Press "Enter" to skip to content

Monde. La pétition End CCP, pour mettre fin au régime communiste en Chine, signée par des millions de gens

ACTUALITÉ > Monde

D’après le résultat des enquêtes menées au cours de l’année écoulée, une grande partie de la population mondiale considère le régime chinois d’un point de vue de plus en plus sombre. Plus de 1,2 million de personnes ont signé une pétition intitulée « End CCP », en référence à la fin du Parti communiste chinois (PCC). La pétition a reçu un million de signatures aux États-Unis et 200 000 au Royaume-Uni à ce jour.

La pétition « End CCP » a été lancée en juin 2020 à l’initiative du « Global Service Center for Quitting Chinese Communist Party » (Centre de service mondial pour quitter le Parti Communiste chinois), un organisme également connu sous le nom de « Tuidang Center » (Centre Tuidang), dont le siège social se trouve New York. Le Centre Tuidang coordonne un mouvement mondial visant à aider les Chinois à quitter le Parti Communiste chinois (PCC) et les groupes et organisations affiliés au Parti. Le Centre sensibilise également à la nature maléfique du communisme et aux horribles abus du PCC, ainsi qu’au meurtre systématique par prélèvement forcé d’organes à vif sur les pratiquants de Falun Gong, un système avancé très ancien de pratique de qigong.

Des journalistes de NTD News (New Tang Dynasty) ont interrogé des personnes pour connaître leur opinion sur le Parti communiste chinois. Il semble que la plupart des gens partagent le même état d’esprit en ce qui concerne le régime communiste. Une personne a déclaré : « Je connais le PCC, je sais qu’il est tyrannique, qu’il est contre Dieu, qu’il est contre la liberté et qu’ils doivent être arrêtés ».

Un autre résident a déclaré qu’il pensait que le PCC ne durerait pas beaucoup plus longtemps, affirmant « Il va finir par s’arrêter à un moment donné parce que le communisme dans le monde entier a échoué et le socialisme a échoué. »

Une autre personne interrogée a illustré la différence entre le peuple chinois et le PCC en déclarant « ils (le PCC) ont infiltré notre pays, nos systèmes scolaires, chaque partie de notre société en Amérique. Nous aimons le peuple chinois, nous détestons le PCC ».

La chaîne d’information a contacté le président du Tuidang Center qui a expliqué que le PCC est une force négative et maléfique pour le peuple chinois, mais aussi pour le reste du monde. Le président a dit : « Le maléfique PCC ne nuit pas seulement au peuple chinois, il veut contrôler tout le monde dans le monde, il est nuisible au monde. Les personnes de conscience et les personnes justes du monde entier doivent rejeter activement le PCC. »

Le peuple chinois manifeste activement son soutien

Le Tuidang Center a indiqué qu’en plus des 1,2 million de personnes qui ont signé la pétition, près de 400 millions de personnes ont dénoncé leurs liens et leurs affiliations au PCC et renoncé officiellement à tout lien avec le parti. En outre, de nombreux Chinois soutiennent les manifestations organisées par les pratiquants de Falun Gong pour défendre les valeurs de vérité, compassion et tolérance et appeler à la fin de la persécution inhumaine et du massacre systématique des pratiquants par le PCC.

Lors d’un rassemblement organisé devant le consulat de Chine à Nagoya, au Japon, par des pratiquants locaux de Falun Gong, un Chinois s’est arrêté pour parler, disant que « beaucoup de Chinois savent ce qui se passe, mais ils ont juste peur du PCC et n’osent pas parler. » Il s’est senti reconnaissant envers les pratiquants pour leur présence au consulat, il a instantanément accepté de quitter le PCC, remerciant les pratiquants et leur souhaitant bonne chance.

Lors d’un récent défilé et d’une marche à New York, le 18 juillet, 417 Chinois ont signé des documents renonçant à tous leurs liens avec le PCC et ses groupes affiliés. L’un des signataires, qui venait d’arriver du continent, s’est dit heureux d’avoir eu l’occasion de quitter le PCC, déclarant : « Le parti a fait toutes sortes de mauvaises choses. »

Bai Jiemin, président de la branche Est des États-Unis de l’Alliance chinoise pour la démocratie et les droits de l’homme, a rejoint l’événement pour exprimer le soutien de son organisation. Il a déclaré que les valeurs de vérité, compassion et tolérance chères aux pratiquants de Falun Gong sont très positives et bonnes pour la société, « c’est pourquoi nous soutenons absolument le Falun Gong », a-t-il dit. « En tant que personnes ayant souffert sous le joug du PCC en Chine, nous voulons dire à tout le monde que le PCC ne représente pas la Chine et qu’il n’est pas non plus qualifié pour le faire. Nous devons rejeter le régime pour que le peuple chinois puisse à nouveau jouir de la liberté et du bonheur. »

Lors d’un événement similaire à Toronto, Sheng Xue, une journaliste sino-canadienne, vice-présidente de la Fédération pour une Chine démocratique, a assisté à l’événement en souhaitant faire une déclaration publique, promettant son soutien. Sheng Xue, qui est également écrivain, a reçu le « Prix du journalisme et des médias » du Conseil national de la presse et des médias ethniques du Canada pour ses « réalisations, contributions et services communautaires exceptionnels ».

Dans un discours public, Sheng Xue a déclaré : « Dans le monde d’aujourd’hui, le PCC est la plus grande force obscure, tandis que les pratiquants de Falun Gong représentent la lumière et l’espoir qui s’opposent au régime. » Elle a fait remarquer les efforts constants des pratiquants au fil des ans pour exposer la nature maléfique du Parti communiste chinois et mettre en évidence la persécution méprisable à laquelle il se livre. « À l’avenir, lorsque nous regarderons en arrière, les gens vous verront et se souviendront que vous êtes la lumière dans l’obscurité », a déclaré Sheng Xue.

Rédacteur Fetty Adler

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.