Press "Enter" to skip to content

Monde. Le Canada bat le record d’accueil de plus de 430 000 immigrants en 2022 

ACTUALITÉ > Monde

Selon les données d’Immigration du Canada, fournies par l’IRCC (Immigration, Réfugiés, Citoyenneté Canada), 431 645 nouveaux immigrants s’ajouteront en 2022, dépassant le record établi en 2021 qui était de 405 000.

Des immigrants souvent de classe aisée

L’augmentation de l’immigration est un objectif déclaré du gouvernement canadien. À l’heure actuelle, les immigrants représentent les trois quarts de la croissance démographique totale du Canada. Au cours des trois prochaines années, le plan fédéral est de recevoir 1,45 million d’immigrants, ce nombre équivaut à 3,8 % de la population totale du Canada. Parallèlement, le gouvernement souhaite également accueillir 500 000 immigrés de plus par an d’ici 2025.

La plupart des nouveaux immigrants sont des personnes de classe aisée qui ont de l’argent à investir et qui peuvent trouver un emploi ou démarrer une entreprise.

Un nouveau plan d’immigration

Ottawa a également déclaré que le nouveau plan d’immigration inclurait une résidence permanente pour les habitants des petites villes et des communautés rurales. À l’heure actuelle, cependant, le nombre d’immigrants qui choisissent de vivre dans les grandes villes de l’Ontario est le plus élevé, suivi de la Colombie-Britannique, du Québec et de l’Alberta.

Depuis qu’Ottawa a relevé son objectif d’immigration pour 2021, le ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada a dû faire face à un arriéré de demandes d’immigration. Et selon le rapport du Département de l’immigration, le nombre de demandes d’immigration traitées doublera en 2021 et 2022.

Comme l’afflux massif d’immigrants apporte également une vague d’acheteurs de maisons et d’autres locataires au Canada, cela pourrait également profiter au boom immobilier. Les taux hypothécaires élevés actuels ont entraîné un refroidissement du marché du logement, ainsi qu’une concurrence plus féroce sur le marché locatif, contribuant à une hausse significative des loyers.

Ce programme pourrait-il combler les postes vacants ?

Il reste à voir si le programme d’immigration d’Ottawa aidera à combler les postes vacants dans les emplois à bas salaire dans des professions telles que l’accueil, la restauration, la vente au détail et les aides-soignants.

Au cours des dernières années, les personnes originaires d’Asie du Sud et d’Asie de l’Est ont représenté la plus grande part de l’immigration. Au cours des 10 premiers mois de 2022, près de 110 000 personnes étaient originaires d’Inde, près de 30 000 personnes de Chine, environ 20 000 personnes des Philippines et près de 20 000 personnes de l’Asie du Sud-Est incluant des réfugiés afghans. Par ailleurs, Ottawa s’est engagé à favoriser l’immigration d’au moins 40 000 Afghans.

Rédacteur Yasmine Dif

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.