Press "Enter" to skip to content

Tradition. Le Mont Qulun et le Lac de jade

CHINE ANCIENNE > Tradition

Le lac du ciel dans le Xinjiang, en Chine. (Image : Yaoleilei / wikimedia / CC BY-SA 3.0)

Dans la culture occidentale, les dieux se voient conférer des qualités humaines et vivent dans le monde humain. L’Olympe est l’endroit où ils résident dans la mythologie grecque. De même, dans la culture chinoise, les divinités ont élu domicile au Mont Qunlun ou Kunlun. Beaucoup d’histoires, surtout taoïstes, racontent que le mont Qunlun était l’endroit où les disciples taoïstes pratiquaient et devenaient immortels. Les anciens Chinois considéraient cette montagne comme « la source du méridien du dragon ». Les cieux ont même laissé un bassin divin à son sommet, connu sous le nom de Yaochi, ou lac de jade.

La carte du dragon de Chine

La terre de Chine est appelée le dragon géant. Les géographes soutiennent que la forme de la Chine est celle d’un dragon formé par de nombreuses grandes et petites chaînes de montagnes mondialement connues, ainsi que quelques-uns des systèmes fluviaux les plus importants et nourriciers au monde. Toutes ces montagnes et rivières proviennent du Mont Qunlun. Il a donné naissance à la Chine et même à l’Asie, et la Chine est née couchée sur son méridien principal, qui s’est développé en branches, et chaque branche en davantage de branches. Tout comme le réseau de vaisseaux sanguins du corps humain, il a finalement traversé toute la vaste Chine.

En tant que montagne la plus sacrée de la Chine, le Mont Qunlun s’étend à l’est des Pamirs du Tadjikistan, le long de la frontière entre le Xinjiang et les régions autonomes du Tibet jusqu’aux chaînes sino-tibétaines de la province de Qinghai. Il s’étend sur 2 500 km de longueur et 130 à 200 km de largeur, avec une superficie d’environ 500 000 km2 et une altitude moyenne de 5 500 à 6 000 mètres.

L’emplacement sacré exact du mont Qunlun, où les divinités cultivaient selon la légende, reste encore un mystère aujourd’hui. Selon la littérature chinoise ancienne, le Mont Qunlun avait plus de 15 000 km de hauteur et était recouvert d’une couche de lumière céleste.

Les monts Qunlun. (Image : via wikimedia CC BY-SA 3.0)
Les monts Qunlun. (Image : wikimedia / CC BY-SA 3.0)

Où se trouve le Lac de jade ?

En tant que figure légendaire, la reine Mère de l’Ouest était intimement liée au Lac de jade. Vivant dans sa proximité, elle était la déesse la plus ancienne pour les Chinois. Tieguai Li, l’un des Huit Immortels, était supposé n’être devenu immortel qu’en suivant ses conseils.

Le grand poète Li Shangyin de la fin de la dynastie Tang était renommé pour le caractère imagé de sa poésie. Ses écrits relatant la légende et l’histoire du Lac de jade ont suscité chez de nombreux érudits et intellectuels de son temps des idées fantaisistes sur le lieu céleste. Le poème dit ceci : « La Reine Mère de l’Ouest regarde par la fenêtre ouverte. La chanson composée par le Roi Mu de la dynastie Zhou pour son voyage à Huangzhu flotte dans les airs et attriste le cœur.

L’attelage du roi Mu tiré par des coursiers peut parcourir 50 000 km par jour. Pourquoi ne revient-il pas nous rendre visite ? »

Selon la légende, il y a plus de 3000 ans, le roi Mu monta à bord de son attelage de huit remarquables coursiers qui put parcourir 50 000 km en un jour pour aller rendre visite à la Reine Mère de l’Ouest au Lac de jade.

La Reine Mère, en tant que chef de la région de l’Ouest, se tint au bord du lac dans l’attente de l’hôte respectable. De grandes fêtes et cérémonies furent organisées pour célébrer sa visite. Face à la vue grandiose du lac comme un miroir dans l’air et son extension dans la distance, le roi fût impressionné. Il apprécia énormément le voyage. Quand ils se séparèrent, il promit de revenir trois ans plus tard. Cependant, la promesse ne s’est jamais réalisée ! Aussi romanesque et merveilleuse que soit l'histoire, aucune des Écritures consignées dans les annales n’indique concrètement l’emplacement du Lac de jade.

Le Lac céleste

Selon les documents historiques, le légendaire Lac de jade devrait être la mer Noire, où prend sa source la rivière Qunlun. Situé à une altitude élevée dans un plateau naturel, le lac maintient un voile mystérieux.

Le lac céleste. (Image : capture d’écran Youtube)
Le lac céleste. (Image : capture d’écran Youtube)

Cependant, de nos jours les gens sont enclins à considérer le Lac céleste de Tianshan au Xinjiang, en Chine du Nord-Ouest, comme étant le Lac de jade parce qu’autrefois, ce lac particulier s’appelait également le Lac de jade. C’est un lac de dérivation alpin formé dans la période glaciaire quaternaire et situé à 97 km d’Urumqi.

Les visiteurs peuvent jouir de la beauté stupéfiante des glaciers, des lacs alpins et d’une ceinture naturelle escarpée dans la réserve nationale du Lac céleste de Tianshan. Avec les histoires de la Reine Mère de l’Ouest en toile de fond, les oniriques reflets des montagnes, les espiègles et imprévisibles nuages, les alignements successifs de pins, les eaux claires et le ciel bleu invitent les véritables amoureux de la nature du monde entier à venir goûter sa beauté irréelle.

On peut choisir de venir au Lac céleste pour un pèlerinage à la rencontre de la Reine Mère de l’Ouest, mais seuls les cieux savent si elle n’a jamais été là !

Traduit par Constance Ladoux