Press "Enter" to skip to content

Histoire. Apprendre à gouverner un pays à partir de la cuisine

CHINE ANCIENNE > Histoire

Portrait de Yi Yin. (Image : Li Zhi / Vision Times)
 

Yi Yin (伊尹, 1649-1550 av. J.-C.), « le père des cuisiniers », était non seulement un chef de cuisine célèbre, mais aussi un politicien, un médecin et un érudit exceptionnel de grande vertu. Il était considéré par le duc Dan de Zhou (周旦公) et Confucius comme le « Premier Sage ». Yi Yin utilisait la cuisine comme métaphore pour suggérer une façon de gouverner le pays. Mais à quel point exactement Yi Yin est-il vertueux et merveilleux ? Combien de choses formidables a-t-il fait dans sa vie ?

Une naissance mythique

Yi Yin est né à la fin de la dynastie des Xia (夏朝, 2070-1600 av. J.-C.), et l’histoire de sa naissance est pleine de légendes : dans l’Antiquité, il y avait un fleuve appelé Yi, et en amont se trouvait un petit pays appelé « Youshen ». La mère de Yi Yin habitait sur les rives de Yi. Lorsqu’elle était enceinte, elle a rêvé d’un dieu qui lui disait : « Si tu vois de l’eau sortir d’un mortier de pierre, cours vers l’est et ne te retourne pas ».

Le lendemain, elle a vu que de l’eau jaillissait vraiment de son mortier de pierre, et elle s’est empressée de raconter cette prophétie à ses voisins. Ils ont couru dix kilomètres vers l’est jusqu’au bord de la forêt de mûriers, et quand elle a regardé en arrière, elle a vu que le village avait été inondé. Cependant, elle s’était retournée et avait enfreint l’avertissement du dieu, et à ce moment-là, son corps s’est transformé en mûrier creux.

Lorsque les eaux se sont retirées, une jeune séricicultrice est venue dans la forêt de mûriers avec un panier, elle a entendu pleurer et a trouvé un bébé dans le tronc vide du mûrier creux. La séricicultrice a décidé de ramener le bébé au roi. Elle l’a appelé « Yi » (伊) parce qu’il venait du rivage du fleuve Yi. Le roi a ordonné au chef de cuisine de s’occuper de Yi, et quand il a grandi, il est devenu le premier ministre (尹, Yin), ce qui correspond à son nom Yi Yin.

Sous la tutelle du chef de cuisine impérial, Yi Yin, qui était un élève brillant et diligent, a appris à cuisiner différentes sortes d’aliments dès son plus jeune âge et plus tard il est devenu un excellent cuisinier, ainsi qu’un érudit avertit qui connaîssait les principes de gouvernance d’un pays.

Excellent en cuisine et habile pour gouverner grâce à des métaphores liées à la cuisine

Une année, le roi Tang de la dynastie Shang (商湯王) faisait une tournée dans l’est et apprenant que la princesse du royaume de Youshen était belle et sage, il voulait la prendre pour épouse. Le roi du Royaume Youshen a également accepté. A cette époque, le roi Jie de la dynastie Xia (夏桀) était tyrannique et décadent, alors que le roi Tang était comme le soleil levant à l’est. Yi Yin a toujours voulu travailler pour le roi Tang et ce mariage était une opportunité. Il s’est porté volontaire pour l’accompagner en tant que serviteur.

Gouverner une grande nation comme si vous cuisiniez un petit plat, il faut savoir faire preuve de tact. (Image : 该图片由 .Momo King / 在 / Pixabay /上发布)
Gouverner une grande nation comme si vous cuisiniez un petit plat, il faut savoir faire preuve de tact. (Image : 该图片由 .Momo King / 在 / Pixabay /上发布)
 

En raison de ses excellentes compétences culinaires, Yi Yin fut nommé chef impérial par le roi Tang. Il a profité de ses rencontres avec le roi Tang et utilisé la cuisine comme métaphore pour suggérer au roi de « se rébeller contre Xia Jie afin de sauver le peuple ». Le roi Tang refusa la suggestion car il espérait que Xia Jie s’améliore. Cependant, après de nombreuses tentatives pour persuader Xia Jie et après voir été presque tué par lui, le roi Tang, très déçu, adopta finalement les conseils de Yi Yin.

Depuis lors, le roi Tang a posé à Yi Yin de nombreuses questions importantes sur la gouvernance. Yi Yin était excellent en cuisine et l’utilisait souvent comme métaphore pour expliquer la façon de diriger un pays. Par exemple, il a déclaré : « Lorsque vous cuisinez, vous devez assaisonner les plats à la perfection, ni trop salé ni trop fade, de la même manière, vous ne devez pas être trop impulsif ou trop timoré pour diriger un pays. Il est important d’identifier les priorités et de faire preuve de diplomatie pour que le pays puisse fonctionner sans heurts et en toute harmonie. »

Yi Yin parlait aussi à Tang des nombreux délices exotiques et lui disait : « Pour goûter à ces délices lointains, il faut avoir de bons chevaux pour la route et pour devenir empereur, il faut exercer un gouvernement bienveillant afin que le peuple soit heureux et puisse vous faire confiance. Le pays sera en sécurité et le règne durera longtemps ». Le roi Tang fut tellement impressionné par son talent et sa vertu qu’il le nomma « A Heng » (阿衡), qui signifie « grand conseiller », un poste équivalent à celui de premier ministre.

Lorsque le roi Taijia (太甲), petit-fils aîné du roi Tang est monté sur le trône, Yi Yin lui rappela l’importance de servir le royaume et le peuple et lui apprit à être vertueux. Pour la paix du peuple, il a même exilé le roi Taijia temporairement et prit en charge le gouvernement de manière désintéressée. Quand le roi Taijia regretta son gouvernement fantasque et tyrannique pour se tourner vers une voie sage et vertueuse, Yi Yin le fit revenir à la cour afin de lui rendre son pouvoir.

Yi Yin a apporté de grandes contributions à la dynastie Shang, dans le domaine du gouvernement, de la cuisine, de la médecine ou de la moralité...raison pour laquelle il est connu comme le « Premier Sage » par les générations suivantes. Confucius a dit un jour : « Le seul grand sage est Yi Yin ». Cela signifie que le savoir et la moralité de Yi Yin sont conformes au modèle du sage. Lao Tseu a également écrit dans le « Dao de jing. Le chapitre 60 » (道德經·第六十章) : « diriger une grande nation, c’est comme élaborer un petit plat ». Il appréciait la sagesse de Yi Yin qui expliquait la voie de gouvernance à travers les méthodes de sa cuisine.

Rédacteur Jessica Wang

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.