Press "Enter" to skip to content

Monde. Prix de l’AFF pour le long métrage Unsilenced, reflet de la question des droits de l’homme en Chine

ACTUALITÉ > Monde

Le festival du film d’Austin (AFF) a récemment annoncé les lauréats de sa 28ème édition, dont Unsilenced, un long métrage traitant des droits de l’homme en Chine, qui a remporté le prix du public dans la catégorie des longs métrages.

Fondé en 1994, l’AFF est connu comme étant le plus grand événement pour les scénaristes. Il se déroule chaque année en octobre.

Unsilenced met en lumière la surveillance et le blocus vécus par le peuple chinois

Basé sur des événements réels survenus en Chine, Unsilenced met en lumière la surveillance et le blocus vécus par le peuple chinois. Il raconte l’histoire de deux couples d’étudiants de l’université de Tsinghua qui utilisent leur courage et leur sagesse pour aider un journaliste étranger à percer la surveillance stricte et le blocus de la Chine et à exposer la persécution du Falun Gong au niveau international.

Les quatre étudiants ont payé un lourd tribut pour cet acte de courage, mais leurs efforts ont éveillé la justice et la conscience du peuple.

Prix de l’AFF pour le long métrage Unsilenced, reflet de la question des droits de l’homme en Chine
Ce long métrage, intitulé Unsilenced, ne se contente pas de défendre les droits de l’homme en Chine, il met également en lumière la vérité sur la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois. (Image : Capture d’écran : unsilencedmovie.com)

Unsilenced, réalisé par Li Yunxiang, met en vedette dans les rôles principaux, l’acteur américain Sam Trammell et Anastasia Lin, militante des droits de la personne et lauréate du titre Miss Monde Canada en 2015. Il présente aussi les acteurs débutants taïwanais Wu Yiting, He Tao, Chen Yingxu et Shi Chenghao dans les rôles des quatre étudiants de l’université de Tsinghua.

Le réalisateur du film, Leon Lee, a déjà réalisé un certain nombre de films primés. Dans une interview accordée aux médias après avoir remporté le prix, il a révélé qu’il avait été touché par le soutien et la reconnaissance que le film a reçus du public, déclarant : « C’est le plus grand encouragement pour les cinéastes d’être en mesure de toucher une corde sensible chez le public et de résonner avec lui. Je tiens à remercier tous les acteurs et actrices qui ont travaillé si dur sur ce film, et dont le courage et le talent l’ont rendu possible. Et merci au personnage principal, Wang Weiyu, et à ses amis. C’est vous qui avez écrit cette histoire, et nous sommes tout simplement honorés de la raconter ».

Le festival existe depuis 27 ans. Il est connu comme le plus grand événement du pays consacré à l’écriture de scénarios. Des icônes du cinéma indépendant comme Joel et Ethan Coen et le réalisateur Ron Howard y ont participé. Il a été fondé dans l’espoir d’encourager les scénaristes et de promouvoir les auteurs, et leurs scénarios, auprès de l’industrie cinématographique.

Leon Lee est sino-canadien. Il a consacré une grande partie de sa carrière de réalisateur aux problèmes des droits de l’homme en Chine. Son film primé, Human Harvest, expose le commerce illégal d’organes par le PCC, basé sur le prélèvement forcé d’ organes sur des prisonniers d’opinion tels que les pratiquants de Falun Gong et de minorités comme les musulmans ouïghours. (Image : Capture d’écran : unsilencedmovie.com)

Ce film aborde la vérité sur la persécution du Falun Gong par le PCC

Les organisateurs du festival du film d’Austin ont reçu plus de 6 000 candidatures, parmi lesquelles plus de 130 ont été sélectionnées pour le festival. Le prix du jury a été décerné dans neuf catégories et le prix du public dans onze catégories.

Ce long métrage, intitulé Unsilenced, ne se contente pas de défendre les droits de l’homme en Chine, il met également en lumière la vérité sur la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois.

« Ce film ne décrit pas seulement les violations des droits humains en Chine et la façon dont les citoyens chinois se dressent [contre le régime] pour diffuser des informations, il traite également de la bataille acharnée entre la vérité et le mensonge, qui ne se déroule pas seulement en Chine continentale », a déclaré Leon Lee lors d’une interview.

« Les questions sur ce qu’est la " vérité ", comment rechercher la " vérité " et quelles sont les valeurs de la " vérité " sont également très préoccupantes pour les gens dans les sociétés occidentales modernes », a-t-il précisé.

Leon Lee est sino-canadien. Il a consacré une grande partie de sa carrière de réalisateur aux problèmes des droits de l’homme en Chine. Son film primé aux Peabody, Human Harvest expose le commerce illégal d’organes par le PCC, basé sur le prélèvement meurtrier d’organes pratiqué sur des prisonniers d’opinion, tels que les pratiquants de Falun Gong et de minorités comme les musulmans ouïghours du Xinjiang.

La vérité sur la persécution du Falun Gong par le parti communiste chinois a une fois de plus été exposée et racontée à un public mondial.

Rédacteur Charlotte Clémence

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.