrons des mitochondries et autres organites cellulaires, des membranes cellulaires, des protéines et même de l’ADN, endommageant ainsi considérablement les cellules et pouvant entraîner leur mort. Si ce problème prend de l’ampleur, il constitue une menace majeure pour l’organisme », a déclaré Maria Fernanda Hornos Carneiro, membre de l’équipe de recherche, selon le directeur du laboratoire.

 

Les chercheurs ont constaté que les vers nématodes exposés au BPA souffraient de nombreuses cassures de l’ADN non correctement réparées. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Les chercheurs ont constaté que les vers nématodes exposés au BPA souffraient de nombreuses cassures de l’ADN non correctement réparées. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Dans l’étude, les vers nématodes exposés au BPA subissent de nombreuses ruptures d’ADN qui ne sont pas correctement réparées. Les dommages à l’ADN sont évalués en surveillant une protéine impliquée dans la rupture et la réparation de l’ADN. Les scientifiques émettent l’hypothèse que la rupture de l’ADN et la réparation inefficace chez les vers sont causées par une augmentation du stress oxydatif des gonades déclenché par l’exposition au BPA. Le potentiel de la membrane mitochondriale de ces vers est altéré de manière assez significative. Cependant, chez les vers qui reçoivent un supplément de CoQ10, ce marqueur spécifique est considéré comme nettement amélioré. Le CoQ10 s’avère potentiellement utile pour inverser les effets nocifs du BPA chez les êtres humains.

En février, une étude similaire sur les vers Caenorhabditis elegans a également donné des résultats prometteurs. Les chercheurs ont découvert que le CoQ10 inversait ou améliorait plusieurs types de dommages causés par le BPA sur les vers. En fait, les vers traités au CoQ10 présentaient moins de cas de mort d’ovule, un nombre moindre de cassures de l’ADN double brin, et également une diminution des anomalies chromatiques pendant la division de l’ovule. Certains des premiers embryons présentaient moins de cas de nombre anormal de chromosomes et d’autres types de défauts. Ces types d’anomalies chez l’homme entraînent généralement des malformations congénitales, des fausses couches et la stérilité.

Dangers du BPA

En plus des problèmes de fertilité, le BPA est connu pour causer une foule d’autres problèmes de santé chez les êtres humains. Ainsi, les personnes ayant un taux élevé de BPA ont un risque de 27 à 135 % d’avoir une pression artérielle élevée. Une étude a démontré que des niveaux élevés de BPA indiquent également un potentiel accru de diabète et de maladies cardiaques. En fait, le BPA peut potentiellement augmenter la résistance à l’insuline dans le corps, ce qui est un déclencheur important du syndrome métabolique et du diabète de type 2.

 

Le BPA peut potentiellement augmenter la résistance à l’insuline dans le corps. C’est un déclencheur important du syndrome métabolique et du diabète de type 2. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Le BPA peut potentiellement augmenter la résistance à l’insuline dans le corps. C’est un déclencheur important du syndrome métabolique et du diabète de type 2. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Le BPA peut causer une prise de poids. De nombreuses études soulignent que les risques d’obésité augmentent de 50 à 85 % si une personne a été exposée au BPA pendant une longue période. Cela est vrai pour les adultes comme pour les enfants. L’exposition prénatale au BPA augmente les risques de développer de l’asthme pendant l’enfance. Les enzymes du foie dans le corps seront également à des niveaux anormaux en raison du BPA.


Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Study Shows That Harmful Effects of BPA Can Be Reversed