Press "Enter" to skip to content

Monde. Une enquête révèle que TikTok expose les mineurs à des contenus liés au sexe et à la drogue

ACTUALITÉ > Monde

Avec plus de 60 millions d’utilisateurs aux États-Unis, TikTok est devenu extrêmement populaire parmi les jeunes, avec un assortiment de courtes vidéos couvrant des sujets tels que la danse, la comédie, le sport et l’éducation.

Cependant, une récente enquête du Wall Street Journal a révélé que l’application expose également les jeunes à des vidéos susceptibles de mettre les parents mal à l’aise. Des mineurs d’à peine 13 ans ont été exposés à un flot ininterrompu de contenus liés au sexe et à la drogue.

Pour savoir à quel type de contenu les utilisateurs âgés de 13 à 15 ans sont exposés sur la plateforme, le média a créé 31 faux comptes et étudié leurs flux « Pour vous ». Les comptes robots ont rapidement été dirigés vers des centaines de vidéos présentant des contenus pour adultes.

Plus de 500 vidéos de consommation de drogues

Un compte particulier enregistré au nom d’un enfant de 13 ans a montré plus de 500 vidéos de consommation de drogues, des références à la dépendance à la cocaïne et à la méthamphétamine, et des vidéos promotionnelles pour la vente de drogues en ligne. Des centaines de flux similaires ont été vus dans les autres faux comptes également.

« TikTok a également montré aux utilisateurs adolescents du Journal plus de 100 vidéos provenant de comptes recommandant des sites pornographiques payants et des sex-shops. Des milliers d’autres vidéos provenaient de créateurs qui avaient indiqué que leur contenu était réservé aux adultes », écrit le Journal.

Selon les directives communautaires de TikTok, certains des contenus sur lesquels le Journal est tombé étaient en fait interdits par la plateforme. Cependant, la publication a réussi à partager 974 vidéos allant de la drogue à la pornographie, ainsi que des comptes qui abordaient des sujets tels que les troubles alimentaires et la consommation d’alcool.

Selon TikTok, la majorité des vidéos ne violent pas les directives

Une porte-parole de TikTok a déclaré que la majorité des vidéos ne violaient pas les directives. Elle a informé le Journal que la société a supprimé certaines des vidéos après qu’elles aient été visionnées par les faux comptes. Afin d’empêcher l’application de recommander les vidéos à d’autres utilisateurs, TikTok a également restreint la distribution d’autres vidéos, selon l’article du Journal.

Toutefois, l’application ne fait pas de distinction entre les vidéos recommandées aux adultes et aux mineurs, a précisé la porte-parole. L’entreprise travaillerait à la création d’un outil permettant de filtrer les contenus destinés aux mineurs.

Un appel à la protection

Selon les conditions d’utilisation de TikTok, les utilisateurs doivent être âgés d’au moins 13 ans, et les moins de 18 ans ont besoin d’une autorisation parentale pour utiliser l’application.

« La protection des mineurs est d’une importance vitale, et TikTok a pris des mesures inédites dans le secteur pour promouvoir une expérience sûre et adaptée à l’âge des adolescents », a déclaré la porte-parole dans un communiqué. Les comptes mineurs peuvent également être gérés et surveillés par les parents, a-t-elle ajouté.

Un certain nombre de comptes ont reçu des vidéos avec un lien leur demandant de s’inscrire à OnlyFans.com, un site par abonnement proposant de la pornographie et du contenu sexuel. Cependant, un porte-parole de TikTok a déclaré au Journal que l’application supprime les liens dirigeant les utilisateurs vers des services sexuels, y compris OnlyFans.

TikTok suit les utilisateurs à travers l’application et calcule le temps passé sur chaque vidéo. Il utilise ensuite ces données pour recommander des vidéos afin de maintenir l’intérêt des consommateurs.

Le National Center on Sexual Exploitation (NCOSE) avait déjà placé TikTok sur sa liste Dirty Dozen 2020. Afin de protéger les enfants des prédateurs en ligne, il a appelé les autorités à instituer davantage de mesures de précaution.

Rédacteur Fetty Adler

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.