Dépendance à Internet : traitement par l’acupuncture

Par Vision Times
Le 02/09/2020
L’acupuncture peut aider à traiter la dépendance à Internet. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
L’acupuncture peut aider à traiter la dépendance à Internet. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
 

L’acupuncture est un traitement traditionnel chinois qui consiste à insérer de fines aiguilles à des points d’acupuncture spécifiques (acupoints) à différentes profondeurs, pour accéder aux méridiens du corps. Ce traitement est sensé aider à soulager la douleur. Selon un rapport de l’OMS de 2003, l’acupuncture serait utile pour le traitement d’un large éventail de problèmes de santé, comme l’hypertension/hypotension, l’épicondylite ou « tennis elbow », la dysenterie, l’ulcère gastro-duodénal, etc. Diverses études ont également montré que l’acupuncture est utile pour soulager la dépendance à Internet.

Soulager la dépendance à Internet

Des études menées par différents chercheurs ont démontré que l’électroacupuncture est capable de minimiser les sentiments d’anxiété ainsi que la dépendance à Internet, tout en stimulant les états de repos du cerveau. Les comportements compulsifs sur Internet ont été réduits chez les sujets. Leurs fonctions cérébrales se sont également améliorées. Dans une étude, les patients ont été soumis à des tests approfondis après 40 jours de traitements d’acupuncture. On a observé que Les symptômes de dépression liés à l’addiction à Internet avaient diminué. On a également constaté une amélioration de la densité de la matière grise cérébrale. L’acupuncture a été appliquée aux points d’acupuncture primaires, comme LI4, DU20, SP6, LV3 et PC6.

Dans une autre étude, les chercheurs ont divisé les personnes souffrant d’un trouble de dépendance à Internet (TDAI) en un groupe d’électro-acupuncture (EA), un groupe de psycho-intervention (PI) et un groupe de thérapie complète (EA + PI). Les patients du groupe EA n’ont reçu qu’un traitement d’EA. Les patients du groupe PI ont été traités uniquement par une thérapie comportementale et cognitive. Le groupe EA + PI a reçu des traitements psychologiques et d’électroacupuncture. Les chercheurs ont mesuré les scores des patients à l’EA ainsi que leur liste de contrôle des symptômes 90 (SCL-90) avant et après le traitement.

 

Ce n’est qu’en n’insistant pas à l’extrême sur la recherche de résultats positifs qu’un acupuncteur peut sortir la personne de sa dépendance. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Ce n’est qu’en n’insistant pas à l’extrême sur la recherche de résultats positifs qu’un acupuncteur peut sortir la personne de sa dépendance. (Image : pixabay / CC0 1.0)
 

« Les scores de DAI après traitement ont diminué de manière significative dans tous les groupes, et les scores de DAI dans le groupe EA plus PI étaient significativement plus bas que ceux des deux autres groupes. Les scores de SCL-90 assemblés et chaque facteur après traitement dans le groupe EA plus PI ont significativement diminué », indique l’étude. Les chercheurs ont conclu que l’EA combinée à l’IP pouvait soulager les personnes souffrant de troubles de l’internet de leurs symptômes mentaux. Ils ont émis l’hypothèse que cela pourrait être lié à la fonction de barrière de perception sensorielle supérieure du cerveau.

Diana Yang, une praticienne en acupuncture, note que la chose la plus importante lorsqu’on traite des personnes souffrant d’une dépendance à Internet ou aux jeux vidéo est de faire savoir au patient qu’il bénéficie d’un soutien absolu. La procédure de traitement aura inévitablement ses hauts et ses bas, y compris des rechutes. C’est pourquoi il est essentiel de rester avec les patients et de ne pas s’engager à l’excès dans des résultats positifs. Ce n’est qu’alors qu’un acupuncteur peut sortir la personne de sa dépendance.

Autres utilisations

Les personnes qui souffrent de maux de tête fréquents pourraient trouver un soulagement par l’acupuncture. Un rapport de 2016 affirme qu’une cure de six séances d’acupuncture pourrait suffire pour aider ces personnes. D’autres études ont montré que l’ajout de l’acupuncture au traitement existant avait entraîné une diminution de la fréquence des maux de tête. Une analyse de 22 essais impliquant 4 985 participants a montré que les personnes présentant des symptômes de migraine ont constaté une réduction de la fréquence des migraines lorsqu’elles ajoutaient l’acupuncture à leur programme de traitement.

 

L’acupuncture peut être efficace dans la prévention du tabagisme. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
L’acupuncture peut être efficace dans la prévention du tabagisme. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
 

Les personnes qui souffrent de douleurs aux genoux dues à l’arthrose peuvent être soulagées par des traitements d’acupuncture. Toutefois, une étude indique que ce soulagement de la douleur ne dure qu’une courte période, jusqu’à un maximum de 13 semaines. L’acupuncture est également utilisée pour améliorer la fertilité. En ce qui concerne les dépendances, les personnes incapables d’arrêter de fumer peuvent bénéficier de traitements par acupuncture. Il existe aussi l’acupuncture esthétique, dont on dit qu’elle améliore l’aspect de la peau.


Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : How Acupuncture Helps Alleviate Internet Addiction