Press "Enter" to skip to content

Monde. La police allemande interpelle vingt-cinq membres du mouvement Reichsbürger, accusés de vouloir renverser le gouvernement 

ACTUALITÉ > Monde

Les autorités allemandes ont annoncé l’arrestation, le mercredi 7 décembre, de 25 membres du mouvement « Reichsbürger », un groupe d’extrême droite, soupçonnés de préparer un coup d’Etat pour restaurer le Reich impérial allemand.

Le procureur fédéral allemand (Staatsanwaltschaft, StA) a déclaré dans un communiqué de presse le 7 décembre que 22 des personnes arrêtées étaient des membres présumés d’une « organisation terroriste » et les trois autres des sympathisants de cette organisation. L’un des partisans présumés détenus est un citoyen russe.

Renverser la République fédérale d’Allemagne (RFA)

Selon le StA, le plan du groupe était de renverser la République fédérale d’Allemagne (RFA) et de la remplacer par un Reich allemand, ou empire, qui serait dirigé par un descendant d’une famille royale, Heinrich XIII PR. Les noms de famille complets des personnes détenues y compris le nom du roi qui figure lui-même parmi les personnes arrêtées n’ont pas été divulgués afin de protéger leur vie privée.

Heinrich XIII PR aurait contacté des représentants du gouvernement russe pour tenter d’obtenir le soutien de Moscou pour le coup d’État, mais cette démarche a été rejetée, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, déclarant qu’il « semble s’agir d’un problème interne à l’Allemagne. »

L’une des personnes arrêtées est un soldat actif du Commandement des forces spéciales (KSK), une unité d’élite de l’armée fédérale allemande ou Bundeswehr. Plusieurs autres sont des réservistes de l’armée allemande ou des membres de la police.

Bien que le « groupe terroriste » en question ait été fondé en novembre 2021, les autorités ont déclaré qu’il faisait partie d’un mouvement plus large appelé Reichsbürger (citoyens du Reich), qui rejette la RFA en tant que création illégitime de l’occupation alliée après la Seconde Guerre mondiale.

Selon le gouvernement allemand, le nombre des partisans du mouvement Reichsbürger serait d’environ 21 000. Bien que largement conservateur, le mouvement est fortement décentralisé et unifié uniquement par son insistance sur la souveraineté d’un État allemand impérial.

Un retour pacifique au pouvoir de la monarchie

La plupart des membres du mouvement Reichsbürger sont favorables à un retour pacifique au pouvoir de la monarchie, mais 10 % environ soutiennent un renversement armé du gouvernement fédéral. Le mouvement est en outre entaché par la présence d’éléments nazis dans ses rangs.

Selon les estimations de Berlin, les membres du mouvement Reichsbürger étaient près de 20 000 en 2018, contre environ 10 000 en 2016.

Un incident survenu en Bavière cinq ans auparavant serait à l’origine de la surveillance du mouvement Reichsbürger. En 2017, un homme de 50 ans, accusé d’appartenir à la mouvance des « citoyens du Reich », a été condamné à la réclusion à perpétuité pour avoir, en 2016 , abattu un policier et blessé deux autres à la suite d’une descente à son domicile et la saisie de trente armes. Les autorités ont déclaré que l’homme avait prévu cette attaque contre la police, décidée en vertu des strictes lois allemandes sur le contrôle des armes à feu.

En raison de cet incident survenu en Bavière, le bureau du gouvernement allemand chargé de la protection de la constitution (BfV) a alors commencé à surveiller le mouvement Reichsbürger. Au cours des cinq dernières années, des individus associés au mouvement ont été accusés de centaines de crimes violents.

En 2020, l’armée allemande a dissous une compagnie entière du KSK qui joue un rôle similaire à celui des Navy SEALS américains, en raison d’une série d’incidents impliquant l’extrême droite.

Rédacteur Fetty Adler
Collaboration Jo Ann

Source : Germany Detains 25 in Association With Alleged Coup Attempt by ’Reichsbürger’ Movement

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.