Press "Enter" to skip to content

Monde. La pneumonie de Wuhan change la façon de se saluer

ACTUALITÉ > Monde

Les personnes se saluent d’un geste ou d’un regard, en évitant les poignées de mains et les embrassades. (Image : marcisim / Pixabay)
 

Chaque pays a sa propre culture et ses propres coutumes en matière de salutations. Cependant, l’arrivée de l’épidémie de pneumonie de Wuhan (coronavirus Covid-19) due à la dissimulation par le Parti Communiste Chinois (PCC) de la propagation du virus à Wuhan, a contraint certains pays à modifier leurs coutumes traditionnelles en matière de salutations.

Ainsi, afin de se protéger de l’infection virale, les gens se saluent d’un geste ou d’un regard en évitant tous contacts directs, comme les poignées de mains ou les accolades.

Ce qui suit est un inventaire des modifications adoptées par certains pays, dans la façon de se saluer.

Chine : À Pékin, des panneaux d’affichage rouges et des haut-parleurs dans la rue exhortent les gens à ne pas se serrer la main, mais à plutôt se saluer d’un geste de la tête.

Etats-Unis : Les gens optent pour le « coup de coude ». Le Chirurgien Général, le vice-amiral Jerome Adams, a fait une démonstration lors d’une conférence de presse avec le Laboratoire de santé publique du Connecticut et en présence du gouverneur Ned Lamont. L’objectif était d’encourager le public à remplacer la poignée de main par ce geste du «coup de coude», au cours duquel seulement les deux coudes se touchent, de façon à limiter la transmission du virus.

France : Pour les Français s’embrasser sur la joue ou se serrer la main sont des coutumes courantes pour se saluer. « Faire la bise » peut même s’appliquer à des personnes récemment rencontrées. Au travail ou lors de rencontres officielles les gens se saluent par une poignée de mains.

Mais depuis l’arrivée de Covid-19, les Français sont invités à se saluer par d’autres moyens : d’un geste de la tête, d’un signe de la main ou juste en prononçant la formule adaptée au moment de la journée.

Brésil : Lors de rencontres entre amis, parents et connaissances, la plupart des Brésiliens ont coutume de se donner l’accolade ou de s’embrasser. De même, les Brésiliens boivent du Maté, riche en caféine à l’aide d’une paille en acier appelée la bombilla, qu’ils se font passer de main en main. Le ministère brésilien de la Santé exhorte désormais les gens à abandonner ce rituel. Il leur conseille aussi de ne pas s’embrasser lorsqu’ils se rencontrent, même s’il n’y a pas de contact direct avec la bouche.

Allemagne : Le ministre allemand de l’Intérieur, Horst Seehofer, a étonné la chancelière allemande Angela Merkel en refusant de lui serrer la main. Alors qu’elle lui tendait la main, le ministre a décliné d’un geste, sourire aux lèvres, montrant ainsi la gravité de l’épidémie actuelle. Les deux responsables en ont ri ensemble. En réponse, Mme Merkel a agité la main et a pris place sur son siège.

Espagne : L’épidémie de pneumonie à Wuhan a également affecté l’une des traditions religieuses les plus appréciées en Espagne : embrasser la Vierge Marie la semaine avant Pâques. Ce rituel va être interdit. « C’est l’une des mesures dont nous discutons en ce moment », a déclaré le responsable national de la santé Fernando Simon.

On peut se saluer d’un geste de la main. (Image : Niek Verlaan / Pixabay)
On peut se saluer d’un geste de la main. (Image : Niek Verlaan / Pixabay)
 

Roumanie : La fête de (Mărțișor) symbolise l’arrivée du printemps. Au cours de cette fête qui se déroule le 1er mars, Les Roumains ont pour coutume de s’offrir des amulettes et des fleurs. Cependant, le gouvernement roumain a demandé aux gens de ne pas s’embrasser lors de la remise de fleurs et d’amulettes. Nelu Tataru, le secrétaire d’État au ministère de la Santé, a déclaré : « Donnez simplement des fleurs, mais ne vous embrassez pas ».

Pologne : La Pologne reste l’un des pays catholiques les plus pieux en Europe. Les croyants sont autorisés à « communier » en recevant l’hostie, « Pain célébrant le saint Sacrifice eucharistique ». Mais au lieu de le recevoir directement dans la bouche, il leur est demandé de le recueillir dans la main. Les croyants sont également tenus de ne pas toucher l’eau bénite avec leurs mains lorsqu’ils entrent ou sortent de l’église, mais de dessiner une croix sainte à la place.

Iran : L’épidémie en Iran est grave, c’est l’un des pays avec le plus grand nombre de décès dus à l’épidémie, en dehors de la Chine continentale. Une vidéo au Liban montre le chanteur Ragheb Alama et le comédien Michel Abou Sleiman se touchant les pieds en guise de salutation.

Emirats Arabes Unis : Comme le Qatar, les Emirats Arabes Unis conseillent de renoncer au rituel de salutation qui consiste à  « se toucher le nez ». Les Émirats arabes unis ont également déclaré que les gens ne devaient plus se serrer la main ni s’embrasser, mais se saluer en «Agitant la main».

Rédacteur Charlotte Clémence

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.