Le régime méditerranéen serait un des plus sains au monde

Par Vision Times
Le 08/10/2020
Le régime méditerranéen est savoureux et sain. (Image : Gennaro Leonardi / Pixabay) 
Le régime méditerranéen est savoureux et sain. (Image : Gennaro Leonardi / Pixabay
 

Une alimentation saine constitue la base d’une bonne hygiène de vie qui permet d’être en bonne santé. Au fil des ans, de nombreux pays se sont engagés à prévenir les maladies par le biais de l’alimentation. Les nutritionnistes mettent constamment à jour les directives diététiques en fonction des caractéristiques de leur propre pays.

Une étude menée par le scientifique américain Ancel Keys dans les années 50 a fait connaître les avantages du régime méditerranéen. Dans les années 1990, il met en lumière l’espérance de vie supérieure des populations de Crète et de Corfou, malgré un système de santé rudimentaire.

En France, le Dr Serge Renaud mène des études qui révèlent que le régime méditerranéen permet de limiter les maladies cardiaques, le cancer du côlon, le diabète, l’artériosclérose et le cholestérol. Les habitants du bassin méditerranéen qui suivent ce régime vivent en meilleur santé et plus longtemps. Il a écrit un livre « Le régime crétois - Incroyable protecteur de notre santé » qui est un bestseller sur ce sujet.

En 1990, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande le « régime méditerranéen » pour son effet positif sur la santé. C’est un régime varié, simple à suivre et léger pour la digestion. Les principaux composants de ce régime sont les légumes, les fruits, le poisson, les produits laitiers à base de lait de chèvre ou de brebis et des céréales si possible complètes.

 

De plus en plus d’Italiens mangent des pâtes à base de farine complète et de farine de légumineuses. (Image : Steve Buissinne / Pixabay) 
De plus en plus d’Italiens mangent des pâtes à base de farine complète et de farine de légumineuses. (Image : Steve Buissinne / Pixabay
 

Les féculents

Le régime méditerranéen inclut toutes sortes  de féculents : blé complet, maïs, légumineuses ainsi que les pommes de terre. Bien que la base de la cuisine italienne soit les pâtes, elles sont destinées aux entrées alors que les légumes et les protéines constituent le plat principal.

 

La salade grecque est faite avec des concombres, des tomates, des olives noires, de la feta arrosée d’huile d’olive et de jus de citron. (Image : lauraborowski / Pixabay)
La salade grecque est faite avec des concombres, des tomates, des olives noires, de la feta arrosée d’huile d’olive et de jus de citron. (Image : lauraborowski / Pixabay)
 

Les légumes

Beaucoup de légumes sont présents sur les tables méditerranéennes et ils sont généralement frais, de saison et rarement transformés.  On y trouve des oignons, des tomates, des poivrons et des légumes-feuilles, en été. En hiver, le fenouil, la courge, le chou et des légumes-feuilles comme la rappa sont servis en salade ou cuits à la vapeur avec un filet d’huile d’olive , du sel et du poivre. Des soupes comme le minestrone constituent un repas complet.

Les fruits

Il y a une grande variété de fruits frais, tels que le raisin, les agrumes, les myrtilles, etc. Les noix et les amandes ont aussi leur place.

 

Une brochette de sardines fraichement pêchées et grillées au feu de bois est un vrai régal qui n’a rien à voir avec une conserve. (Image : guillermo gavilla / Pixabay)
Une brochette de sardines fraichement pêchées et grillées au feu de bois est un vrai régal qui n’a rien à voir avec une conserve. (Image : guillermo gavilla / Pixabay)
 

Les protéines

Le régime méditerranéen accorde également une grande attention à l’apport en protéines. Vivants en bord de mer, ils accordent une place importante au poisson dans leur alimentation, notamment aux sardines qui sont riches en oméga-3, sans avoir trop de métaux lourds. Ils mangent aussi des œufs, des yaourts et du fromage de lait de chèvre ou de brebis. Ils consomment de la  volaille chaque semaine.

 

L’huile d’olive est l’huile de base de la cuisine méditerranéenne. (Image : Couleur / Pixabay) 
L’huile d’olive est l’huile de base de la cuisine méditerranéenne. (Image : Couleur / Pixabay
 

Les matières grasses

Les graisses représentent environ 35% de l’énergie alimentaire totale. Parmi elles, les acides gras saturés représentent moins de 7 à 8%, principalement des acides gras mono insaturés et des acides gras polyinsaturés. Les résidents locaux ont généralement l’habitude de manger des olives crues et d’utiliser l’huile d’olive pour la cuisson et dans les salades. Les noix et les amandes sont de bonnes graisses, elles sont riches en protéines et en oligoéléments.

En plus de l’alimentation équilibrée mentionnée ci-dessus, le régime méditerranéen met également l’accent sur les principes de vie et d’équilibre. Un mode de vie sain, le maintien d’une attitude optimiste envers la vie et la pratique d’exercices physiques tous les jours améliorent considérablement la santé.


Traduit par Catherine Keller

Source : https://www.secretchina.com/news/gb/2020/09/22/943602.html